Menu
A la une / Témoignage

Quand on a acheté un parc

Lorsque j’étais jeune maman et particulièrement réceptive aux tentatives d’achat « primordial » de la vendeuse d’une grande marque de puériculture, j’ai acheté un parc.

Enfin, acheté pas vraiment puisque j’ai demandé à belle-maman de l’offrir à PetitPerle pour Noël.

Un parc. Tout ce qu’il y a de plus simple. Des barreaux blancs, un sol avec des petits anges dessinés dessus qui venait se clipser aux quatre coins.

Et Mari Barbu est rentré à la maison et m’a demandé quelle mouche m’avait piquée…

Le parc, vu par moi

Je ne voyais pas le mal. D’abord c’est la vendeuse qui m’a dit que c’était un IN-DIS-PEN-SABLE et puis de toute façon, c’est un cadeau.

Effectivement je n’aurais pas mis 150€ dans ce genre d’objet mais cela faisait tellement plaisir à belle-maman en manque d’idée cadeau.

J’y ai mis PetitPerle, avec ses jouets. Pas longtemps, en fait. Elle râlait assez vite une fois dedans. Je crois qu’elle y est allée une petite dizaine de fois.

Bon, tant pis, je le laisse là. Elle utilisera bien les barreaux pour essayer de se mettre debout. Bin non en fait…

Le parc a donc trouvé une utilité : un lieu de stockage de jouets. C’était ma malle à jouets, mon range-bordel.

Le parc, vu par Mari Barbu

Mon homme est bien plus intéressé par les transferts du mercato que par Mme Montessori.

Pourtant, comme tu l’as compris dans mon introduction, il a crié au scandale quand il a vu l’objet trôner dans un coin du salon.

Il m’a demandé d’un air dédaigneux : « c’est quoi ce truc ? Une prison pour enfant ? « 

Je ne voyais pas le mal jusqu’à ce qu’il me demande comment notre fille allait faire ses premiers pas si des barreaux l’en empêchait, comment allait-elle vadrouiller à quatre pattes avec des barrières devant elle ?

Sans le savoir, Monsieur se positionnait en fervent défenseur de la motricité libre. Personnellement, je n’ai jamais laissé PetitePerle dans le parc pour aller prendre ma douche tranquillement. Je restais toujours à côté d’elle. Quelle utilité au parc me demanderas-tu alors ? Aucune. Tu as bien raison.

Crédit photo : matt_sawyers (Pixabay)

Comment je voyais ma fille dans le parc…

On en fait quoi de ce parc ?

Nous ne l’avons jamais ressorti pour Barbouille.

J’ai bien essayé de le donner ou de le vendre mais personne de mon entourage n’en veut (tu m’étonnes…)

Lorsque nous aurons notre maison, je vais chercher à lui fournir une seconde vie, à le détourner en un autre objet. D’ailleurs, si tu as des idées, je suis preneuse…

Maintenant le parc prend patiemment la poussière dans le garage, affublé du titre « Prison pour enfant » écrit au marqueur par Mari Barbu sur le carton blanc immaculé…

Et toi ? As-tu acheté un parc pour ton enfant ? As-tu rentabilisé cet achat ? Ou, au contraire, le regrettes-tu ? Dis-nous tout !

A propos de l’auteur

Salut moi c'est Doupiou ! Je suis mariée, maman d'une PetitePerle née à l'été 2015 et d'un petit Barbouille né peu avant le printemps 2018. Tatouée, motarde, fan de foot mais aussi très coquette, addict aux robes et aux talons : je suis pleine de contradictions ! Je viens ici te raconter mon quotidien avec mes deux enfants et mes expériences de la parentalité. J'essaie toujours de positiver !