Menu
A la une / Vie de maman

Mode survie enclenché

C’est le mode des premier mois.

Celui durant lequel la vie n’est que chaos.

C’est le temps des nuits (ultra) hâchées.

Celui de l’incompréhension face à un bébé qui pleure, de l’impuissance devant un bébé qui a mal.

C’est quand ton compagnon craque et que tu prends la relève sans sourciller. Parce qu’il faut bien que quelqu’un assure.

Et quand c’est toi qui craque, il passe en mode survie à son tour.

Un mode qui se prolonge.

Pendant des mois voire des années.

A cause du quotidien avec des enfants en bas âge.

A cause des maladies, des déménagements, des reprises d’étude, un travail très prenant ou un chômage, des problèmes de famille.

A cause de soucis qui s’accumulent.

Autant de choses très prenantes à mener de front.

La sensation d’être dans une machine à laver qui tourne en continu.

De ne plus toucher terre.

Tu enchaînes les hauts et les bas. Parfois les très bas.

Mais tu avances car il le faut.

Le mode survie ne dure qu’un temps.

Pendant lequel tu t’oublies.

Mais qui est oublié dès que tu en sors.

Lorsque tu étais en plein dedans, tu désespérais. La fin du tunnel n’existait pas.

Un jour c’est fini et tu te retournes. Rétrospectivement, cette période apparaît moins dure.

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Le mode survie, c’est cette nouvelle capacité insoupçonnée que tu reçois à la naissance de ton enfant. C’est cet état qui te permet d’avancer quoi qu’il se passe, de garder confiance en toi quoi qu’il advienne.

Tu es un parent. Tu as maintenant la responsabilité d’un tout petit bébé et tu vas gérer.

Le mode survie te permet de traverser le cataclysme que représente l’arrivée d’un enfant. Grâce à lui, tu endures ce que tu n’aurais jamais imaginé pouvoir accepter jusque là. Diminuer drastiquement son sommeil. Accompagner des crises. Garder son calme. Répondre aux besoins de l’enfant. Rester là alors qu’on n’aurait envie que d’une chose, se réfugier au fond de son lit.

On en plaisante souvent avec mes amies, quand on galère avec nos bébés et nos enfants. On sait que passé un certain stade, c’est le mode survie qui prend le relais. Alors on râle pour se soulager mais on sait qu’en serrant les dents, ça va passer et que les beaux jours reviendront.

Oui, c’est normal d’en ch*** avec un enfant, oui c’est normal d’être épuisé à la fin du week-end, oui c’est normal d’avoir l’impression de ne rien faire d’autre que s’occuper d’eux, oui c’est normal d’avoir l’impression de ne rien faire correctement, oui c’est normal de se sentir impuissante.

Garde confiance en toi, écoute la petite voix dans ta tête qui te dicte ce qui te convient le mieux, retiens ton souffle et persévère.

Tu vas y arriver. Tu vas t’habituer. Ça va passer.

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Et toi, ça te parle le mode survie ?

A propos de l’auteur

Maman de la loupinette née en mai 2017 et de Tibou né en février 2019. J'adore me poser des questions ("me prendre la tête" pourrait-on dire) et chercher des réponses. Dans ma tribu est une de mes sources préférées !