Menu
A la une / Vie de maman

Les écrans dans la vie de nos enfants

L’autre jour, je suis allée chez l’ophtalmo pour ma fille de 2 ans et demi. Ne t’inquiète pas, elle a une très bonne vue, mais comme il y a des antécédents de rétinite pigmentaire dans la famille, il faut surveiller sa vue.

À la fin du rendez-vous, il nous a dit que trois quart des enfants qui naissaient aujourd’hui finiraient par être myopes. Naïvement, j’ai demandé pourquoi… Et sa réponse a été sans appel : c’est à cause des écrans. Bien sûr, il ne jette pas la pierre aux écrans qui envahissent nos vies (bah oui, lui, il a du job assuré pour les prochaines années !), mais clairement, ça a une influence sur la vue.

Les jeunes enfants et les écrans

Crédits photo (creative commons) : Nana B Agyei

J’ai une excellente vue, sans me vanter : je vois très bien. Pourtant, il y avait la télévision chez moi, et j’ai commencé à fréquenter les écrans d’ordinateur vers 12 ans, puis j’ai eu un portable vers 14 ans (bon, ce n’étaient pas les écrans d’aujourd’hui non plus, hein !).

Mais contrairement à ma fille, je n’ai pas été exposée aux écrans quand j’étais bébé. Enfin, peut-être que ma mère me donnait le biberon en regardant un feuilleton à la télé, mais bon, je devais être tellement concentrée sur le biberon que ça n’a pas dû me marquer. Et puis, il n’y avait pas tous les programmes pour tout-petits qu’on trouve aujourd’hui. Du coup, mon exposition à la télévision a commencé assez tardivement, comparé à ce qu’il se passe pour les enfants d’aujourd’hui.

Je n’ai pas la télévision chez moi, mais il y a deux ordinateurs et deux smartphones. Au départ, on était plein de principes, un peu comme Florence Foresti : notre fille ne serait pas exposée aux écrans avant 3 ans. Oui mais seulement, comment dire à ton enfant : « Non, tu ne regardes rien du tout ! » alors que toi-même tu passes beaucoup de temps devant l’ordinateur ?

Et puis, le jour arrive où tu es débordée et où la petite n’arrête pas de hurler sans que tu ne saches pourquoi, et où tu cherches une comptine sur Internet pour lui faire écouter. Et paf, ça y est, elle est scotchée devant les images, et toi, tu peux t’occuper de tout ce dont tu devais t’occuper.

Voilà, pour moi, c’est arrivé quand Babygirl avait 16 mois environ. Au début, c’étaient juste des comptines, et puis, on a trouvé des dessins animés courts sympas et pour son âge. C’était totalement sous contrôle au départ : on mettait un épisode, et on arrêtait sans difficulté.

Et puis le terrible two est passé par là. Depuis quelques semaines, elle râle quand on lui dit d’arrêter, il faut ruser pour la faire décrocher. De plus, on a remarqué que certains dessins animés la rendaient particulièrement énervée après le visionnage, du coup, on ne la laisse plus les voir.

Alors qu’au début, on avait tendance à lui mettre sans qu’elle ne le demande (bah oui, elle n’avait pas eu l’idée d’elle-même), maintenant et depuis plusieurs mois, on ne lui met que quand elle demande et que le moment s’y prête bien, autrement on préfère l’orienter vers d’autres activités.

C’est hyper culpabilisant quand on est occupé et qu’on la laisse regarder des dessins animés : personnellement, j’ai l’impression de l’abandonner. Mais je suis fière d’elle quand elle arrête d’elle-même pour faire autre chose : elle met sur pause avec la barre espace sur le clavier et s’en va. Du coup, je me dis qu’on n’a pas tout raté non plus… ou alors elle n’est pas encore complètement lobotomisée !

Le smartphone de son père lui est interdit d’accès, il ne la laisse pas s’en approcher. Quant au mien, elle aime regarder des photos (d’elle !) dessus, et parfois, elle voudrait jouer sur des applications, mais elle n’y arrive pas, et j’avoue que je ne l’encourage pas non plus à le faire.

Je me dis aussi que les écrans font partie de leur vie. Il me faut bien me rendre à l’évidence : on ne pourra pas y échapper, et ce ne serait pas très sympa non plus pour elle de l’isoler complètement de tout ça et qu’elle passe pour une extraterrestre quand à l’école, tous les autres enfants lui parleront de choses qu’elle ne connaîtra pas (déjà qu’on n’a pas la télé…).

Je ne pense pas que les écrans soient une mauvaise chose. Je veux dire, ils nous rendent bien service, ce serait hypocrite de ma part de dire que c’est mauvais alors que j’en utilise tous les jours. Tout dépend de l’usage qu’on en fait, j’imagine.

Et je ne pense pas non plus que les enfants d’aujourd’hui sont moins dégourdis que ceux d’avant à cause de ça. Ils ont développé des facultés que nous-mêmes ne développions pas à leur âge, et ils doivent vivre dans la sollicitation constante de tous les côtés dès le plus jeune âge, tout en apprenant et en devant se concentrer. Je suis plutôt admirative de ces enfants nouvelles technologies.

Je crois que la difficulté est, en tant que maman, d’arriver à trouver le « bon » curseur d’exposition. Celui qui ne frustre pas mon enfant, tout en ne le plongeant pas totalement dans un monde virtuel. Je ne voudrais pas qu’à 2 ans et demi, elle préfère regarder un dessin animé plutôt que d’aller courir au parc – on passe tellement de temps assis sur un fauteuil, alors autant se dépenser quand notre corps le réclame tellement, au début de la vie.

Et puis, apparemment, elle sera myope, c’est l’ophtalmo qui l’a prédit. Bon, Chouchou est myope, et il vit très bien avec ses lunettes.

Je me demande comment je vais parvenir à suivre : je ne suis pas réfractaire au changement, mais le décalage de génération fera qu’inexorablement, j’aurai du mal à accepter que les habitudes de mes enfants ne soient plus celles que j’aurai connues. Je ne sais pas à quel âge on « peut » donner un portable à son enfant, je ne sais pas à quel âge on « peut » laisser son enfant avoir sa propre tablette ou son propre PC… Toutes ces questions que nos parents n’ont pas eu à se poser car on était déjà des grands quand ces choses-là sont apparues.

Quant à l’usage que mes filles en feront, là, je pars encore plus loin dans la projection, je me dis que nous verrons bien comment Internet aura évolué d’ici quelques années. Vaste question.

Et toi ? As-tu la télévision et tes enfants la regardent-ils ? Quel âge avaient tes enfants lorsqu’ils ont commencé à être en contact avec les écrans ? Es-tu pour un encadrement strict ou les laisses-tu choisir leurs programmes ? Te sens-tu déjà « larguée » ? Raconte !

A propos de l’auteur

Trentenaire (eh oui !) mariée, maman d'une géniale Little Girl et d'une ravissante Poupoune, j'aime écrire, lire et commenter mes séries TV et films préférés. J'adore voyager, d'ailleurs, avec Chouchou, nous avons fait un tour du monde d'un an : que nous rêvons de réitérer, avec notre tribu !