Menu
A la une / Témoignage

Préparer l’avenir financier de mes enfants

Parler d’agent n’a jamais été tabou chez moi. Sans nécessairement m’étendre sur les revenus de chacun, je ne jalouse nullement ceux qui travaillent pour mériter leur salaire, aussi important soit-il.

Je vis dans un département où la frontière avec la Suisse rend le coût de la vie très onéreux.

Mari Barbu et moi venons de familles modestes. Nous sommes tous deux issus d’une fratrie de trois enfants et nous sommes tout à fait conscients des sacrifices financiers que nos parents ont du faire.

Pour autant, nous voulons préparer l’avenir financier de nos enfants le plus rapidement possible. Leur mettre un pécule de côté afin de sécuriser le futur.

Le compte en banque

Dans la semaine qui a suivi la naissance de chacun de mes enfants, nous leur avons ouvert un compte d’épargne à la banque. Un petit livret A qui permet de faire des versements quand on le souhaite.

Nos proches ont l’habitude de couvrir de cadeaux les enfants les deux premières années. Alors plutôt que d’avoir une liste de naissance de choses inutiles ou un énième jouet à Noël, je propose aux familles de faire un petit chèque. L’argent va directement sur leur compte. J’y ajoute aussi les éventuelles primes que je reçois pour leur Noël.

Actuellement, mes enfants sont très loin d’être millionnaires ! Mais quelques euros par-ci et par-là sont toujours plus utiles placés.

Que feront-ils de cette argent plus tard ? Je n’en sais rien. Je préfère qu’ils achètent leur première voiture avec leur salaire (comme Mari Barbu et moi avions fait à nos dix-huit ans) et leurs études seront payées par nous. Peut-être leur serait-il utile pour un voyage ou un aménagement ?

L’investissement immobilier

C’est notre gros projet avec mon mari. Nous souhaitons, dans le futur et quand les finances liées à la construction de notre maison nous le permettrons, acquérir un bien immobilier pour chacun de nos enfants.

La tâche sera ardue compte-tenu du prix de l’immobilier chez nous. Mais nous savons qu’un bien est constamment valorisé. Bien entendu, on ne parle pas d’investir dans deux maisons de 400 m². Mais pouvoir acheter deux petits T2 ou studio serait déjà une excellente chose.

Si ce projet se concrétise, les appartements pourraient être mis en location le temps que nos enfants grandissent et décident quoi en faire. Ce qui nous permettrait de rembourser un prêt avec le loyer.

PetitePerle et Barbouille pourraient y habiter s’ils souhaitent rester dans le coin, ou même les vendre s’il souhaitent déménager…

Crédit photo (creative commons) : QinceMedia

La valeur de l’argent

Le but de cette rubrique n’est pas de faire mon Caliméro mais Mari Barbu et moi avons appris très tôt la valeur de l’argent. Nous avons chacun commencé à travailler dès nos seize ans tous les été. Nous avons acheté notre voiture avec nos premiers salaires. Je me souviens que j’étais boursière lors de mes études supérieures ; mes parents m’avaient acheté un ordinateur que je remboursais tous les mois avec ma bourse.

Evidemment, nos parents nous ont beaucoup aidé. Et j’aiderais aussi mes enfants tout au long de leur vie.

Mais j’aimerais qu’ils mesurent la chance de vivre dans une famille avec un toit sur la tête et un frigo rempli. Qu’ils prennent conscience que rien n’arrive tout cuit dans la bouche malgré le fait que leur parents feront leur possible pour leur assurer un avenir financier le plus sécurisant possible.

Alors là, on est d’accord qu’on parle dans le très long terme ! Je ne dis pas à ma fille de quatre ans qu’elle doit commencer à travailler pour gagner ses propres sous !

Par contre, s’il y a bien une chose que nous ne cautionnons pas, c’est de donner quelques pièces pour les tâches de famille à accomplir. Ma fille doit nous aider à débarrasser la table, et Barbouille commence doucement à nous aider aussi, à ranger les jouets, ranger sa chambre… Ce ne sont en aucun cas des tâches rémunérées. Je dis ça car j’ai vu certaines familles le mettre en place et je suis totalement opposée à cela.

Je suis consciente que mon article est très utopique. Peut-être que dans quelques années, la vie aura été difficile avec nous et que nous ne pourrons pas concrétiser tous les projets dont nous rêvons pour sécuriser financièrement nos enfants.

Et toi ? Commences-tu à réfléchir à l’avenir financier de tes enfants ? Quelles sont tes idées ? Dis-nous tout !

A propos de l’auteur

Salut moi c'est Doupiou ! Je suis mariée, maman d'une PetitePerle née à l'été 2015 et d'un petit Barbouille né peu avant le printemps 2018. Tatouée, motarde, fan de foot mais aussi très coquette, addict aux robes et aux talons : je suis pleine de contradictions ! Je viens ici te raconter mon quotidien avec mes deux enfants et mes expériences de la parentalité. J'essaie toujours de positiver !