Menu
A la une / Vie de maman

Le bilan du portage

Dans cet article, je t’expliquais comment j’avais abordé le portage en sling pour Barbouille. Bien sûr, mon petit bonhomme n’était pas encore né au moment de la parution de mon billet.

Voici donc, après plusieurs mois d’utilisation, mon bilan totalement personnel du portage en sling vu par une porteuse débutante !

Les deux premiers mois

Ma sage-femme vient tous les deux jours à la maison pour le contrôle du poids de Barbouille et ma cicatrisation. J’en profite donc pour lui demander de me montrer à nouveau comment bien installer le sling mais avec un vrai bébé dedans cette fois-ci !

J’adore le portage ! Je porte Barbouille très souvent dans la maison quand j’ai besoin de mes deux mains de libre ou juste pour le plaisir. J’adore sentir son petit souffle contre moi et il semble totalement apaisé !

La position de portage soulage assez bien ses coliques et je trouve un réel avantage au sling quand j’ai besoin de faire des courses. Le petit en écharpe et c’est parti ! D’ailleurs cela me fait rire de voir le regard étonné, amusé ou intéressé des gens quand je croise. Il m’arrive même de me faire arrêter par des personnes qui sont surprises (surtout des personnes âgées en fait).

Le réel avantage de porter un tout petit c’est que je peux avoir mon bébé contre moi ce qui évite fortement les gens qui touchent le visage, les mains ou les pieds de Barbouille. C’est d’une troublante vérité puisque dès qu’il rejoint la poussette, les mains baladeuses reprennent de plus belle !

Bref, tu l’auras compris, je ne trouve que des avantages à mon sling. D’autant plus qu’avec l’habitude, j’installe Barbouille à la vitesse de l’éclair !

crédit photo : photo personnelle

Le troisième et quatrième mois

Le troisième mois se passe globalement comme les deux premiers sauf que la poussette est préférée au sling car j’ai mes séances de rééducation abdominale deux fois par semaine et je ne peux évidemment pas laisser Barbouille par terre !

Je continue le portage mais en un peu moins intensif ! Le gros bémol de ce troisième mois c’est que les fortes chaleurs commencent. Du coup je trouve une première grosse limite au portage : la chaleur ! En sling, je tiens chaud à Barbouille, et il me tient chaud en retour !

Le quatrième mois, Barbouille se retourne et dort sur le ventre. Il commence donc à se sentir un peu trop coincé dans le sling, même dans nos bras. Il s’endort uniquement dans un lit où il a suffisamment de place pour se mouvoir sur le ventre avant de trouver le sommeil.

Lorsque je vais chercher PetitePerle à la crèche, je préfère prendre Barbouille dans mes bras maintenant qu’il est bien tonique. Il est vrai que le sling a cet effet sécurisant de sentir son bébé posé sur quelque chose, mais maintenant je me sens suffisamment à l’aise avec Barbouille dans mes bras.

Après cinq mois

Le sling est toujours dans ma voiture mais je l’utilise de moins en moins. La principale raison : le poids ! Barbouille est loin de faire parti de la team gigot, bien au contraire ! Mais avec cing kilos et demi à quatre mois, le portage en sling – et donc avec le poids sur une épaule – me fait mal au dos.

Je ne peux pas le porter aussi longtemps qu’avant, je fatigue plus vite et surtout je bascule mon bassin pour faire contre-poids ce qui n’est pas franchement bon pour mon dos.

Là est clairement pour moi la principale limite du sling : le portage sur une seule épaule.

Je pense que j’apprécierais à nouveau un peu plus quand je pourrais porter Barbouille sur ma hanche, mais il est encore trop petit à l’heure actuelle.

Alors top ou flop le portage ?

Top, top et re-top ! Je n’ai pas beaucoup d’expérience comparé à d’autres mamans mais je le conseille vraiment.

Même Mari Barbu qui n’était pas franchement emballé au début trouve le sling très pratique. Une fois nous sommes allés nous promener et je lui ai proposé d’installer Barbouille avec lui dans le sling pour lui prouver la sécurité de la chose ! Un peu septique au début, il a tellement adoré qu’il ne voulait plus quitter le sling !

Je suis contente de pouvoir expérimenter cela et je te conseille d’essayer si l’envie t’en dis ! Et si tu hésite, n’hésite plus et fonce ! Il existe une multitude de mode de portage et j’avoue que j’aimerais bien essayer l’écharpe qui me permettrait de porter Barbouille plus longtemps et plus confortablement !

Affaire à suivre donc …

Et toi ? Porte-tu ou as-tu porté tes enfants ? Es-tu contente du portage ? Tu hésite à tenter l’aventure ? Dis-nous tout !

A propos de l’auteur

Salut moi c'est Doupiou ! Je suis mariée, maman d'une PetitePerle née à l'été 2015 et d'un petit Barbouille né peu avant le printemps 2018. Tatouée, motarde, fan de foot mais aussi très coquette, addict aux robes et aux talons : je suis pleine de contradictions ! Je viens ici te raconter mon quotidien avec mes deux enfants et mes expériences de la parentalité. J'essaie toujours de positiver !