Menu
A la une / Point budget

Ce que nous coûte Petit Habitant : le point budget de Melimelanie !


Notice: Undefined index: host in /home/nmagnouloux2/sites/dans-ma-tribu.fr/wp-content/plugins/ziofix-credit-picture-old/ziofix-credit-picture.php on line 32

Notice: Undefined index: host in /home/nmagnouloux2/sites/dans-ma-tribu.fr/wp-content/plugins/ziofix-credit-picture-old/ziofix-credit-picture.php on line 32

Notice: Undefined index: host in /home/nmagnouloux2/sites/dans-ma-tribu.fr/wp-content/plugins/ziofix-credit-picture-old/ziofix-credit-picture.php on line 32

Cet été, les chroniqueuses de Dans Ma Tribu lèvent un tabou et te disent tout tout tout… sur le budget ! Régulièrement, une chroniqueuse sortira sa calculette et te dira ce qu’elle a dépensé pour accueillir et entretenir ce bébé qui n’a pas de prix. Mais, évidemment, tout ceci n’est qu’indicatif ! N’oublie pas que toutes les situations sont différentes 🙂 Aujourd’hui, c’est Melimelanie qui fait ses comptes…

Un bébé ou un PEL ? Il est établi que s’équiper pour l’arrivée d’un enfant coûte de l’argent. Mais ensuite, chacun a sa façon de gérer son budget. Je viens te présenter ici comment nous nous sommes organisés avec Monsieur Génial pour l’arrivée de bébé, et ce que ça a changé au niveau pécuniaire dans notre vie quotidienne.

La grossesse

Oui, parce qu’il faut savoir que ton état de petit baleineau peut entraîner quelques frais. Alors, il y a toujours des chanceuses qui rentrent dans leurs pantalons jusqu’à la fin de la grossesse et ont juste à acheter un ou deux hauts en matière un peu extensible pour cacher le bidou… et puis, il y a les autres.

Dès le deuxième mois, je ne rentrais plus dans mes pantalons, à cause de l’élargissement de mes hanches. J’ai donc dû très tôt investir dans des vêtements de grossesse. Pour éviter de devoir vider mes livrets pour tout acheter, j’ai utilisé plusieurs astuces.

Photo personnelle - Mes achats grossesse et allaitement

Crédits photo : Photo personnelle

Mes achats grossesse et allaitement

  • Sachant que je souhaitais allaiter, pour ne pas refaire deux fois ma garde-robe, j’ai toujours le plus possible acheté des vêtements qui faisaient grossesse et allaitement.
  • J’ai profité au maximum des soldes/réductions (j’ai fait la même chose avec les vêtements de bébé).
  • J’ai privilégié les basiques pas chers, juste à accessoiriser (et je n’ai acheté des pièces vraiment chères qu’en cas de craquage/coup de cœur).
  • Je suis allée chez les marques connues pour vendre des vêtements pas trop onéreux (comme tu dois les porter seulement quelques mois dans ta vie, tu n’as pas besoin que ça tienne des années), comme Kiabi, La Halle ou Gémo.

Bon, après le listing de mes astuces, parlons sous.

J’ai dépensé au fur et à mesure (et jusqu’à après la naissance de Petit Habitant, avec les habits d’allaitement), en craquant parfois pour des pièces de Séraphine, Envie de Fraise et Verbaudet. Comme je n’ai rien pu récupérer de personne et que j’ai fini avec trois tours de hanche en plus, j’ai dû aussi racheter des pantalons/leggings au troisième trimestre de grossesse (en plus de ceux achetés en fin de premier trimestre).

Au final, j’ai dû dépenser environ 600€ de vêtements sur un an. En faisant le calcul, je me rends compte que c’est énorme, mais il y a énormément de pièces que je vais reporter même non enceinte (et non allaitante).

Une autre dépense due à la grossesse, ce sont les cours d’aquagym prénatale. 80€ les dix séances. Il me reste encore des tickets, que je peux utiliser en aquagym post-natale.

J’ai aussi acheté deux coussins de grossesse et allaitement, pour 80€.

Photo personnelle - mon nouvel amoureux le coussin de grossesse

Crédits photo : Photo personnelle

Mon nouvel amoureux, le coussin de grossesse

Et enfin : le consommable ! J’entends par là les crèmes et huiles pour s’enduire régulièrement, et la nourriture.

C’est difficile à quantifier, car il y a plein de petites dépenses qui s’additionnent. Mais je pense que j’ai bien dépensé 100€ en crèmes et huiles.

Pour la nourriture, je dirais 200€ uniquement de craquages (gâteaux/bonbons/chocolat/sodas), mais qui se sont ajoutés insidieusement (à raison de 3/4€ par jour très réguliers – oui, je connaissais par cœur le prix des gâteaux de la boulangerie d’à côté).

Une dernière dépense uniquement grossesse, c’est le doppler fœtal, acheté pour rassurer Monsieur Génial : 50€.

Bilan grossesse (et allaitement) : environ 1000€ (si Monsieur Génial tombe sur ce bilan, je vais passer un sale quart d’heure…).

L’équipement de puériculture

Je me souviens de la première fois où j’ai forcé je suis allée avec Monsieur Génial dans un magasin de puériculture, pour qu’il réalise qu’il fallait qu’on budgète un minimum. Je venais de faire l’échographie du premier trimestre. Mon ventre ne se voyait pas encore, et tout ça nous paraissait encore très très loin.

Comment t’expliquer notre air ahuri devant les poussettes (et les prix sur les étiquettes). Monsieur Génial a tenté un : « Non mais on achète juste une poussette, et c’est bon, on est tranquilles jusqu’à ses 6 mois, au moins, non ? » (je précise qu’il parlait d’une poussette avec une nacelle permettant de faire dormir bébé, donc sa réflexion pouvait être presque compréhensible).

Après plusieurs heures semaines mois à le convaincre de l’utilité des autres éléments de puériculture, je te présente notre liste !

Offerts par nos proches :

  • poussette trio siège auto + assise + nacelle (on a choisi celle avec l’une des plus grandes nacelles disponibles à cause de notre situation personnelle) : 800€
  • parc : 180€
  • lit + matelas + tiroir de lit : 450€
  • chaise haute : 350€ (on l’a choisie parce que c’était la seule qu’on arrivait à manipuler sans problème dans le magasin, mais on s’est rendu compte après coup que son prix était dû au fait qu’elle était multifonction : transat +  balancelle + chaise haute)
  • tapis d’éveil : 85€
  • babyphone : 250€ (on en a acheté deux en fait : un avec détecteur de mouvements pour rassurer Monsieur Génial, et un autre vidéo pour plus tard)
  • jouets : 30€
  • cuillères de diversification : 20€ (on en a bien évidemment plusieurs à ce prix-là !)
  • baignoire : 55€
  • 2 bases isofix pour les voitures : 300€
  • lit parapluie : 80€
  • babycook : 110€
  • support de nacelle : 70€ (pour transformer la nacelle de la poussette en « berceau à hauteur du lit »)
  • linge de lit : 50€
  • commode + bibliothèque : 100€

Prêtés par nos proches :

  • transat de bain
  • transat (avant qu’on ne se rende compte que notre chaise haute faisait transat…)
  • matelas à langer
  • porte-bébé
  • biberons

Achetés par nous-mêmes :

  • jouets d’éveil : 200€
  • livres : 100€
  • langes : 10€

Comme tu le vois, on a eu la chance d’avoir des proches très généreux, qui nous ont permis de faire de grosses économies et de ne pas trop regarder le prix de ce qu’on choisissait. Je les remercie d’ailleurs tous chaudement.

Donc, au total, on a sorti environ 300€ de notre poche, et on a eu environ 2500/3000€ de cadeaux sur notre liste de naissance. Je ne suis pas capable de quantifier précisément le prix de ce qui nous a été prêté, mais ça doit tourner autour de 300€.

Notre objectif, c’est que tout soit réutilisé pour notre deuxième bébé et qu’on n’ait rien à racheter (à part peut-être ce qui nous a été prêté, si ce n’est plus disponible au moment voulu).

Les vêtements de Petit Habitant

2015-09-24 12.53.58

Crédits photo : Photo personnelle

Pour ça, j’ai eu énormément de chance, car je suis passée après deux amies géniales, qui avaient déjà eu un garçon pour l’une (elle attend le deuxième) et deux pour l’autre, et qui m’ont tout prêté de la taille naissance au 3 mois pour Petit Habitant.

Avec les cadeaux en plus, je n’ai acheté des vêtements que quand j’en avais envie, et jamais par nécessité. Donc entre 0 et 3 mois (je parle en taille de vêtements, pas en âge, malheureusement !), je n’ai dépensé qu’une cinquantaine d’euros pour des « coups de cœur ».

En revanche, prise de court pour le 6 mois, j’ai dû refaire toute sa garde-robe. J’ai profité de la fin des soldes pour tout acheter (l’avant-dernier jour des soldes, si mes souvenirs sont bons… quand je te dis que je l’ai fait dans l’urgence !), et j’en ai eu pour 150€ pour une garde-robe complète toutes saisons. Bah oui, difficile de savoir quel temps il allait faire de février à fin mai à Toulouse, donc j’ai pris du chaud, du mi-saison et de l’été, et j’ai tout utilisé (oui, on a eu un printemps de merde, cette année !).

Pour le 9/12 mois, j’ai de nouveau pu anticiper, et on m’a prêté des vêtements. Je n’ai eu qu’à compléter par des bodys et tee-shirts à manches courtes (pour adapter sa tenue à la saison) pour un peu moins de 100€.

Normalement, je n’aurai plus d’achat à faire par nécessité jusqu’à la fin de l’année (mais bon, je n’exclus pas quelques achats coups de cœur…).

L’impact sur le quotidien

Il est vrai que Petit Habitant nous ajoute certains coûts (surtout au niveau dépenses de pharmacie…) dans notre budget mensuel.

Nous avons déjà la nounou. Il est gardé cinquante heures par semaine, pour un coût total de 850/900€ par mois. C’est cher, mais nous avons appris que l’on nous proposait une place en crèche pour la rentrée de septembre, qui nous fera passer à 550€ par mois. Il existe des aides pour couvrir une partie des frais de nounou, et le prix de la crèche est indexé sur les revenus.

Nous avons aussi les couches. J’ai tendance à acheter une fois par mois environ, en grosse quantité, et je cherche les promotions un maximum. On utilise des Pampers, et je dépense environ 100€ par mois. (À noter que dans ces 100€, je compte aussi les couches que je fournis à la nounou pour la journée : une fois qu’il sera à la crèche, ce ne sera plus à nous de fournir les couches).

Pour les produits de toilette, j’en ai acheté avant la naissance de Petit Habitant pour environ 100€, et jusque-là, je n’ai rien eu à racheter, à part des cotons (entre 3 et 5€ le paquet de 200).

Pour le moment, nous faisons des économies sur la nourriture, car bébé est toujours nourri au sein. Nous avons tout juste commencé la diversification, et nous en avons pour moins de 50€ de légumes par mois (et c’est parce qu’on en prend des bio).

Voilà où nous en sommes actuellement. Je ne sais pas comment notre budget va évoluer une fois que j’aurai arrêté l’allaitement. Il risque d’être plus élevé au niveau des dépenses du quotidien.

On achète aussi de temps en temps un jouet, un livre ou un petit pyjama, parce qu’en passant devant, on craque. Ces petits écarts sont difficiles à évaluer, mais je pense qu’ils sont compensés par le fait que nous n’achetons plus beaucoup pour nous. Au lieu de m’acheter une robe, je vais plutôt craquer sur un livre musical.

(Petit ajout de dernière minute : je viens juste de finir l’allaitement, et on s’en sort avec 25€ de lait par mois et environ 50 à 75€ de fruits et légumes…)

Et toi ? Tes proches ont-ils été généreux pour la naissance de ton bébé ? T’a-t-on prêté beaucoup de choses ? As-tu beaucoup craqué pour d’autres ? Viens en discuter…

A propos de l’auteur

Mariée a un mari hyper protecteur depuis ma grossesse extra utérine j'ai commencé par être piquée par le virus des blogs grâce à mademoiselle dentelle avant de découvrir les deux autres blogs "Dans ma tribu" et "Sous notre toit". Je suis la maman chat d'une grande minette de salon qui ne porte de félin que le nom. Mais surtout la maman comblée de Petit Habitant et Petit Excité qui ont 18 mois d'écart. Je viens te raconter mon quotidien de maman et mes grossesses qui pourraient mieux se passer 😉 !