Menu
A la une / Vie de maman

« Et le deuxième, c’est pour quand ? »

Si toi aussi, ton premier enfant a dépassé l’âge de 1 an, je suis sûre que tu as déjà entendu cette question.

Étrangement, contrairement à beaucoup de mamans, elle ne m’a jamais dérangée (ça aurait été le cas si elle était venue d’un employeur ou d’un chef quelconque, mais heureusement, aucun ne s’est permis). En fait, je suis plutôt du genre à ne pas me prendre la tête.

Si la question vient de quelqu’un à qui je n’ai pas envie de donner d’informations, je réponds simplement : « On verra plus tard. », agrémenté d’un : « Je viens de reprendre le travail. » ou d’un : « On veut acheter une maison avant. » ou encore d’un : « Non, pitié, un, c’est suffisant ! ».

Aux autres, ceux avec qui je me sens bien, je réponds simplement la vérité. Et cette vérité, c’est quoi ? En fait, nous avons fait un long chemin, d’abord personnel, puis de couple, avant de prendre la décision de mettre en route un deuxième bébé.

Envie de deuxième enfant

Crédits photo (creative commons) : daniel baker

Quand Princesse a eu 1 an, je savais que la question allait venir. Mais à l’époque, c’était facile de répondre aux curieux : notre mariage étant prévu neuf mois plus tard, je ne comptais pas être enceinte. Et puis, franchement, je n’en avais pas du tout envie, de ce deuxième.

La première année avec Princesse a été dure. Beaucoup de remises en question, des difficultés dans notre couple (pratique quand tu organises un mariage…), des difficultés à rester à la maison, des difficultés à laisser Princesse pour reprendre le travail (moi, paradoxale ??? Si peu…). Bref, une première année difficile, qui ne m’a pas du tout donné envie d’un deuxième enfant.

Et puis, Princesse a eu 14 mois et a commencé à marcher ! Grand, ÉNORME moment !! En quelques jours, j’ai trouvé que la vie devenait plus facile. Princesse était capable de se déplacer seule, et franchement, ça m’a fait trop du bien ! Après seulement quelques jours de marche, je me souviens avoir dit à mon mari (fiancé à l’époque) que je me sentais capable d’avoir un deuxième enfant, maintenant que Princesse marchait.

Mais l’avantage du mariage, c’est que ça me donnait une bonne excuse pour repousser le bébé.

Et puis un jour, j’ai commencé à regarder les femmes enceintes. Puis à les envier. Je me suis demandé si j’avais envie d’un bébé, et je me suis rendu compte que j’avais surtout envie d’être enceinte. Mais pas d’avoir un bébé (enfin, si, dans mon ventre, mais pas dans mes bras, pas encore…).

On a commencé à en parler avec mon fiancé. On a toujours voulu avoir des enfants assez proches : il a dix-huit mois d’écart avec sa sœur, moi un peu plus de deux ans avec la mienne, et on voulait des écarts similaires pour nos enfants. Mais force est de constater que nous n’étions pas prêts. Même les neuf mois de grossesse ne me rassuraient pas. J’avais besoin d’être sûre de vouloir un bébé avant de me lancer.

Plus le mariage approchait, plus l’envie était présente. En plus de regarder les femmes enceintes, je me suis mise à regarder les nouveaux-nés. Et j’ai commencé à imaginer notre vie à quatre. Je me suis rendu compte que je n’avais plus peur. Je connais mieux notre fille, je connais mieux notre couple face à un bébé, et je me connais mieux. Je sais que les débuts vont être durs. Mais je sais aussi que ça ne m’effraie pas.

Alors, c’est décidé ? Après le mariage, on se lance ? Pas avant, en tout cas : hors de question de ne pas contrôler mes règles pour le mariage, hors de question de prendre ne serait-ce qu’un kilo avec l’arrêt de la pilule (oui, moi, je prends du poids quand je commence la pilule et aussi quand je l’arrête…), hors de question d’avoir de l’acné pour le mariage, hors de question d’être enceinte, même de peu, pour le mariage.

Un projet à la fois (ou presque).

Finalement, nous avons repoussé la date de l’arrêt de la pilule. Je te raconte ça une prochaine fois.

Et toi ? Est-ce que tu as envie d’un deuxième enfant ? Comment cette envie est-elle arrivée ? Quel a été ton cheminement ? Raconte !

A propos de l’auteur

Madame D depuis septembre 2015, je suis la maman (comblé) de Princesse, 5 ans et de PetitLion 1 an et demi (à peu près). Absente par ici depuis quelques temps, je reviens te raconter cette seconde grossesse et notre nouvelle vie à 4 (oui je te raconte ma vie quoi !)