Menu
A la une / Vie de maman

Choupi a 18 mois

Comment ça ? Il a déjà 18 mois ? Le temps passe définitivement trop vite. Mais où est mon petit bébé de 46cm et 2,545kg, un peu trop pressé de découvrir ses parents et le monde ?

Ce mois-ci, nous n’avons pas de visite chez le pédiatre, mais nos mesures personnelles indiquent 82cm et 11kg, ce qui est dans la moyenne (mais avec une maman naine et un papa dans la moyenne, je ne pense pas qu’il deviendra un géant).

Motricité

Après avoir passé plus de quatre mois à faire du quatre pattes, le Choupi a enfin décidé de faire ses premiers pas chez ses grands-parents dans le sud, pour ses 14 mois (tout comme sa maman). Et on peut dire qu’en l’espace d’une semaine, il avait déjà acquis beaucoup d’assurance. À 18 mois, il ne marche plus, il court !!!

Le Choupi a toujours été très bon en escalade, et continue sur sa lancée, au risque de faire de grosses frayeurs à ses parents. La crèche et les parcours de motricité lui permettent de développer un peu plus cette capacité.

Il adore les escaliers, et il est capable de les monter à une vitesse record. Heureusement que notre appartement parisien n’en contient pas !

Progrès des enfants de 18 mois

Crédits photo (creative commons) : Josh Grenier

Langage

A priori, le langage n’est pas la priorité du Choupi. Les mots qu’il prononce se comptent sur les doigts de la main ! On a « Papa » (« Maman » toujours pas…), « au revoir » (qui serait plutôt « awa »), « tétine » (prononcée « téti »), « chat » (mais tous les animaux sont des chats, pour le Choupi), « nez » (ajout très récent, en le montrant) et « ma-mam » pour manger et boire (et non pour « Maman », qui y ressemble, pourtant…).

Par contre, depuis quelques jours, il est très généreux en babillages en tout genre, donc je pense que l’on va assister assez rapidement à des progrès dans ce domaine. Il essaye énormément de communiquer, en montrant des choses (parfois imaginaires) et en émettant de petits cris. C’est très frustrant de ne pas savoir ce qu’il veut ou ce qu’il nous raconte, mais je suis persuadée que dans quelques mois, on regrettera les babillages tant il nous saoulera de paroles !

Alimentation

Le Choupi a été un bébé assez compliqué les premiers mois, mais depuis la diversification, il a un très bon appétit. Lui qui nous en a fait baver avec le lait est même devenu un goulu pour son biberon du matin. Il est capable de boire 300ml de lait avec des céréales en dix minutes, et râle même parfois parce qu’il aurait bien pris un peu de rab.

Les quinze derniers jours ont pourtant été un véritable calvaire au niveau des repas. Le Choupi avait décidé de faire la grève de la purée à la maison (à la crèche, tout se passait très bien). Dès qu’on approchait la cuillère de sa bouche, il se mettait à hurler et ne voulait pas rester sur sa chaise. Après avoir tenté plusieurs approches, on a décidé de ne pas se prendre la tête : s’il n’en voulait pas, on passerait au dessert, et il n’aurait rien de plus. A priori, ça a fonctionné, vu qu’il a arrêté de lui-même de refuser la purée.

On voit plusieurs causes possibles à ce refus : les dents, la fatigue, une envie d’autonomie, une phase d’opposition, ou un peu de tout ça… Mais comme d’habitude, il est difficile de déterminer la vraie cause !

Sommeil

Le Choupi a toujours été une vraie marmotte (comme sa maman), et ça nous arrange bien. On a le luxe de pouvoir faire des grasses matinées de fou (9h-9h30) le weekend, et en plus, il fait aussi deux longues siestes dans la journée (pas à la crèche, mais ça tend à s’améliorer).

Il est assez rare qu’il se réveille en pleine nuit, même avec les poussées dentaires. En général, les réveils intempestifs ont plutôt lieu le soir avant minuit ou le matin après 7h (oui oui, tu as le droit de me haïr).

À la maison, aucun souci d’endormissement, même s’il essaye de temps en temps de faire du rab en détruisant la guirlande lumineuse de sa chambre, ou en jetant doudou lapin hors de son lit. À l’extérieur, ça dépend beaucoup de l’endroit, mais de base, il aime bien râler trente secondes avant de tomber, juste pour le plaisir (comment ça « comme sa maman » ???).

Autonomie

Je pense que c’est le plus gros changement de ces six derniers mois. Le Choupi commence à vouloir être autonome dans beaucoup de domaines : manger, s’habiller, se laver, marcher dans la rue, etc.

Il fait preuve de beaucoup de volonté, mais il reste encore un bébé de 18 mois. La frustration est très présente quand il n’arrive pas à faire ce qu’il veut ou que l’on tente de l’aider.

Et qui dit frustration, dit crise dans la foulée (j’adore quand il se roule sur le parquet en criant !!!). Si la crise dure trop longtemps, il va dans sa chambre ou dans son lit pour se calmer (et pour éviter qu’il ne se fasse mal). Pour l’instant, ça marche assez bien, même si ce n’est pas très agréable de l’entendre crier et pleurer.

Loisirs

Le Choupi aime beaucoup le dessin et la peinture, qu’il pratique régulièrement à la crèche. À la maison, l’Aquadoodle a sauvé les murs de notre location.

Le parc est devenu sa sortie obligatoire du weekend. Les toboggans n’ont plus de secret pour lui, qu’il les dévale sur le ventre, sur le dos ou assis. Pour l’instant, le bac à sable semble plus propice à l’observation et à la réflexion que réellement aux jeux.

Il adore jouer avec les bulles de savon, et il aimerait bien les faire tout seul. Pour l’instant, souffler est encore un peu difficile, mais il y a de la volonté tout de même.

Enfin, il voue un culte à l’aspirateur. Il saute presque de joie quand on l’allume, et il se met très souvent à pleurer quand on l’éteint.

Caractère

Le Choupi a toujours été très sociable, et ça continue. Il a une petite phase d’observation quand on est dans un nouvel endroit ou avec des gens inconnus, mais cette phase passe très vite, et après, il n’a aucun souci à aller vers tout le monde.

À l’extérieur, il est toujours très posé et très calme. À la maison, il se défoule beaucoup plus, mais il est quand même capable de jouer seul sur de longues périodes.

Il est toujours souriant, et a le rire facile (voire très facile !). En général, il est facile à vivre, mais on sent quand même qu’il va avoir du caractère par la suite. Peut-être que l’on se trompe et que c’est juste la phase d’affirmation et d’opposition qui commence (on l’espère !!!).

Je sens vraiment qu’on est à un moment-clé de son évolution. Il est clairement en train de quitter le statut de bébé pour celui de petit garçon. Ça me rend un peu nostalgique des débuts, mais je suis tout de même très impatiente de voir ses prochaines évolutions. Rendez-vous dans six mois, pour la suite des aventures du Choupi !

Et toi ? Ton bébé a mis longtemps avant de dire « Maman » ? Il fait des grèves de purée ? Que pense-t-il de l’aspirateur ? Viens nous raconter !

A propos de l’auteur

Jeune mariée (4 ans) et jeune maman (2 ans) d'un choupinou qui grandit trop vite !!! Je vis à Paris et j'essaye de concilier ma vie perso et ma vie pro du mieux que je peux.