Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Déménager


Publié le 14 novembre 2019 par Onedaymaybe

Cet été, nous avons déménagé. Nous avons quitté notre premier nid, l’appartement que nous avions acheté juste après notre mariage, en 2015…celui où j’ai vécu ma fausse couche… l’appartement où nous avons accueilli notre fille Charlotte en 2017… et où nous avons également appris que nous allions être à nouveau parents en 2019 (surprise !).

Nous avons acquis une maison, en dehors de Caen, dans une commune à mi chemin entre nos deux lieux de travail, et également entre la ville et la mer. Nous avons visité près d’une trentaine de biens, trois furent des coups de cœur, deux nous sont passés sous le nez car l’appartement n’était pas encore vendu.

Finalement, les choses ne se sont pas très bien goupillées. En fait, entre la vente de notre appartement (et donc le fait de devoir quitter les lieux) et l’entrée dans la maison, trois semaines se sont écoulées. Une paille, te dis tu. Certes mais… qu’est ce qu’on fait des meubles et des cartons ? Et où on va nous, entre temps ? On est trois + un chat, je suis enceinte de cinq mois, en plein mois d’août dans une région ultra touristique, et en plus on travaille tous les deux !

Challenge…accepted (pas trop le choix, en fait).

Crédit photo (creative commons) : Pixabay

Je peux te dire que tout cela ne me laisse pas un souvenir impérissable. Je ne saurais te donner de véritables conseils pour survivre à une tornade pareille. Car tout se met en route en même temps :

1. Avant le déménagement

Avec une enfant de deux ans et quelques (et aussi avec un chat), le maître mot pour nous a été de préparer ! Ce qui signifie expliquer, répéter, montrer, et faire participer. Nous avons pris beaucoup de temps pour expliquer nos démarches à Charlotte, la raison des travaux, les amas de cartons… elle a participé à la confection des cartons de sa chambre, et au tri des affaires. Nous avons lu plusieurs histoires qui parlaient de déménagement. Nous avons également revisité plusieurs fois notre future maison avec elle.

Tchoupi déménage – un grand classique !

Il a également fallu préparer un grand changement pour elle: en déménagement, nous étions également contraints de trouver une nouvelle assistante maternelle ! Cela a été un stress pour nous, nous devions trouver quelqu’un qui nous conviendrait ET aurait une place disponible en mars pour accueillir notre deuxième enfant. Ce ne fut pas simple.

Pour Charlotte, cela signifiait également quitter Nanou, cette femme formidable qui nous a tant aidés à la faire grandir, et qu’elle aime très fort… ce fut très difficile. Mais nous avons gardé contact et [spoiler alert] sa nouvelle nounou est aussi extraordinaire !

2. Pendant le déménagement

Nous avons déménagé en deux fois. Mon mari a passé un certain temps à descendre tout seul les cartons de notre appartement à notre garage, où toutes nos affaires sont restées stockées pendant plusieurs semaines. Pour nous faciliter la vie (et la confection des cartons), nous avons confié Charlotte à sa marraine durant une semaine. Le retour fut compliqué : elle ne voulait plus dormir sans nous, ni sans lumière…cela a duré plusieurs mois. Nous en sortons à peine !

Un samedi, des « hommes forts » sont venus l’aider à porter les gros meubles et l’électroménager. Après quoi, nous avons confié Charlotte à nos hôtes pour pouvoir faire le ménage et redonner des coups de peinture.

3. Pendant l’hébergement

Pour tout te dire, ce fut pour moi l’une des périodes les plus compliquées, d’autant qu’elle a duré plus longtemps que prévu… Nous devions partager notre chambre avec notre fille, qui ne voulait plus nous lâcher, et réclamait que l’on s’endorme avec elle. Nos hôtes, que nous ne remercierons jamais assez de nous avoir accueillis, étaient vraiment chouettes avec nous, mais on avait droit à plein de commentaires « mais ne la porte pas tout le temps, pense au bébé ! », « tu ne vas quand même pas lui donner du fromage au lait cru ? C’est trop dangereux à son âge ! ». J’avoue que ça m’énervait beaucoup, alors que monsieur le mari prenait de la distance avec tout ça….

Nous continuions de travailler, Charlotte était toujours gardée par son ancienne Nanou (ce qui occasionnait pas mal de trajets) et nous ne pouvions pas nous poser « chez nous ».

A la suite du deuxième déménagement, nous n’avons pas pu entrer tout de suite dans la maison car nous avons eu un problème de gaz (pas d’eau chaude pendant dix jours, pas de chauffage), des murs très abîmés, un dressing qui s’est effondré… bref, nous avons dû rester plus longtemps que prévu. Dur dur !

4. Après l’emménagement

Enfin chez nous ! Il a fallu prendre de nouvelles marques, trouver nos espaces à chacun, réapprendre à vivre à trois et un chat !

La chambre de Charlotte n’est pas terminée, il nous reste le papier peint à faire. La chambre de Minipousse, notre deuxième enfant, est tout juste terminée (sol, peinture du plafond et papier peint) deux mois après notre emménagement.

Chambre de Minipousse – photo personnelle

L’entrée chez la nouvelle nounou s’est super bien passée, le contact est facile et elle nous a même proposé d’accueillir Charlotte de nuit si nous devions partir à la maternité…

Charlotte a, petit à petit, investi son espace. Aujourd’hui elle accepte de s’endormir seule si nous laissons la porte ouverte et une lumière allumée à l’extérieur de sa chambre. Depuis peu, nous pouvons également être à un étage différent de celui de sa chambre. Ouf ! Il faut dire qu’elle a été mise à rude épreuve entre les changements de lieux de vie, la grossesse, le changement de nounou, la première vraie séparation durant les vacances…. bref !

Une nouvelle vie démarre… et dans quelques semaines, une nouvelle tornade nous attend avec le passage de trois à quatre !

Commentaires

3   Commentaires Laisser un commentaire ?

Virg

Oh là là j’appréhende ! On va faire la même chose, avec la grossesse en moins et, j’espère !!!!, une entrée directe en maternelle pour éviter le changement de nounou. Je croise tous mes doigts pour ne pas vendre avant le printemps mais on a été obligé de mettre notre maison en vente tout de suite, le marché immo n’est pas terrible, on n’a pas les moyens de laisser passer un acheteur potentiel….

le 14/11/2019 à 09h28 | Répondre

Doupiou

Notre déménagement est prévu pour les prochaines semaines mais nous allons à 10 min de là où nous sommes actuellement…
PetitePerle est déjà scolarisée depuis l’année dernière dans l’école de sa nouvelle commune et Barbouille a déjà sa nounou sur cette nouvelle commune aussi. De quoi limiter les changements !

le 14/11/2019 à 11h29 | Répondre

Elisa

Les déménagement je connais et je sais que cest une galère surtout quand on est enceinte et/ou on a des enfants. L’ideal c est que les enfants soient confiés a la famille c est plus simple. Les avoir dans les pattes c est l horreur. Déménager enceinte, c est l avantage que tu ne portes rien mais moi c est impossible de regarder sans aider. Mais le plus chiant c est l’après, quand tu dois tout ranger. Dans 2 ans environs on va faire construire et ca sera mon dernier déménagement (enfin j espere) et je vais refourguer mes 3 loulous de moins de 10 ans dont 1 bb à mes beaux parents, pour etre tranquille

le 14/11/2019 à 13h26 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?