Menu
A la une / Vie de maman

Pourquoi je n’offre rien (ou presque) à mes enfants pour Noël

Noël, les cadeaux, et autant de questions…

Depuis 1 mois et demi, on me demande ce que mes filles voudraient pour Noël, quitte à me rappeler régulièrement si je n’ai pas répondu. Après des heures à se creuser la cervelle sur ce qu’on pourrait offrir à des petites filles de 14 et 29 mois qui partagent la même chambre dans un petit appartement, avoir répondu aux grands-parents, parrains et marraines (heureusement que les oncles et tantes ne se mettent pas sur les rangs non plus), nous avons décidé de ne rien leur offrir.

Elles ont déjà…

Un jeu d’encastrement, des cubes, des duplo, de la dînette, des livres (et pour le coup, on leur en offre toute l’année parce que l’accès aux livres c’est beaucoup trop important)… Elles ont déjà beaucoup de choses, et dans un appartement dans lequel on optimise l’espace, on évite les doublons.

Elles sont jeunes

Et je voudrais leur donner le sens de la fête, de la joie, du partage, des autres… Pour moi, Noël, c’est une fête de famille, une fête de la famille : on trouve notre joie dans notre famille, on revoit les autres, et on passe quelques jours hors du temps pour simplement se retrouver et célébrer. Les cadeaux, finalement, ce n’est qu’une manière de s’exprimer notre joie de nous retrouver et notre affection. Ce que je voudrais qu’elles retiennent de Noël c’est cette joie du partage et des retrouvailles, et pas forcément une orgie de cadeaux. Pour le moment, d’ailleurs, elles se contentent de très peu (Biquette est ravie, par exemple, lorsqu’on ouvre un paquet de gommettes, ou qu’on lui donne des feuilles pour dessiner. Elle nous en reparle pendant plusieurs jours), et à vrai dire, devoir passer des heures à réfléchir à ce qu’on va bien pouvoir leur offrir d’autres que des pinces à linge ou des crayons de couleur parce que « ce ne sont pas de vrais cadeaux » alors que c’est justement ce avec quoi elles jouent le plus, ça me heurte un peu. C’est toujours la question de savoir si on offre un cadeau pour leur faire plaisir ou pour nous faire plaisir.

crédit photo : https://pixabay.com/ Creative Commons

Oui mais…

Se heurter à l’avis de nos familles, ou à nos habitudes de faire des cadeaux pour Noël, et aller à l’encontre, ce n’est pas toujours très simple. Alors comment avons-nous fait, pour résoudre le problème, laisser les grands-parents faire des cadeaux, et voir quand même leurs yeux briller à l’idée d’ouvrir des paquets (oui, parce que Biquette et Petit Chou adorent déchirer le papier cadeau) ?

Un cadeau commun de tous les grands-parents pour les deux enfants, quelque chose avec lequel elles joueront vraiment, qui limite l’encombrement que créeraient 3 cadeaux x 2 enfants dans notre appartement, et qui leur fera plaisir, je le sais parce que je les vois évoluer, et que je les ai déjà vues jouer avec chez des amis.

On capitalise sur les livres pour les parrains et marraines, en leur envoyant une liste des titres que nous avons déjà et des genres de livres qui leur plaisent. On essaie aussi de créer des associations avec des jouets qu’elles ont déjà : elles ont toutes les deux une poupée par exemple. Pourquoi pas une poussette, ou une chaise haute, ou même des vêtements pour leurs poupées ? Bref, on essaie de leur créer un univers un peu cohérent pour éviter le zapping d’un jouet à l’autre, ou les jouets avec lesquels elles joueront deux jours et qu’elles oublieront aussi vite

Et nous ? Après avoir longuement hésité à ne rien leur offrir nous avons finalement décidé de jouer sur ce qu’elles aiment au quotidien. Les cadeaux des grands-parents et parrains et marraines ne nous suivront pas là où nous allons passer Noël, et on sait qu’elles aiment jouer avec le papier cadeau. Alors pour mettre quelque chose qui leur fasse plaisir dedans, nous avons choisi de taper dans le simple et fait maison : un tablier pour Biquette, qui aime beaucoup nous imiter et faire la cuisine/vaisselle avec nous, et un tapis pour jouer et ranger facilement pour Petit Chou, qui a une grosse tendance à en mettre partout. Et surtout, nous leur offrirons du temps avec nous pour faire des choses qu’on fait peu hors vacances : un tour de manèges, des petits sablés, un bonhomme de neige, allumer des bougies et chanter des chants de Noël…

 

Et toi ? Es-tu plutôt un gros cadeau commun ou plein de petits cadeaux ? As-tu déjà envisagé de ne rien offrir à tes enfants pour Noël ?

A propos de l’auteur

MamBat au rapport, 28 ans et presque toutes mes dents ! Maman de Biquette (2015), PetitChou (2016), et future maman de MiniChat, j'aime lire, faire de la musique, coudre, prendre du temps avec ma famille et mes amis... rien que de très ordinaire donc !