Menu
A la une / Conseils

Le côté administratif de la grossesse

Je ne sais pas toi, mais moi en tombant enceinte, j’étais sur un petit nuage. L’euphorie des des premières fois a alors commencé. Première vision d’un petit coeur qui bat, premières certitudes quant à l’évolution de cette grossesse. Premières annonces aux familles et amis. Premières angoisses également (on ne se refait pas). Et enfin, arrive la toute première échographie en présence du papa. Un moment unique, un moment magique.

Avec tout cela, débute également des passages non négligeables et parfaitement obligatoires, la paperasse de la grossesse. Cela vend beaucoup moins du rêve, mais il s’agit d’étapes à ne pas négliger. Installes toi bien, je te dis tout !

Crédit photos (creative commons) : Frédérique Voisin-Demery

La déclaration de grossesse

Tout débute avec ce simple papier délivré par une personne habilitée. Ce papier, tu devras le remplir et le communiquer à ton assurance maladie ainsi qu’à ta caisse d’allocation familiale. Je ne saurais que trop te conseiller d’ouvrir une compte sur le site internet de l’assurance maladie (AMELI) et sur le site de ta caisse d’allocation familiale (CAF).

Une fois ta déclaration reçue par le bon service, tu recevras une lettre de chaque entité pour te demander de remplir ou d’envoyer de nouveaux documents (déclaration de ressources, bulletins de paie, …).

L’attestation de grossesse

Si comme moi, tu n’as pas pensé à photocopier ta déclaration de grossesse ou que l’assurance maladie souhaite que tu lui en fournisses un exemplaire (apparemment, la déclaration de grossesse ne suffit pas), tu peux demander à ton gynécologue ou ta sage femme de te fournir une attestation de grossesse. L’important étant que la date présumée du terme soit bien indiquée.

Tu pourras également fournir cette attestation à ton employeur ou aux services RH de ton entreprise afin que tu puisses bénéficier d’aménagement de ton temps de travail ou de la possibilité de pouvoir te rendre à tes rendez-vous médicaux obligatoires sur ton temps de travail. Cette attestation permet également de calculer les dates de ton congé maternité.

Les premières démarches pour ton futur mode de garde

Même si j’adorerai me consacrer totalement à ma grossesse, je suis bien obligée de ne pas négliger les basiques. Mes parents vivent à des centaines de kilomètres de chez nous, et mes beaux parents aussi (bien qu’ils puissent plus facilement se rendre disponibles, mais je ne le souhaite pas vraiment non plus). Nous devons donc dès à présent réfléchir aux différents modes de garde. J’ai donc commencé à me renseigner sur les démarches à réaliser en mairie et à prévoir les échéances (en l’occurrence, le début du 6e mois). Je me suis également intéressée aux démarches à prévoir pour la crèche à deux pas de chez moi, mais aussi aux avantages auxquels je peux prétendre via mon travail. Les démarches demandent souvent une préinscription alors autant s’y prendre en avance.

L’inscription à la maternité

Je ne sais pas comment cela se passe ailleurs, mais sur Paris, il faut s’y prendre assez tôt au niveau du choix de la maternité.

Si je suis tout à fait honnête (j’y reviendrai dans mon prochain article), mais l’un des critères dans mon choix de maternité était clairement la facilité d’inscription. Si cela pouvait se faire en ligne, ce n’était pas plus mal. J’ai donc choisi ma maternité et fait mon inscription directement sur le site. J’ai ensuite attendu quelques semaines avant de recevoir un coup de téléphone me signifiant que j’étais acceptée (j’ai l’impression de passer un concours) et me donnant la date de mon premier rendez-vous (non échangeable, un peu comme les articles soldés). Là dessus, j’ai reçu un courrier récapitulatif avec l’ensemble des documents à fournir lors de mon rendez-vous et l’affaire était pliée.

Comment cela s’est passé de ton côté ? Tu es plutôt du genre à prévoir ou à voir en temps voulu ?

A propos de l’auteur

Je suis une jeune femme trentenaire, mariée qui vit à Paris par nécessité professionnelle. Depuis juin 2017, je suis la maman comblée d'une adorable petite fille. Je suis quelqu'un de dynamique (mais pas pour le sport). J'aime les séries télé surtout américaines (même les plus débiles), la lecture, les mangas, la musique sous toutes ses formes (et là encore même les plus débiles !) et les jeux de société.