Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Mon prochain chapitre…


Publié le 29 mai 2020 par Claire Gezillig

Et voilà, donc, cet espace où j’écris depuis déjà tant d’années va fermer.

C’est avec de la tristesse bien sûr que je l’ai appris. Ce blog est un des rares espaces où l’on peut partager de manière respectueuse sur les différents chemins de parentalité.

Et je pense à tous ces articles que je songeais à t’écrire quand la vie m’en aurait laissé le temps. C’est-à-dire maintenant !

Crédit photos : photo personnelle

Ma matrescence ?

Vois-tu, depuis que je suis tombée enceinte de mon deuxième enfant, beaucoup de choses ont changé pour moi… Je me suis retrouvée à me perdre un peu, à douter de ce que je faisais, à ne plus me sentir épanouie, à me poser mille questions.

Et c’est comme ça que j’ai décidé au 1er janvier dernier d’arrêter d’être directrice de mon école et professeur de français langue étrangère !

J’avais prévu de développer ici mais finalement faisons cours : au 31 mars 2020, je pensais quitter définitivement mon poste et être prête pour un petit mois de pause (j’avais besoin de repos) et partir à la recherche d’un nouveau travail dans une autre branche que celle de l’enseignement pur.

Ce qui n’était pas prévu…

Comme tu t’en doutes, ça ne s’est pas passé comme ça du tout.

J’ai passé les 2 dernières semaines de mars à aider mon école à passer en tout en ligne tout en ayant mes deux enfants à la maison.

Quand le premier avril est arrivé, j’étais juste soulagée de ne plus avoir à jongler mais c’était raté pour la pause et pour les recherches d’emploi.

Je m’estime vraiment privilégiée : j’ai pu avoir la majorité du confinement relax avec mes enfants comme je ne travaillais plus, en plus l’amoureux est à 80% donc mes mercredis restaient tout à moi…

J’en ai profité pour :

  • chercher du travail – mais c’est un peu dur quand tu ne sais pas quand tu auras une garde, et après, c’était très calme au niveau ouvertures
  • explorer ce que j’avais envie de faire pour moi : j’ai passé plus de temps à écrire, dans des directions que j’avais un peu négligées récemment, je me suis inscrite à cours et formation, j’ai notamment creusé au niveau de la Communication Non violente qui me parle depuis si longtemps…

Et puis, la vie a commencé à m’envoyer mille signes que c’était peut-être ça que je devais développer actuellement, l’écriture et l’accompagnement dans l’exploration émotionnelle par l’écrit.

La fermeture de Sous Notre Toit, Dans Ma Tribu et Mademoiselle Dentelle est donc bizarrement un peu venu comme un signe (ce qui n’empêche pas la tristesse !), l’occasion de me dire qu’il est temps de voler de mes propres ailes.

Voilà : www.claire-schepers.com est en train de naître et j’espère t’y retrouver !

Il y aura une partie blog et j’y parlerai aussi de parentalité.

J’évoque aussi beaucoup ma maternité sur mon Instagram : @claire_gezillig si tu ne m’y suis pas déjà !

Un grand merci

Je voudrais finir cet article en un grand merci, merci à cet espace, à cette tribu où je me suis sentie si bien à écrire pendant autant d’année, merci à toi, qui m’a suivie, qui a réagi, qui m’a fait réfléchir.

La mère que je suis aujourd’hui doit beaucoup à cette opportunité de mettre en mots ici et ces échanges que nous avons eus !

À bientôt j’espère, je t’embrasse,

Claire


 


Commentaires

11   Commentaires Laisser un commentaire ?

Julie

Merci à toi, je te suis depuis que tu es Melle Gezillig pendant la préparation de mon mariage et c’est grâce à toi que ma table était tellement colorée, et j’ai aussi adoré tes chroniques de maman comme j’habitais pas loin et que la question des langues a aussi une grande importance dans ma famille.
Je te souhaite plein de belles choses pour la suite!

le 29/05/2020 à 07h58 |

Claire Gezillig

Merci de ton commentaire 🙂
Et trop chouette pour la table colorée <3

Je pense continuer à parler du multilinguisme de mes enfants sur mon blog perso, j'ai encore tellement à dire (ça y est, ma fille différencie bien et parle beaucoup youhou)

le 29/05/2020 à 09h11 |

Julie

Chouette, je me réjouis de ce genre d’articles 🙂
Ma fille a un an de plus que la tienne et elle adore le jeu « quels mots sont pareils en français et en turc » en ce moment. Et sa grande découverte ces derniers jours, c’est un homophone en français , turc et allemand: le cou / Kuğu (le cygne) / die Kuh (la vache).. je sens qu’on va encore bien s’ amuser 😀

le 30/05/2020 à 23h24 |

Viviane

Impossible de ne pas te suivre ailleurs 😏
Vous êtes beaux sur la photo !

le 29/05/2020 à 19h27 |

Claire Gezillig

merciiiiii.
(Et pour la photo, c’est le dernier weekend de vadrouille avant notre confinement, ça a une saveur particulière)
à bientôt ailleurs, du coup !

le 29/05/2020 à 22h09 |

Amelie

Ohh je suis bien contente de continuer à te lire ! Je te lis depuis tellement longtemps et tes préparatifs de mariage avec ton hollandais !
Chouette !
A tout bientot alors !

le 29/05/2020 à 20h20 |

Claire Gezillig

C’est donc le moment de dire quels sujets te plait le plus 🙂

le 29/05/2020 à 22h10 |

Virg

Je suis aussi en pleine réflexion sur un changement de voie amie Entrepreneuse, ce sujet m’intéresse donc particulièrement. Comment tu en es venue là, les aspects financiers, l’âge, etc. Merci du lien vers ton blog perso du coup 😉 je me retrouvais beaucoup dans tes chroniques du fait de la similitude de nos statuts… pi ton mari et toi êtes un couple choubidou aussi ,)

le 30/05/2020 à 08h46 |

Claire Gezillig

hihi merci pour notre couple.
Je compte écrire des articles sur ce qui a provoqué tous ces changements sous peu 🙂

le 30/05/2020 à 16h06 |

Caroline

Tiens, tu ne mets pas de « e » non plus à la fin de professeur 🙂 (j’ai beau être pour l’égalité, je ne peux pas m’y résoudre, c’est pas joli !). Bref ca n’a rien à voir avec ta chonique… Mais tu le sais déjà : continue avec tes 1000 idées à la minute, avec ton super mari qui te soutient dans tous tes projets et tes enfants qui en inspirent beaucoup… A bientôt en Irlande ou ailleurs 😀

le 30/05/2020 à 12h34 |

Claire Gezillig

l’absence de e n’est pas consciente. Mais c’est vrai que je préfère féminiser en -euse ou -rice, ça me parait plus logique 😉

et à bientôt my dear!

le 30/05/2020 à 16h07 |

Les commentaires sur cet article sont fermés.