Menu
A la une / Témoignage

La tétine, cet étrange paradoxe

J’ai toujours fait un parallèle entre la tétine et l’allaitement. Il y a les anti-tétine, les pro-tétine, les aucun-avis-tranché et tous ceux dont les principes se confortent ou volent en éclats à la naissance de leur bébé.

Avant la naissance de PetitePerle, j’étais plutôt mesurée. J’avais acheté une tétine, sans savoir si ma fille allait l’utiliser ou non. Et comme pour l’allaitement, je me suis protégée des discours fermés et moralisateurs. J’ai donc pris la petite boîte contenant la tétine dans ma valise de maternité.

Photo personnelle

Sacro Sainte Tétine

Quel titre fumeux et pompeux ! Oui après l’accouchement j’ai chanté les louanges de la tétine. Je pèse mes mots et je te dis franchement que la tétine à sauvé mon allaitement.

PetitePerle avait un fort besoin de succion (ce sont les puéricultrices qui l’ont dit) et autant te dire que mes seins ont dégusté. Après 48H avec une petite sangsue pendue à mes mamelons, j’ai déclaré forfait. J’ai trouvé mon salut dans le tire-allaitement et les puéricultrices m’ont presque immédiatement proposée de donner la tétine à PetitePerle.

C’est donc quelques heures après sa naissance qu’elle avait le petit bout de plastique dans la bouche. Et je n’ai eu aucune remarque du corps médical. Au contraire, la tétine a été salvatrice quand PetitePerle devait subir des injections intra-musculaires très douloureuses : les tétouilles la calmaient presque instantanément.

J’essayais de ne pas donner systématiquement la tétine à PetitePerle. Elle arrivait assez facilement à s’endormir sans, jusqu’à ses cinq mois environ. Maintenant, à l’aube de ses deux ans, elle continue à s’endormir avec.

PetitePerle comprend très bien que la tétine c’est pour le dodo (selon ses propres mots). Mais on y a recours en cas de chagrin, de bobo ou de grosse fatigue. Evidemment, on limite beaucoup car je déteste la voir la tétine à la bouche pendant la journée. PetitePerle comprend qu’il faut la retirer quand elle veut parler sinon on ne comprend pas ce qu’elle dit. C’est presque risible de la voir ôter le petit objet de sa bouche, dire ses quelques mots, et le remettre comme si de rien n’était !

Mon ostéopathe m’a aussi dit que la tétine n’était pas forcément néfaste tant qu’elle n’était pas systématique. En effet, elle permet au bébé de faire une kiné autonome des mâchoires et du crâne, le mouvement de succion remettant en place les muscles et les os. De plus, utilisée après le biberon, la tétine permettrait de favoriser la digestion car la succion renvoyant à la mastication, l’estomac produit le nécessaire pour « digérer » les aliments.

Je n’ai jamais été complexée à l’idée de laisser la tétine à ma fille, bien que certaines personnes m’ont fait douter par moment…

Les détracteurs

La première douche froide m’a été donnée par ma sage-femme pendant le suivi des premiers jours après la naissance. Lorsqu’elle a vu ma fille avec la tétine dans la bouche, endormie dans son berceau, elle m’a dit assez sèchement qu’il fallait enlever cette horreur (la tétine pas ma fille hein!) pour que PetitePerle prenne plus de poids. Culpabilité au summum. Elle ne s’était jamais cachée de détester les tétines, elle avait déjà parlé pendant la préparation à l’accouchement.

Puis pendant ma rééducation abdominale post-césarienne, le kiné m’a donné un avis un peu mesuré. Il n’était pas favorable à la tétine, qui selon lui, bloquait le développement du langage. Pourtant il lui était préférable un bébé avec une tétine plutôt qu’avec le pouce car la tétine pouvait être retirée contrairement au pouce ! PetitePerle n’a jamais pris le pouce et parle plus que correctement !

Ma famille aussi a été un peu pénible. Entre les autres petits enfants qui n’ont jamais eu de tétine et les grands-parents qui s’en mêlent c’était parfois compliqué de faire accepter ce bout de plastique. Maintenant tout le monde est habitué !

J’ai eu aussi droit aux réflexions d’illustres inconnues au supermarché qui se permettent de regarder ton bébé droit dans les yeux en disant que « c’est vilain cette tétine, il faut enlever la tétine pour être une jolie demoiselle ». Et moi de répondre calmement que « c’est vilain de se mêler de ce qui ne vous regarde pas, il faut mettre une tétine pour ne pas dire des bêtises » (bon je n’ai pas dit bêtises, le mot était un peu plus vulgaire mais en substance c’était ça !)

Alors plutôt positif ou négatif cette tétine ?

Globalement je ne peux pas dire que j’ai un avis tranché. Je n’en ai jamais eu comme pour l’allaitement finalement.

La tétine a été très utile pour PetitePerle à certains moments, et je dirais qu’elle n’a pas trop de mal à s’en défaire. Plus elle grandi, plus elle accepte de la laisser de côté.

Je suis consciente que pour certains parents ce soit une vraie calamité et je dois être prudente car ma fille est loin d’être prête à s’en débarrasser définitivement !

 

Et toi ? Es-tu pour ou contre la tétine ? Est-ce que ton enfant l’acceptée ou rejetée ? As-tu parvenue à lui faire arrêter facilement ? Dis-nous tout !

A propos de l’auteur

Salut moi c'est Doupiou ! Je suis mariée, maman d'une PetitePerle née à l'été 2015 et d'un petit Barbouille né peu avant le printemps 2018. Tatouée, motarde, fan de foot mais aussi très coquette, addict aux robes et aux talons : je suis pleine de contradictions ! Je viens ici te raconter mon quotidien avec mes deux enfants et mes expériences de la parentalité. J'essaie toujours de positiver !