Menu
A la une / Vie de maman

Ma journée de temps partiel

A la naissance de Charlotte, j’ai choisi de prendre une journée de temps partiel, c’est à dire que je travaille à 80% de mon temps.

Comme je travaille dans la fonction publique, j’ai un temps partiel de droit (c’est à dire qu’on ne peut pas me le refuser, sous quelques motifs que ce soit) jusqu’au 3 ans de mon enfant. Théoriquement, on peut seulement m’imposer le jour sur lequel je prends ce temps partiel. J’ai cependant évoqué la situation avec mon équipe de travail, et j’ai choisi de prendre mon vendredi en accord avec tout le monde (deux de mes collègues travaillent aussi à 80%, leur journée étant le mercredi). Pourquoi le vendredi? Parce que Charlotte n’est pas scolarisée, que cela correspond à un jour de frais de garde en moins, et que cela me permet d’avoir un grand week-end.

En conséquence, Charlotte est gardée par son assistante maternelle du lundi au jeudi, elle est avec moi le vendredi, et avec nous deux les samedis et dimanches.

Au niveau du travail, mon salaire est donc amputé de 20% de son montant, et je dois effectuer 100% de mes tâches sur 80% de mon temps…mais ceci est une autre histoire…

Que se passe-t-il donc ce fameux jour de temps partiel?

Crédit photo : Donnie Ray Jones

Matin

Le vendredi matin, je me réveille…à la même heure que tous les autres jours, 6h50! Le réveil de mon mari sonne, bien évidemment, car lui part au travail. Et Charlotte se réveille à la même heure, invariablement. La routine du matin est donc toujours la même : Monsieur va se doucher et s’habiller, madame lève le bébé, le change, l’habille, puis donne le bébé à Monsieur qui lui donne le biberon, pendant que Madame va se doucher et s’habiller. Ensuite, on petit déjeune tous ensemble : chacun ses tartines ! Monsieur part au travail, un bisou à Madame, un bisou à Charlotte !

Après le départ de son papa, à 8h, Charlotte joue avec moi. On construit des choses avec les Duplo, on lance des balles, on lit des livres. Souvent, ensuite, elle joue seule/dépiaute un paquet de mouchoirs/poursuit le chat…pendant ce temps là je fais un brin de ménage (même si je déteste ça, il faut bien que ce soit fait!).

Une semaine sur trois, nous allons à la bibliothèque du centre ville de Caen, en tram ou (étant donné qu’il est en travaux) à pieds et poussette. Nous allons écouter des histoires aux Bébés lecteurs à 10h. Charlotte y rencontre plein d’enfants, souvent venus avec leurs assistantes maternelles ou avec leurs grands parents. Après les contes, on emprunte des livres, on joue sur les matelas. Ensuite, on reprend la route pour rentrer à la maison.

Quand il n’y a pas de bébés lecteurs, on va se promener, au parc, dans le quartier, ou s’il pleut vraiment, on reste à la maison, on écoute de la musique, on fait la cuisine. Et puis parfois, on profite de ce temps pour aller aux visites médicales, ou pour faire les démarches administratives ou autres (coucou le monsieur qui révise le chauffe eau pendant que j’écris cette chronique !).

A 11h45, Charlotte râle :  elle a faim ! Heureusement, le plat est déjà prêt, il n’y a qu’à réchauffer : Charlotte mange comme nous, donc nous préparons le soir la gamelle pour tout le monde, papa, maman, bébé. Nous mangeons ensemble, toutes les deux. De temps à autre, nous rejoignons Monsieur pour manger tous les trois, à l’extérieur.

Après-midi

Après le repas, à nouveau, un temps de jeu. Charlotte dévalise le placard à boites en plastique pendant que je remplis le lave-vaisselle, nettoie les casseroles de la veille, range un peu. Puis vient le temps de la sieste : en général, Charlotte s’endort vers 13h30…pour une durée indéterminée. Ce peuvent être 45 minutes, ou 3heures de sieste ! Pendant ce temps là, je fais des choses pour moi : j’ai aussi le droit de me reposer ! Donc je regarde la télé en tricotant, je couds, je remplis mes albums photos, je lis…ou je ne fais rien !

16h, c’est le goûter : compote, yaourt, petit Lu sont les mets préférés de Charlotte sur ce temps là. Après ça, souvent, nous partons en balade, en ville, dans le quartier, à la Colline aux Oiseaux.

Soirée

Vers 17h30, Monsieur rentre. On en profite pour aller faire les courses tous ensemble.

Pendant que Monsieur range les courses, je donne le bain à Charlotte : c’est un plaisir pour moi car les autres jours de la semaine, je rentre souvent après qu’elle soit couchée. Du coup, c’est presque toujours son père qui lui donne le bain.

Après le bain, biberon dans les bras de papa à nouveau, pendant que maman cuisine. Parfois des morceaux de fruits, parfois un morceau de pain suit le biberon, parfois non. Vers 18h45, Charlotte commence à se frotter les yeux. Vient le dernier moment de la journée : Charlotte choisit un livre, je m’assois avec elle dans le fauteuil et je lui lis une histoire. Après quoi, un bisou à papa, un bisou à maman, et au dodo ! Il est 19h.

La soirée des adultes peut commencer, avec sa petite bière rituelle pour démarrer le week-end !

Comme tu le vois, ce jour n’est pas hyper reposant. Cependant, pour moi, c’est un plaisir de pouvoir partager une journée entière mère-fille. J’ai conscience que c’est un privilège de pouvoir bénéficier de ce temps, et que Charlotte sera la seule de nos enfants à avoir eu sa mère pour elle toute seule sur un temps comme celui-là. Nous essayons d’en profiter un maximum !

A propos de l’auteur

33 ans, mariée depuis 2014 et maman de Charlotte (2017) et Cyprien (2019)