Menu
A la une / Récit de grossesse

« Mais t’es complètement folle! » ou l’annonce de ma grossesse

Cette phrase est la réaction d’une de mes collègue le jour ou elle a appris que j’étais enceinte de bébé 2.

Je ne lui en veux pas ce n’était pas contre moi mais plus par rapport à son histoire personnelle et à ses deux enfants ayant 21 mois d’écart. Elle m’a d’ailleurs félicité derrière et en en parlant plus avec elle, on en a déduit que ce n’était pas forcément l’écart d’âge qui était difficile à gérer mais l’entente qu’il peut y avoir dans la fratrie.

Cette annonce fait d’ailleurs partie de celle que je garde comme un joli souvenir. J’étais dans le bureau de deux de mes collègues on parlait dégustation de foie gras et dans un sourire j’ai répondu que je ne pouvais pas en manger pour le moment. Elles ont tout de suite compris et m’ont félicité pour cette bonne nouvelle.

Mais je n’ai pas eu des félicitations de tout le monde…

Quand l’annonce se passe mal

Bon, parlons franchement: annoncer une deuxième grossesse à son employeur, au bout de 6 mois de reprise après son congés maternité, forcément je ne m’attendais pas à le voir sauter de joie. Surtout avec la façon dont s’était passé ma première grossesse…

Mais du coup même si je ne vais pas m’appesantir sur le sujet (c’est un peu trop récent et puis les hormones tout ça tout ça…) j’ai eu beaucoup de réactions décevantes.

Et je me suis rendu compte que moi qui me sentais chanceuse d’être dans une boite qui ne me faisait pas du tout de problème sur mon statut de jeune mère et ba en fait j’avais tort. Ma grossesse a fait mettre à jour certaines choses qui m’ont vraiment mis un coup au moral. J’ai même été changé d’équipe du jour au lendemain pour « me protéger » de certains comportements et ça a été une énorme déception pour moi.

Bref, je savais que ça ne plairait pas mais sur le coup j’ai bien ressenti la domination masculine dans mon travail.

Surtout le fait que tu ne pouvais pas vouloir Et faire un bon travail ET être une bonne mère apparemment (mon dieu tu oses partir a 18h tous les jours pour voir 1h ton fils avant qu’il ne se couche mais vite préparons le bûcher) (Non en plus sans déconner j’ai osé allaiter et demander un aménagement de mon emploi du temps durant ces 2 mois et demi d’allaitement – ha attends on me glisse a l’oreille que c’est la loi. C’est tout moi ça je connais trop bien mes droits…)

Mais encore tu me diras que le travail c’est auxiliaire et on s’en fiche un peu (bon j’y passe 10h par jour, donc forcément ça m’impacte, mais effectivement on m’a répété que ce n’était qu’un travail) mais en revanche la famille ça peut faire très mal quand elle ne se réjouit pas à l’annonce d’une grossesse.

Oui ça arrive, même la famille très proche. Je te raconte la plus grosse déception de mes annonces? Laisse moi te planter le décor….

17 Décembre, on sait que tout va bien avec bébé 2 depuis 15 jours déjà, on a hâte de pouvoir l’annoncer à nos parents qui ne sont pas encore au courant et qui vont venir nous voir justement ce jour là pour fêter le premier anniversaire de petit habitant.

Mes parents arrivent en avance et nous leur annonçons(je t’en parle à la fin de l’article).

Arrive le parrain d’Alexis et sa femme qui sont déjà au courant car ma copine m’a grillé en force au restaurant à a peine 1 mois de grossesse…

Mes beaux parents arrivent enfin et nous donne une bouteille de champagne pour fêter comme il se doit l’anniversaire de notre petit loulou.

Nous nous regardons alors à ce moment là avec monsieur génial et leur disons : « Merci pour le champagne c’est adorable. Par contre Mélimélanie ne va pas pouvoir en boire, ce n’est vraiment pas recommandé enceinte ».

Et là j’ai eu le droit à un « Déjà? » qui a jeté un froid dans toute la pièce.

Plus personne ne parlait, je suis donc allé m’activer dans la cuisine (ma mère m’a même rejoins pour me « remonter le moral » en voyant ma tête). J’ai ensuite été rejoins par ma belle mère qui est venu (non pour me féliciter) mais pour me demander si on avait « bien réfléchi avant de faire ça parce que c’était quand même super tôt ».

Comment dire… J’en ai encore les larmes aux yeux de le raconter. Aucune félicitations, rien, nada, niet…

Suite à ça j’ai eu besoin d’un gros shoot d’amour…

On demande une avalanche de cœurs et de paillettes

J’ai donc annoncé la nouvelle a mes grands parents maternelles. qui ont bien sûr été aux anges tout de suite. Ultra heureux de cette bonne nouvelle. Mon grand père a eu ma mère et mon oncle a moins d’un an l’un de l’autre et me disait a quel point ils étaient proches et que ça avait été un plaisir. (Ma jauge a paillettes remonte.)

J’ai ensuite annoncé la nouvelle a mes oncles, tantes, cousins, cousines et j’ai encore eu pleins de réactions de joie!!

On l’a ensuite annoncé à la cousine de mon mari que j’aime beaucoup qui en a pleuré de joie (ça y est mon cœur était au bord de l’explosion de trop d’amour).

Puis est venu l’annonce instagram:

On a demandé un cadeau de Noël qui sera livré avec 6 mois de délai cette année

Alors la mes proches et mes copines blogueuses (déjà au courant ou pas) m’ont noyé sous une avalanche de cœurs. C’est bon j’étais reboosté!

D’ailleurs mes copines Tribulettes tu veux savoir comment elles l’ont su?

J’ai très franchement réfléchi à couper l’article là… oui oui 😀

Et bien suite à une vague d’annonces de grossesse dans notre tribu l’une de nous a demandé sur Facebook si on avait encore une grossesse a annoncer parce que bon là ça commençait à faire beaucoup. En réponse à son commentaire j’ai posté une photo de mon test de grossesse avec un petit « Chose demandée chose due » (j’ai d’ailleurs été suivi par une autre de mes copines tribulette qui elle avait gardé le secret un peu plus longtemps – oui moi j’ai beaucoup de mal a garder ma langue). Et comme notre Tribu n’est que guimauve ça a forcément été l’inondation de félicitations/paillettes/cœur/bisounours…

Bon allez je te raconte deux dernière annonces.

  • A ma sœur: cette fois ci ce fut une réussite! Ma sœur est une future mariée 2017 (Hiiiiii). Elle se marie civilement en mars et au détour d’une conversation sur son mariage je lui ai demandé comment elle voulait que je m’habille.

Elle me dit que n’importe laquelle de ma robe ira pour la cérémonie civil. Suite à ça je lui envoie une photo de  moi dans une de mes robes de grossesse préférée en lui demandant si cette robe là lui irait. Elle a tout de suite compris et a été très heureuse.

Avec ma robe de grossesse que j’adore – robe Envie de Fraise

  • A mes parents : j’ai du leur cacher très longtemps et ça a été très difficile pour moi. Quand ils sont venu nous voir pour l’anniversaire de petit habitant je trépignais de pouvoir leur annoncer. J’avais préparé une lettre a leur remettre avec comme excuse d’avoir oublié de leur donner un cadeau d’anniversaire quand on les avait vu en octobre dernier.

Lettre d’annonce à mes parents – oui mon fils est incognito

Ma mère a vite senti qu’un truc se tramait à ma tête au moment de leur donner ma lettre mais ne s’attendait pas à ça et ça a été l’explosion de joie!

Voilà, des annonces bien différentes de la première grossesse mais tout aussi émouvantes ou décevantes.

Et toi, tu as eu des réactions décevantes à ton annonce? Tu as vu une différence entre les annonces pour ta première et ta deuxième grossesse? Tu en gardes un bon souvenir d’avalanche de paillettes?

 

A propos de l’auteur

Mariée a un mari hyper protecteur depuis ma grossesse extra utérine j'ai commencé par être piquée par le virus des blogs grâce à mademoiselle dentelle avant de découvrir les deux autres blogs "Dans ma tribu" et "Sous notre toit". Je suis la maman chat d'une grande minette de salon qui ne porte de félin que le nom. Mais surtout la maman comblée de Petit Habitant et Petit Excité qui ont 18 mois d'écart. Je viens te raconter mon quotidien de maman et mes grossesses qui pourraient mieux se passer 😉 !