Menu
A la une / Vie de maman

Le rythme du week-end

Je crois l’avoir déjà dit : M. Chéridamour et Schtroumpfette sont casaniers ! Et donc un week-end sur deux quand elle est avec nous et que nous n’allons nulle part, on a un rythme très cool et qui nous convient bien.

Avec M. Chéridamour, nous avons toujours accordé beaucoup d’importance aux rituels. Schtroumpfette étant en garde alternée, lui donner des repères durant sa semaine avec nous était primordial à nos yeux.

Vendredi soir : début du week-end

Le vendredi, nous rentrons tous plus tôt à la maison. Vers 17h nous sommes réunis. En général, Schtroumpfette est super excitée du week-end qui commence, surtout si elle vient de passer 2h avec sa meilleure amie.

Ensuite, chacun s’occupe de la manière dont il a envie. Vers 19h, c’est apéro ! Pour fêter le début du week-end. On se met une chouette émission à la télé ou un épisode du dernier dessin animé/de la dernière série qu’on fait découvrir à Schtroumpfette. Apéritif dînatoire avec plein de bonnes choses qui feront office de repas : tomates cerise, saucisson, surimi, tartines de chèvre chaud/miel, tortilla… Bière pour monsieur et moi, grenadine pour la petite. Aaah, ça fait du bien d’avoir 2 jours de congé devant soi.

Samedi : un peu d’activité

Le matin, c’est grasse matinée. Nous avons de la chance : depuis toute petite Schtroumpfette nous laisse nous reposer. Elle joue dans sa chambre, bouquine sans nous déranger. Maintenant qu’elle est plus grande, elle descend prendre son petit déjeuner et se mettre un dessin animé. En général, mon chéri se lève en même temps qu’elle (vers 8h30-9h) pendant que je fainéante un peu plus longtemps.

Nous ne restons pas à la maison sans rien faire : un peu de ménage, un peu de cuisine, un peu de courses (sauf si nous les avons faites au drive). Nous allons faire un tour à la médiathèque ou à la librairie, M. Chéridamour va chez le vendeur de vinyles et moi à la mercerie. Schtroumpfette préfère rester au chaud/au frais (selon la saison) à lire ou jouer aux jeux vidéos. Quand elle a invité une copine, l’un de nous reste à la maison et prépare un petit goûter. Et sans qu’on s’en rende compte, le soir est déjà là !

Comme Schtroumpfette est maintenant grande et qu’elle se couche plus tard (tout est relatif : 22h00), le samedi soir c’est jeux de société. Nous en avons un certain nombre et nous adorons ça. En général c’est elle qui choisit celui qu’elle veut mais nous mettons notre veto si vraiment nous n’avons pas envie de jouer à celui-là (ce qui arrive rarement). Un petit fond musical (assez éclectique car nous n’avons pas les mêmes goûts : on passe donc des chansons des Inconnus à du Aretha Franklin ou du Radiohead) et la soirée passe à toute allure.

Dimanche : repos !

Le dimanche matin ressemble à s’y méprendre au samedi matin. En plus calme cependant car il n’y a pas de corvées à faire. Parfois, M. Chéridamour nous prépare une brioche maison dont il a fait la pâte la veille : quel plaisir de se lever avec cette bonne odeur !! Nous regardons si un vide-grenier est organisé pas loin : cela nous permet de faire une petite promenade.

Crédits photo : Mooss

L’après-midi est très douillette et chacun s’occupe selon son goût. J’en profite souvent pour coudre tandis que Schtroumpfette fait des bricolages ou du dessin et que M. Chéridamour traîne sur Internet. En général, lui ou moi prenons du temps pour cuisiner un dessert. En hiver, lorsque le temps est bien froid, M. Chéridamour nous fait sa spécialité : le chocolat chaud avec du chocolat fondu. Miam !! (si tu te poses la question : oui nous sommes une famille de gourmands !!)

17h30, c’est déjà l’heure pour Schtroumpfette de prendre sa douche. Oui c’est tôt mais c’est parce que va bientôt commencer le grand moment du week-end : notre rituel du film du dimanche soir !

Chéridamour et moi avons un souvenir en commun. Nous venons tous deux de familles où le repas à table est la règle et nous y tenons encore énormément. Mais le dimanche soir le plaisir était de manger devant la télé. Lui se souvient des dessins animés de Ca cartoon et moi des vieilles séries des années 80 (Mission casse-cou et autres). Chez moi c’était un repas avec des gaufres sucrées, pour lui plutôt des hamburgers, des croque-monsieur. On était en pyjama, déjà lavés et quel plaisir de faire quelque chose d’unique ! On s’asseyait par terre car on mangeait sur la petite table et les choses semblaient magiques. Nous en gardons chacun un souvenir très ému.

Quand Schtroumpfette a eu 7 ans, nous avons décidé de reproduire ce moment privilégié avec elle. Les repas sont simples : pizzas maison (ou pas selon l’envie et la motivation), croque-monsieur, hamburgers, crêpes, fajitas, apéro dînatoire… On privilégie les choses simples et qui se mangent avec les mains. Pour ce qui est du film, mon homme ou moi choisissons 4 films/dessins animés, montrons les bandes annonces à Schtroumpfette qui décide ce qu’elle veut voir.

Quelle joie de lui faire découvrir Star Wars (les anciens hein, ceux de notre enfance !), Retour vers le futur (le coup de la voiture volante à la fin du premier film, ça marche toujours du tonnerre avec les enfants !), Men in Black, Princesse Mononoke, Labyrinthe, Edward aux mains d’argent, Stardust, La Planète des singes, Raison et sentiments, Un jour sans fin,  La Famille Addams, Le Petit Lord Fontleroy

Comme tu peux le constater, nous ne sommes pas des agités. Ces week-ends à la maison font partie de ces moments que nous chérissons. Ils n’ont certes rien d’exceptionnel et doivent passer pour ennuyeux auprès de certains. Mais ils sont d’une douceur et d’une tranquillité qui les rend inestimables à mes yeux. Ce sont de vrais moment de bonheur. En ce moment, nous sommes dans les travaux pour notre nouvelle maison et nous n’en profitons donc plus : j’ai hâte que ce soit terminé et que nous retrouvions ces instants précieux !!

—–

Et toi, as-tu des rituels de ton enfance que tu fais découvrir à ton enfant ? Comment se passent tes week-ends ?

A propos de l’auteur

Coucou ! Moi c'est Mme Espoir. J'ai 37 ans, mon mari et moi sommes ensemble depuis 9 ans et je suis l'heureuse belle-maman d'une Schtroumpfette de 12 ans. Après des années de galère en PMA, mon mari et moi avons décidé de nous lancer dans l'adoption. La route est encore longue avant de devenir maman !