Menu
A la une / Vie de maman

Les maladies hivernales

Ha on s’est plaint cet été! Il faisait trop chaud la fraîcheur de l’hiver allait nous faire du bien!

Enfin une chambre au frais.

Et plus il est plus facile de se couvrir pour ne pas avoir froid que l’inverse.

Oui, mais…

Moi j’aime l’été! Et il me manque encore plus depuis que ce sont invitées chez moi :

Les maladies hivernales!

Passer entre les gouttes

Alors oui je me plains mais au final j’ai été plutôt épargnée jusque là.

Nous sommes arrivés aux 20 mois de Petits Habitants sans avoir expérimenté autre chose que trois otites dues aux dents avec peu de fièvre et une amélioration très rapide.

En même temps fils unique en garde chez une assistante maternelle ça réduisait les risques. Surtout que pendant la première année de garde il ne côtoyait un autre enfant que 2 ou 3 jours par semaine (et encore quand cet enfant n’était pas malade) et qu’ensuite c’est un bébé allaité qui est arrivé à temps complet avec lui.

On a donc passé les deux premiers hivers plutôt facilement et je dois même reconnaître que la plus malade dans la famille c’était moi (coucou la grippe en étant vaccinée).

Mais notre situation familiale a changé… Un petit gigot est venue agrandir notre famille en Mai.

La situation a changé chez Nounou aussi! Le partenaire de jeux à grandi et n’est plus allaité! (Et il a un grand frère…)

Et l’enchaînement à commencé.

Long automne…

Cela a commencé juste après mon retour au boulot (sinon c’est trop facile).

Une nuit a 2h du matin Petit Habitant se met à pleurer. Très mauvais signe pour lui qui fait ses nuits sans problème depuis plus d’un an.

Je vais le voir pour le recoucher mais je me rends compte qu’il est bouillant : 40 de fièvre!

Après lui avoir donné un antipyrétique nous passons une heure avec lui pour essayer de vérifier que la fièvre baisse bien et pouvoir le recoucher dans les meilleurs conditions.

La fièvre va durer 72h et partir sans raison. Pas d’explication. Pas de poussée de boutons juste après, pas d’autres signes type toux, nez qui coule… Rien.

Bon. Deux nuits de l’horreur mais au final on ne s’en sort pas trop mal. Cela a été compliqué pour Monsieur Génial car, étant en démission, je ne pouvais pas m’absenter pour enfant malade, mais on a géré.

Photo personnelle

… qui s’éternise

Et puis notre amie la laryngite a fait son apparition chez Petit Habitant.

Il était K.O. n’avait plus de voix avait du mal à dormir, chouinait non stop…. Un vrai plaisir pendant une semaine…

Et comme le plaisir c’est sympa de le prolonger qui a enchaîné avec la laryngite?

Petit Excité! Hé oui!

Et on est reparti pour une semaine de température a 39 de nuit de merde et de chouineries.

Bon.

La semaine passe, nous sommes épuisés. Arrive le week-end mais… tient il n’aurait pas une respiration sifflante Petit Excité?

Bonjour le médecin de garde et bonjour la bronchiolite, les séances de kiné respiratoire et les nébulisations!

Bon là après une demi-semaine a courir partout c’est bon non on va enfin pouvoir se poser, non?

Qui c’est qui se réveille le jeudi matin en ayant une sensation de pression dans la poitrine a chaque respiration? Ba oui forcément ça aurait été trop beau que je ne tombe pas malade après 3 semaines à côtoyer des petits nids a microbes me toussant et bavant dessus.

Bronchite sur-infectée asthmatiforme qu’il a dit le médecin après m’avoir demandé si je fumais énormément (ha ha je n’ai jamais fumé..) « ha ba vous êtes asthmatique alors » (non, non plus…). Maman K.O en arrêt.

Bon on a donné pour le mois de novembre normalement?

Mais ça s’arrête quand?!!!

He bien non! On commence le mois de décembre en se refilant la bronchite (c’est pas drôle sinon).

Je suis donc la première puis Petit Excité enchaîne avec le joli combo Bronchite et double otite (histoire de se démarquer un peu) et on fini avec la bronchite de Petit Habitant!

L’avantage c’est qu’on n’avait pas forcément fini les traitements au moment ou on retombait malade donc on ne faisait que « prolonger de quelques jours » (L.O.L.) pas besoin de tout racheter.

Bref, une fois tout le monde sous antibiotique on s’est dit qu’on allait enfin pouvoir avoir une pause mais…

Au moment ou je t’écris on est QUE le premier jour de l’hiver et je me traîne une rhinopharyngite depuis 2 jours…

Désespérée à l’idée de retomber dans le cercle infernal de la contamination je porte un masque chirurgical chez moi et me désinfecte les mains environs 10000 fois par jour.

J’espère pouvoir dans quelques jours répondre que tout le monde va bien quand on me demandera comment on va.

Au moins passer un réveillon de Noël tranquille si possible.

Ma médecin m’a confirmé que cette année les maladies étaient très costaudes et que c’était l’hécatombe… Et aussi que la grippe et le gastro arrivaient en force (pitié non…)

Donc je le redis haut et fort : « J’aime pas l’hiver »

 

 

Dis, c’est quand l’été?

A propos de l’auteur

Mariée a un mari hyper protecteur depuis ma grossesse extra utérine j'ai commencé par être piquée par le virus des blogs grâce à mademoiselle dentelle avant de découvrir les deux autres blogs "Dans ma tribu" et "Sous notre toit". Je suis la maman chat d'une grande minette de salon qui ne porte de félin que le nom. Mais surtout la maman comblée de Petit Habitant et Petit Excité qui ont 18 mois d'écart. Je viens te raconter mon quotidien de maman et mes grossesses qui pourraient mieux se passer 😉 !