Menu
A la une / Récit de grossesse

Les annonces

Bon, maintenant que je sais qu’il y a quelque chose dans mon ventre, il faut que je l’annonce ! Pour les deux grossesses précédentes, je n’ai rien fait de spécial et je le regrette un peu. Cette grossesse sera probablement la dernière, du coup j’ai envie de faire les choses bien pour une fois.

Au futur papa

C’est raté ! Je pensais lui préparer quelque chose pendant les essais. Je commençais à y réfléchir… Hum hum, comme tu le sais peut-être c’est un échec !

A ma mère

J’ai relevé un chouette défi. J’ai appris ma grossesse 10 jours avant de la voir. Il était prévu que je monte dans ma famille pour l’anniversaire de mon frère. Ce qui signifie boire du champagne et manger du saumon fumé… autant dire que je savais d’avance que j’allais être grillée immédiatement ! Du coup, j’ai préféré prendre les devants et l’annoncer avant d’éveiller les soupçons, même si je n’étais enceinte que d’un mois. Donc, pourquoi je suis fière de moi ? En 10 jours, entre mes deux gremlins, mon travail et mes crises de narcolepsie, j’ai réussi à broder et à coudre un petit marque-page pour ma maman. Certes, le résultat fait très amateur et je me suis trompée dans l’insertion du ruban. Mais j’ai fini à temps et la surprise fut très réussie !

Photo personnelle

A ma famille (proche)

Avant l’apéro, j’ai organisé un petit jeu. J’avais écrit des devinettes que j’ai distribuées à tout le monde. Bon, ça marchait parce qu’on n’était pas très nombreux (et heureusement !) Chaque devinette correspondait à un nombre (par exemple : le nombre de roi mages) et j’avais choisi la difficulté en fonction du destinataire. Une fois qu’ils ont trouvé tous les chiffres, ils ont dû tous ensemble deviné ce que c’était (une date) et à quoi elle correspondait (mon terme). Ensuite seulement, ma mère a amené le champagne. Il fallait bien ça pour fêter la bonne nouvelle !

A mes beaux-parents

On ne les voyait pas avant plus d’un mois. Par souci d’équité, on ne voulait pas attendre tout ce temps alors que ma famille savait déjà. J’ai choisi de faire simple mais efficace : on leur a envoyé un colis. Dedans, quatre petits paquets numérotés. Le 1er, c’était un slip d’Alphonse (propre !) et un petit papier avec sa date de naissance. Le 2ème, un body d’Ernestine et sa date de naissance, le 3ème un body taille naissance et mon terme. Et des fois qu’ils n’aient pas compris (on ne sait jamais !), on avait rajouté une carte dans un 4ème paquet avec un petit texte explicite

Aux amis

Cette fois, on a attendu non pas les 3 mois conventionnels mais la 1ère écho, ce qui correspondait dans mon cas à 2 mois et demi de grossesse. Et pareil, on a fait simple. Un mail avec une belle photo. Il faut dire qu’à 2  mois de grossesse, mon ventre avait déjà bien poussé. On a profité de nos vacances en amoureux pour faire une jolie photo sur laquelle on voyait mon ventre, rajouté une ligne de texte et le tour était joué !

Photo personnelle. Je ne suis même pas enceinte de 2 mois !

Les réactions

Contrairement à ce que j’ai pu lire sur d’autres blogs, l’annonce du 3ème a été bien accueillie par tous –  avec plus ou moins de tact. Mais tout le monde s’est franchement réjoui de cette nouvelle grossesse. Et tout le monde a apprécié la façon dont nous l’avons annoncé. Je n’ai donc que de bons souvenirs de ces moments et ne regrette pas du tout ce que j’ai fait. A refaire, je referai tout pareil, et c’est plutôt chouette de se dire ça, non ?

Et toi ? Comment as-tu annoncé ta grossesse ? Grosse surprise ou simple information ? Comment ton entourage a accueilli la nouvelle ? Raconte !

A propos de l’auteur

Je suis maman d'un "grand" garçon (6 ans) qui a combattu un cancer à l'aube de ses 4 ans, d'une petite fille (4 ans) et d'un petit garçon (2 ans). Grande lectrice, amatrice de cinéma adorant voyager, j'ai mis beaucoup de choses entre parenthèses pour me consacrer à mes petits monstres !