Menu
A la une / Vie de maman

Nos nuits de maman

« Il fait ses nuits ? » C’est probablement la question qu’on te posera le plus les semaines suivant la naissance de ton bébé.

Ta réponse importe peu, il est acquis pour tout le monde que les bébés ne dorment pas la nuit pendant au moins deux mois. Mais on te pose toujours cette question avant, comme si le tien aurait été doté d’un pouvoir extraordinaire qui ferait qu’il dorme toutes les nuits de 20h à 8h, réglé comme une horloge dès le début, sans avoir besoin de boire.

Bon, alors voilà, il faut que je te dise un truc : tu es devenue une maman. Tu as définitivement dit adieu au sommeil que tu connaissais avant. Définitivement, oui, je n’exagère pas.

Crédits photo (creative commons) : Mark Sebastian

Évidemment, jusqu’à ce que ton bébé fasse ses nuits (entends par là qu’il parvienne à dormir au moins 6h de suite, te permettant d’enchainer 2 cycles de sommeil, youpi !), tu vas connaitre les techniques de torture de l’Armée sur les méchants espions, sauf que toi t’es pas une espionne, tu as même fourni un nouveau citoyen à la nation ! C’est comme ça qu’on te remercie ? Des nuits hachées, des journées en dent de scie, au bout de quelques jours à ce rythme, tu tuerais père et mère pour une bonne nuit de sommeil. Si tu parviens à dormir à chaque fois, en même temps que ton bébé, a priori tu devrais arriver à survivre à cette période (il faut alors avoir un papa au top qui s’occupe de tout le reste, ou alterner ou bref, trouvez une solution pour rendre cette période vivable !)

Heureusement, cette période ne dure pas. Enfin, ça dure quand même plus ou moins longtemps en fonction du modèle que tu as commandé (comment ça, on t’as pas dit qu’il fallait cocher l’option gros dormeur au moment de la fabrication ?). Mais finalement, bébé parviendra à trouver un rythme, et toi aussi, par la même occasion. Certes, tu ne fais plus de grasse matinée le dimanche, parce que bébé est réglé sur 5/6/7/8 ou 9h(chanceuse), et il s’en tamponne que ce soit dimanche.

Ton bébé va assimiler énormément de choses pendant les 3 premières années de sa vie. Donc, je ne te cache pas que chaque avancée peut se traduire par des changements dans son sommeil. Quand tu crois qu’il est calé, paf, feinte, il se met à se réveiller la nuit. Ce sont des phases qui ne durent pas, mais qui te mettent à chaque fois sur les rotules.

Si tu choisis de faire un 2ème bébé avant les 3 ans de ton aîné, j’imagine que tu as bien compris que tu rempilais pour 3 ans, hein, chaque enfant fait repartir le compteur à zéro, ajoutant la difficulté de gérer les nuits hachées avec un nouveau-né qui ne doit surtout pas réveiller le plus grand, qui peut se réveiller à tout moment en hurlant quand tu viens de te recoucher après la tétée du 2ème.

On pourrait penser que passés les 3 ans de tous tes enfants, tu retrouves des nuits agréables. Je le croyais également, et je m’accroche toujours à cet espoir quand j’entends ma fille de presque 3 ans nous appeler dans la nuit ou se réveiller excessivement tôt un dimanche matin…

Mais autour de moi, mes collègues ont des enfants plus âgés et si leurs nuits sont plus sereines, il y a encore parfois, de temps à autre des interruptions, entre pipi au lit, cauchemars, maladies… Bref, de quoi continuer de pourrir tes nuits pendant de longues années.

Alors je m’accroche à l’espoir de renouer avec les grasses matinées quand elles seront adolescentes et qu’elles auront tellement besoin de sommeil qu’elles se lèveront à midi le dimanche. Oui, mais seulement, il faudra les sortir du lit la semaine, donc, se lever assez tôt pour les réveiller. Et perso, mes parents ne faisaient pas la grasse matinée le dimanche, pourquoi ?

Mais parce qu’ils n’avaient plus sommeil à force d’avoir eu des nuits pourries pendant toutes ces années ! Leurs corps ont fini par s’habituer à se réveiller à heure fixe (bon oui, le travail joue aussi très bien son rôle de conditionnement).

Et puis, quand elles sortiront le soir et qu’on n’arrivera pas à dormir avant de les entendre rentrer ? On ne dormira pas pendant ce temps là, encore !

Alors même quand je pourrai enfin renouer avec la grasse matinée… Je ne la ferai pas ? Et je râlerai parce que mes filles ne se lèveront pas le week-end ?

En fait, je râle, je voudrais pouvoir me réveiller tard le week-end, mais en réalité, depuis qu’on se lève plus tôt le week-end, on en profite un peu plus. Et entendre Little Girl descendre les escaliers toute seule (oui, parfaitement, toute seule !) et venir jusqu’à notre chambre pour nous réclamer son lait… Je fonds d’amour à chaque fois.

Alors, toi, future maman, profite bien, délecte-toi du sommeil, de cette insouciance quand tu poses la tête sur ton oreiller, de dormir sur tes deux oreilles sans te demander si tout va bien pour ton enfant. Parce que tu vas quitter le sommeil profond pour le sommeil en alerte, commun à toutes les mamans.

Et toi, comment dors-tu depuis que tu es maman ? Ton ou tes enfants dorment bien ? Depuis longtemps ? Ou au contraire ont-ils des nuits hachées ? Raconte !

A propos de l’auteur

Trentenaire (eh oui !) mariée, maman d'une géniale Little Girl et d'une ravissante Poupoune, j'aime écrire, lire et commenter mes séries TV et films préférés. J'adore voyager, d'ailleurs, avec Chouchou, nous avons fait un tour du monde d'un an : que nous rêvons de réitérer, avec notre tribu !