Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Récupérer de l’accouchement : quelques pistes


Publié le 7 novembre 2019 par Mélinda

A la suite de mon premier accouchement, j’ai eu la désagréable surprise de constater que mon corps n’était plus tout à fait du tout comme avant… Alors je ne sais pas pour toi, perso j’ai eu l’impression qu’on avait oublié de me prévenir à quel point mon corps allait souffrir d’une grossesse et d’un accouchement et que non, l’adage « 9 mois pour faire, 9 mois pour défaire » n’était pas tout à fait vrai (ou pas pour tout le monde). 

J’avais plus de ventre qu’avant, de belles vergetures qui montaient jusqu’au nombril, quelques kilos bien accrochés. Tout ceci n’est qu’esthétique et pour tout dire, ça ne me dérange pas trop.

Bien plus embêtant, 6 mois après l’accouchement, j’ai commencé à sentir une pesanteur dans le vagin. Verdict de la gynécologue : une descente de la vessie. La sensation était très désagréable et surtout je me suis mise à craindre la descente d’organes.

Ma première réaction a été de me sentir très en colère contre mon corps qui était déglingué alors que j’avais à peine 30 ans. 

Finalement, l’histoire se termine bien car, après une deuxième rééducation du périnée, cette sensation de pesanteur a disparue.

Crédits : PositiveSexEdWithErin (Pixabay)

Tu imagines bien que lorsque je suis retombée enceinte quelques mois après, je me suis empressée de me renseigner sur les méthodes de récupération après l’accouchement !!!  

Tous les conseils que je vais te livrer sont issus du livre Mon corps après bébé – Tout ou presque se joue avant 6 semaines, de Bernadette de Gasquet. Je te le recommande chaudement. Il est facile à lire, avec beaucoup de schémas et un récapitulatif à la fin, et il te donne plein d’idées. Je t’ai sélectionné ceux qui m’ont convaincue et que j’ai pu appliquer.

Crédits : éditions Marabout

Dès l’accouchement

A la maternité, j’ai eu la chance de rencontrer deux sages-femme qui étaient adeptes de la méthode De Gasquet. J’ai pu leur demander de me faire un resserrement du bassin deux jours après mon accouchement (l’idéal étant tout de suite après). Cela consiste à enrouler puis serrer un long morceau de tissu autour du bassin (on a utilisé un drap d’hôpital). On laisse le tissu en place une vingtaine de minutes. L’idée est d’aider le bassin à se « refermer ». En effet, ce dernier a pas mal travaillé pendant la grossesse et s’est élargi pour laisser passer le bébé.

Au delà de sa raison d’être, ce serrage m’a apporté un agréable moment de détente, d’autant que je souffrais d’une douleur de sciatique féroce pendant la fin de ma grossesse. 

Dès le lendemain de l’accouchement, j’ai commencé à faire des exercices de respiration hypopressive, comme je les avais appris lors de la deuxième rééducation périnéale dont je te parlais plus haut. L’objectif est de commencer à faire travailler les tissus de l’abdomen en douceur afin de stimuler leur retour en place.

En général, on te recommande d’attendre quelques semaines, voire deux mois, avant de débuter la rééducation périnéale. En réalité, tu peux commencer bien plus tôt à faire des exercices très doux, comme simplement serrer ton périnée et le faire remonter vers le haut de l’abdomen, toujours sur l’expiration. La règle est de ne surtout pas forcer sur ses abdominaux et son périnée, afin de ne pas mettre de pression dessus. La douceur et la progressivité sont les maîtres mots de cette rééducation précoce. 

Enfin, il est recommandé pendant les 2 à 3 premières semaines de rester allongée autant que possible, encore une fois pour ne pas mettre de pression sur le périnée. Ce n’est pas facile, car on a tendance à vouloir se lever le plus vite possible et à faire beaucoup de choses juste après avoir accouché. On porte beaucoup son bébé, on veut sortir de chez soi… Mais il faut laisser un peu de temps à son corps, qui doit se réorganiser pour combler le grand vide qui a été laissé par ton bébé.

Essaie de t’allonger quand tu allaites, quand tu racontes une histoire au grand, quand tu reçois tes amis… Demande à te faire servir, bref prolonge un peu les bénéfices de la grossesse 🙂

La rééducation

Incontournable en France, elle serait assez controversée dans d’autres pays… Je dois t’avouer qu’à mon sens, elle est efficace si tu apprends des exercices que tu peux appliquer toute ta vie. C’est pourquoi j’ai une grande préférence pour la rééducation manuelle.

Je te conseille aussi de doubler cette rééducation du périnée par celle des abdominaux. Cette dernière ne peut pas être réalisée par une sage-femme, il faut aller voir un kiné.

Son intérêt ? Les abdominaux ont aussi été très distendus pendant ta grossesse, et même si tu renforces ton périnée, ça laisse une zone « faible » dans ton abdomen. Ça peut être à l’origine d’une diastasis, c’est à dire une proéminence abdominale, plus ou moins prononcées.

C’est aussi l’occasion d’acquérir de nouvelles habitudes à vie pour prendre soin de ton périnée : le serrer lors d’efforts ou de toux, faire attention en allant à la selle à ne pas pousser fort, prendre soin de son transit… L’objectif étant encore et toujours de ne pas pousser sur son périnée ou ses abdominaux.

Enfin, alors que j’aimais courir avant de tomber enceinte, j’ai laissé tomber ce sport pour au moins quelques années et je me recentre sur des sports doux : la marche, le yoga, le Pilates. En plus, ça tombe bien, ces deux derniers sports t’apprennent à te muscler en profondeur sans forcer sur périnée et abdos.

Crédits : Couleur (Pixabay)

Le bilan

Ces efforts ont porté leurs fruits lors de ma deuxième grossesse. A ce jour, ça va faire 8 mois que j’ai accouché et la sensation de descente de la vessie n’est pas revenue. J’ai effectué une rééducation périnéale suivie d’une rééducation abdominale, puis j’ai mis en place une petite routine avec quelques exercices de chaque.

Pour être parfaitement honnête, je ne suis pas aussi assidue que je l’aurais souhaité (bon OK, en ce moment je ne fais rien), mais je sais que si la sensation revient, je ferais mes exercices pour tout remettre en place. Par contre, je fais désormais naturellement attention à serrer mon périnée si je fais un mouvement qui force dessus.

Je dois t’avouer que je n’aurais jamais imaginé que mon périnée serait devenu un sujet central dans ma vie… Et le tien, comment va t’il ?


Guide accouchement

Pendant la grossesse, tu t’imaginais épanouie, heureuse, avec un joli ventre rond, et bien sûr, il y a de ça. Mais tu n’étais peut-être pas tout à fait préparée pour les vergetures, les coups de pied dans la vessie à 2 heures du matin et les galères administratives. On ne te la refera pas deux fois. Avec le guide hyper complet et concentré de Dans Ma Tribu, tu sauras exactement ce qui t’attend après l’accouchement. Clique ici pour en savoir plus.

Commentaires

15   Commentaires Laisser un commentaire ?

Noisetine

Merci pour ce super article. J’ai accouché à 26 ans d’un beau bébé de 4,5 kilos et j’ai carrément paniqué quand j’ai constaté l’état de mon périnée après cela … Etat de béance permanente et de descente d’organes, plus aucune sensation sexuelle avec mon mari … J’en ai pleuré !!
Et puis finalement, après la rééducation manuelle chez ma sage femme, le maintien des exercices surtout pendant la marche, l’allaitement de bébé qui aide aussi, aujourd’hui tout ou presque est rentré dans l’ordre. Il m’aura fallu 6 mois pour le périnée. En revanche mon bassin reste plus large qu’auparavant et les vergetures sont là à vie. Mais je le vis bien, ce sont comme de petits souvenirs laissés par mon adorable bébé.
Ps : j’ai acheté le livre dont tu parles 3 mois apres min accouchement et j’ai PANIQUÉ car je n’avais pas fait ces exercices. Maintenant que tout va mieux, j’espère l’utiliser comme toi pour un 2 è accouchement 🙂

le 07/11/2019 à 08h16 | Répondre

Mélinda

J’ai eu la même réaction 😉 j’ai eu l’impression ‘avoir loupé plein de choses la première fois ! C’est chouette que tu aies pu bien récupérer.

le 08/11/2019 à 21h41 | Répondre

Virg

J’ai découvert aussi toutes ces questions autour du périnée à la naissance de ma fille, la réeducation manuelle est aussi ce qui me paraissait le plus utile à long terme, au moins on apprend à s’en servir soi-même.
Quand la sage-femme m’a expliqué à ce moment-là les risques, ma première réaction a été de dire « mais pourquoi on n’apprend pas tout ça dès l’adolescence ???? » Et je suis encore cette opinion non mais franchement laisser des femmes se faire pipi dessus en rigolant ou en éternuant alors qu’elles n’ont même pas 30 ans est une aberration. Ma mère a découvert ça récemment, elle a sauté sur l’occasion à plus de 45 ans car elle avait aussi des problèmes.
C’est juste un enjeu de dignité des femmes et de santé publique (on parle quand même d’un vrai risque de descente d’organe).

le 07/11/2019 à 10h31 | Répondre

Mélinda

Complètement d’accord avec toi… ça devrait faire partie des infos qu’on nous donne lors des premières fois où nous allons voir un gynéco…

le 08/11/2019 à 21h42 | Répondre

Choupichette (voir son site)

Ton article est super intéressant et le sujet devrait être diffusé au plus grand nombre.
En effet j’ai moi aussi connu ce genre de surprise et je ne m’attendais pas à tout l’après (on nous parle de la grossesse, nous prépare à l’accouchement mais ensuite plus rien !)
Je sais déjà que pour un deuxième je vais m’intéresser bien plus à comment récupérer au mieux, prendre soin de moi et ne pas culpabiliser de ne pas pouvoir faire certaines choses.
On m’avait déjà conseillé le livre dont tu parles mais je me permets de conseiller aussi le livre de Julia Simon « Bien vivre le quatrième trimestre ». Elle est naturopathe et aborde ce sujet de manière très complète !

le 07/11/2019 à 11h18 | Répondre

Mélinda

Oh j’aurais aimé le connaître plus tôt ce livre !

le 08/11/2019 à 21h43 | Répondre

Étoile (voir son site)

C’est un excellent article que toutes les jeunes mamans devraient lire ! J’ai fait systématiquement les deux rééducations pour mes deux grossesses (périnée + abdos – et encore j’ai du demander pour les abdos…). Pour mon ainé, j’avais repris le sport avec la natation, et je n’ai commencé la course que deux ans après sa naissance. Pour bébé 2, idem, on me recommande de recommencer d’abord par la natation et le vélo avant d’envisager la course. A priori, le vélo est aussi très bénéfique pour la rééducation des abdos en douceur. Comme toi, j’avais aussi acheté la méthode de Gasquet et j’ai essayé de rester allonger le plus possible les trois semaines après l’accouchement. Cela a été facile car je ne pouvais pas sortir avec mon bébé. Par contre, avec la fatigue & l’allaitement à mettre en place, ce n’est pas évident de faire les exercices tout de suite après l’accouchement. De plus, l’hôpital ne connaissait pas le resserrement du bassin – je n’ai pas insisté (avec regret). Six mois après l’accouchement, la sensation de pesanteur n’est là que quand je suis très très fatiguée (donc de manière très occasionnelle) et je sais qu’elle disparaitra totalement à la reprise du sport qui me permettra de finir de renforcer tout cela. Quelques soirs j’arrive aussi à faire ma gym hypopressive et en plus d’aider mes abdos, elle détend. C’est tout bénéfique pour une jeune maman 🙂

le 07/11/2019 à 14h23 | Répondre

Mélinda

😉 merci Etoile ! J’ai hâte aussi de reprendre aussi la natation et le vélo pour continuer à me remuscler en douceur 🙂

le 08/11/2019 à 21h45 | Répondre

Neige

J’ai fait de la gym prénatale et de la gym postnatale pour mes 2 grossesses en salle de gym spécialisée dans la méthode de Gasquet. Ça devrait être remboursé par la sécu ces trucs là ! (surtout la postnatale) Je suis certaine que je ne réalise pas tous les bienfaits que ça a eu sur mon corps…

le 07/11/2019 à 18h44 | Répondre

Mélinda

Je n’ai pu faire qu’une séance de post natal de ce type et je regrette de ne pas avoir pu faire plus. C’est en effet un vrai moment de bien être pour jeune maman !

le 08/11/2019 à 21h47 | Répondre

Weena (voir son site)

Excellent article ! J’ai fais la rééducation du périnée après chaque grossesse et j’ai même fais attention à faire les exercices pendant mes deux dernières grossesses … malheureusement je n’échappe pas à de légère fuite urinaire en cas de course à pied 😥.
J’avais aussi prévu de faire de la récupération abdo après ma troisième grossesse, mais la vie en a décidé autrement (quoique, je me demande combien de temps ça prends et si ça vaut le coup avec encore deux projets de grossesse à 6 mois 🤔)
Perso, ce qui me gêne le plus, ce sont des crises hémorroïdaires de plus en plus frequente au fur et à mesure des accouchements, à 30 ans, j’en veux à mon corps de ne pas tenir le choque et je ne sais pas si il y a quelques choses à faire contre ça 😣

le 07/11/2019 à 18h52 | Répondre

Étoile (voir son site)

Oh je compatis 🙁 Je ne vais pas trop spoiler mes prochains articles mais mon corps a un peu « déconné » pour ma seconde grossesse pendant mais aussi après. Et c’est clair qu’à 30 ans, il faut digérer que son corps n’est plus aussi fringuant qu’à ses 20 ans…

le 08/11/2019 à 21h52 | Répondre

Mélinda

Si tu as un projet de grossesse à court terme, j’aurais tendance à te dire de ne pas plus te compliquer la vie et de reporter cette rééducation à plus tard. Pour le temps que ça prend, les effets commencent à se faire sentir au bout de 8 à 10 semaines d’après ma kiné. De toute façon, c’est le soin de toi à long terme qui importe. Arf, oui c’est vraiment dur de sentir son corps se déglinguer si jeune !!! J’imagine qu’il y a des choses à faire pour calmer les crises, mais en prévention je n’ai aucune idée…

le 08/11/2019 à 21h53 | Répondre

Mélinda

Merci les filles pour vos retours, vous me faites plaisir 🙂

le 08/11/2019 à 21h31 | Répondre

Marie Siderte

Vraiment top ton article. C’est vrai que l’après naissance peut être très difficile et pleins de surprises. Pour ma part la rééducation a été un long combat après la naissance de mon petit. Retrouver les sensations, retrouver une certaine forme physique a été un réel combat pour moi. Mais la remise en forme a été vraiment bénéfique pour moi mentalement. Encore merci en tout cas pour ton article, je pense vraiment qu’il devrait être lu par bien plus de futurs mamans. Je me permets de partager le programme de remise en forme que j’ai effectué après ma grossesse si ça peut aider quelques mamans ! http://bit.ly/FormeAprèsGrossesse
Marie, jeune maman et surtout jeune femme.

le 14/11/2019 à 13h39 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?