Menu
A la une / Sélection shopping

Oh la la, mon ventre s’arrondit : mode shopping enclenché ! – Partie 1 : la version de Louna

Bon, si tu as jeté un coup d’oeil à mon article sur le budget, tu sais que le shopping et moi, c’est une passion bien assumée. Et à côté de tous les petits maux de la grossesse, au milieu de toutes les angoisses qui parfois l’accompagnent, le point positif, c’est qu’on a une excellente raison de se faire plaisir, côté shopping !

Ben oui, avec ce corps qui change continuellement, il faut bien adapter la garde-robe ! Et puis, non non non non, je te vois venir : ce n’est pas parce que c’est une deuxième grossesse qu’il ne faut rien racheter ! Déjà, le hasard faisant bien les choses, mes grossesses ne tombent pas tout à fait à la même saison : quel dommage ! 😉
Et parfois, justement parce que le corps change et qu’on a du mal à s’y retrouver, porter une jolie tenue choisie avec plaisir, ça peut faire toute la différence.

Alors aujourd’hui, je te propose de faire le point sur mes achats de grossesse, mes coups de coeur et mes indispensables. Et comme faire du shopping, c’est chouette, mais en faire entre copines, c’est mieux, Madame Fleur s’invite à la fête pour te donner ses conseils dans un second article à venir très bientôt !

Pendant le premier trimestre

Au tout début, je n’ai pas osé trop investir. Ben oui, même si le ventre gonfle un peu, on arrive à s’en sortir avec les tenues un peu larges et les pantalons taille basse. En général.

J’avoue que je n’ai pas été à l’aise dans mon corps, pendant ce premier trimestre, que ce soit pour ma première ou ma deuxième grossesse. Alors, j’essayais de cacher cet arrondi naissant, moi qui d’habitude porte des tenues plutôt près du corps. Bref, j’ai fait les fonds de tiroir, et le résultat n’était pas brillantissime.

La deuxième fois, j’ai craqué avant l’écho des 12 SA, et j’ai opté pour un pantalon de grossesse noir de chez Verbaudet, tout simple et confortable, déniché en soldes dans un magasin d’usine : autant dire que je n’ai pas hésité longtemps. Et rien que ça, ça m’a fait beaucoup de bien au moral !

Crédit photo : Verbaudet

Bref, j’ai passé les trois premiers mois de mes deux grossesses en mode garde-robe capsule, à tourner avec un pantalon et quelques pulls et t-shirts.

Par contre, ce qui m’a bien soulagé, la deuxième fois, c’est de ne pas avoir à racheter de soutien-gorge pour ma nouvelle taille de seins : ben oui, si le ventre a su rester discret au début, on ne peut pas en dire autant pour les deux compagnons du haut, en mode gonflage intensif avant même le test de grossesse ! Et moi qui déteste acheter des sous-vêtements, il a bien fallu me rendre à l’évidence dès le début de ma première grossesse que, si je voulais pouvoir caser mes deux gardes-manger avec un minimum de décence, il allait falloir investir fissa ! Direction Etam, où j’ai opté pour un modèle tout simple et sans couture, en trois coloris différents. Pour ma seconde grossesse, j’étais ravie de les retrouver au fond de mon placard et d’échapper à la corvée de déshabillage entre deux nausées dans une cabine exiguë.

Au second trimestre

Bon alors là, par contre, je me suis lâchée ! Que ce soit pour ma première grossesse, où j’ai fait une grosse commande sur les sites de Verbaudet et Asos Maternity, histoire d’avoir des vêtements de plein été à prendre pour notre voyage en Guadeloupe, ou pour la deuxième, où j’ai profité des soldes d’hiver pour faire le plein. Cette fois-ci, j’ai acheté quelques jolies pièces sur Envie de Fraises, et puis, nous avons organisé une journée shopping avec Madame Fleur pour avoir quelques basiques à nous mettre au quotidien.

J’ai fait attention à avoir à la fois des pièces confortables et d’autres pouvant être portées au travail. Comme je porte beaucoup de jupes et de robes en général, je n’ai pas changé mes habitudes. Du coup, pour le boulot, j’avais deux jupes confortables, un short noir et quelques hauts simples.

Crédit photo : Envie de Fraise

Pour la maison, j’ai surtout porté un jean de grossesse hyper confortable (il m’avait manqué, entre mes deux grossesses !) et quelques t-shirts H&M.

Crédit photo : H&M Mama

Photo personnelle : une de mes tenues préférées, confortable et très facilement portable au travail !

Heureusement pour moi, la grossesse et toutes ses hormones me donne toujours chaud, donc moi qui suis d’un naturel plutôt frileux, je n’ai pas eu à acheter beaucoup de pulls d’hiver. Par contre, cette fois-ci, j’ai aussi craqué pour deux jolies robes, avec les fêtes de fin d’année.

Crédit photo : Envie de Fraise

Oh ! Et j’ai eu la grande chance de récupérer le manteau de grossesse d’une collègue : un investissement en moins (pour me laisser des sous pour les petites robes de printemps ! 😉 ).

Au troisième trimestre : finir en beauté !

Que ce soit cette fois-ci ou pour ma précédente grossesse, le dernier trimestre correspond aux beaux jours. Moi qui, en temps normal, adore ressortir mes tenues légères dès le mois de mars, en guettant avec impatience les jours suffisamment cléments pour pouvoir les porter, je n’ai pas pu résister et j’ai fait quelques achats de fin de grossesse, à commencer par deux tops élégants que j’ai pu porter au boulot les dernières semaines.

Crédit photo : Envie de Fraise

Comme on passe plus de temps à la maison, à cette période, j’ai privilégié le confort, mais avec malgré tout une touche printanière : pantalon confortable couleur pastel, t-shirts clairs, et jolies robes du printemps. J’ai essayé d’opter pour des articles compatibles avec l’allaitement, afin de pouvoir les porter aussi pendant les premiers mois avec bébé. Pour ça, les rayons des grandes enseignes classiques sont idéaux, au printemps ! Par exemple, j’ai trouvé une chemise de nuit et une robe-chemise très pratiques chez Monoprix.

Crédit photo : H&M Mama

J’ai aussi bien profité des achats issus de ma première grossesse : les shorts confortables, les jupes et robes d’été sont vraiment agréables à porter, dès les premiers beaux jours !

Photo personnelle : profiter des premiers rayons de soleil pour ressortir les vêtements de ma première grossesse !

Bilan

Même si cet article semble léger, s’habiller pendant la grossesse n’est pas toujours évident. Ce n’est pas facile d’accepter de voir son corps changer, et parfois, porter la tenue adéquate nous aide aussi dans la tête à nous faire à ce nouveau statut, et à ce nouveau corps en pleine évolution.

Photo personnelle : mon joli top d’amour, que je compte bien continuer à porter pendant tout l’été !

A propos de l’auteur

Jeune mariée presque trentenaire et maman depuis l'été 2014, j'essaie de concilier la vie de famille, un boulot passionnant et ma passion pour les voyages. Mister F. et ChérieChou me comblent de bonheur, même si parfois on ne sait plus où donner de la tête ! Mais bon, ça me va bien : je suis plutôt du genre à ne pas tenir en place.... Danse, lecture, piano, mais aussi boxe ou yoga, la vie à 100 à l'heure, j'aime ça !