Menu
A la une / Témoignage

Pourquoi nous avons choisi de prendre UN nounou

Il y a un peu plus d’un an, nous quittions la région parisienne pour nous installer en Normandie. Nouvelle maison, nouveau travail pour moi, pareil pour mon mari, nouvelle école… Bref, nouveau « tout ».

S’est posée très vite la question de la garde des enfants en journée. Nous avions essayé la garderie scolaire pour le temps du déjeuner et étions d’accord pour dire que non, il n’était pas question de refaire subir ça à notre Pioupiou. Il ne mangeait que très peu (dans le meilleur des cas), n’arrivait pas à trouver sa place parmi les autres… Pour Mini-pousse, la crèche semblait toujours acceptable. Sauf que… Renseignements pris, nous avions raté la commission d’attribution des places à une semaine près. Bref, la solution, c’était la nounou.

choisir un nounou homme

Crédits photo (creative commons) : Paul Hamilton

Ce moment du déménagement a aussi coïncidé avec une mauvaise nouvelle : la mutation de mon conjoint était acceptée, mais pour septembre, alors que je prenais mes fonctions en décembre de l’année d’avant. Nous avions donc 9 mois à passer en célibat géographique la semaine… Dur ! Les enfants partaient avec moi, et mon chéri restait à Paris. Il viendrait nous rejoindre le week-end.

Seule avec deux (jeunes) garçons, les semaines s’annonçaient difficiles. Et c’est à ce moment-là que nous avons envisagé de prendre UN nounou. Il serait un peu le repère masculin au quotidien dans la vie de mes fils. Ça nous semblait une bonne idée sur le papier. Restait à trouver la perle rare… Il nous fallait un assistant maternel :

  • Avec qui le courant passe bien
  • Qui n’habite pas trop loin de chez nous ni de l’école
  • Près à prendre Mini-pousse en temps normal et Pioupiou en périscolaire.

Galère ! Et méga-galère quand nous avons pris contact avec la mairie de notre future commune pour demander la liste des assistantes maternelles ! Il n’y avait qu’un seul monsieur…

Je prends mon courage à deux mains, mon téléphone et une journée de congés. 3 rendez-vous pris dans la même journée, le temps de faire un aller-retour Paris-Normandie. Résultat ? Je n’ai fait qu’un rendez-vous ! Celui avec LE nounou. Ou plutôt avec lui et sa femme, qui est aussi assistante maternelle. Le courant est passé tout de suite ! Bonheur bonheur et rebonheur ! Nous nous entendons vraiment bien. Les enfants sont « élevés » en tribu, puisqu’à eux deux, ils ont 6 enfants entre 2 et 17 ans. Et ils avaient la journée 5 mecs de moins de 6 ans… De quoi bien occuper nos monstres.

Un an après, nous en sommes où ? Eh bien les enfants sont toujours chez eux, le gentil nounou apprend plein de choses à notre Pioupiou de « comment faire une boutonnière avec une pâquerette et une feuille de tulipe » (c’est un ancien fleuriste) à un peu d’astronomie. Mini-pousse s’éclate à fond avec la nounou. Nous sommes devenus amis avec eux deux… Que demander de plus !?

Et toi ? Tu n’as eu le choix d’embaucher une nounou en raison du manque de places en crèche ? Tu as déjà vu un nounou homme ? Tu aimerais faire ce choix pour tes enfants ? Raconte !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

A propos de l’auteur

J'ai 30 ans, en couple avec Jules depuis 9 ans, 2 pioupious. J'adore faire la cuisine (surtout la pâtisserie), la mode, et par dessus tout, les travaux manuels dits "ouvrages de dame" (crochet, tricot...). Oui oui oui, c'est possible, même à mon âge, et non non non, ce n'est pas réservé aux grands-mères !