Menu
A la une / Point budget

Quand on (s’)équipe (pour) la Lueur : le point budget de Chaperon Rouge !

Cet été, les chroniqueuses de Dans Ma Tribu lèvent un tabou et te disent tout tout tout… sur le budget ! Régulièrement, une chroniqueuse sortira sa calculette et te dira ce qu’elle a dépensé pour accueillir et entretenir ce bébé qui n’a pas de prix. Mais, évidemment, tout ceci n’est qu’indicatif ! N’oublie pas que toutes les situations sont différentes 🙂 Aujourd’hui, c’est Chaperon Rouge qui fait ses comptes…

On nous prévient souvent : « Attention, un bébé, c’est un budget ! » Et quand je dis : « Nous, plus tard, on en aura trois ! », ce qui revient généralement, c’est : « Vous allez attendre d’avoir une meilleure situation, quand même, non ? » (Non, vendeuse et animateur, ça ne vend pas du rêve en termes de revenus du foyer…)

Alors, quand on a su que la Lueur s’accrochait, que oui, c’était bon, on allait devenir parents, on s’est donné UN mot d’ordre : RÉCUP !!!

Eh ben, crois-le ou non, ça fait la différence…

La grossesse

On va passer outre la partie : « Ça coûte cher de fabriquer un bébé ? », parce que je n’ai pas les chiffres et que la PMA est prise en charge à 100%. Tout s’étant fait à l’hôpital, je n’ai rien déboursé durant ma grossesse, sauf à la rigueur pour l’homéopathie pour mes brûlures d’estomac.

Comme je te le disais dans mon bilan, j’étais déjà ronde à la base. Donc vive les hauts amples ou bien élastiques ! Je n’ai quasi rien eu à racheter pour ma grossesse. Si, deux soutiens-gorge, pour plus de confort. Et j’ai aussi acheté un pantalon de yoga chez Décat’, avec une taille élastique bien ajustable : il est trop confortable (je le porte encore maintenant : il ne fait pas jogging et ne me serre pas quand je m’assois) !

Pour le reste, ma maman, qui coud beaucoup, m’a fait deux hauts, une robe et un pantalon, que voilà :

pantalon grossesse robe grossesse tunique japonisante tunique papillon

En gros, pas de panique, tu n’as pas besoin d’une tonne de trucs (surtout si tu grossis principalement durant l’été) : trois pantalons, quatre ou cinq hauts, une ou deux robes… et c’est plié ! (Bon, par contre, faut pas être une accro du shopping à la base, hein…)

À part ça, j’ai dû m’équiper en crème hydratante pour mon ventre (qui a quand même pété de partout, entendons-nous bien !), et je crois que c’est tout !

Notre liste de naissance

On nous l’a beaucoup demandée ! J’ai donc fait une liste sur le site mesenvies.fr.

Avantages : tu listes ce que tu veux, et ensuite, les gens se débrouillent ! Ils achètent en ligne ou à côté de chez eux, tu n’es liée à aucune boutique en particulier.

Nous avions précisé, en introduction de la liste, que nous voulions au MAXIMUM de la récup et du fait-main. Nous avons encouragé nos amis à acheter en brocante ou à nous refiler ce qui avait déjà servi à leurs enfants. Objectif : y aller à l’économie, et permettre à chacun de nous faire plaisir sans casser son PEL.

Bon, évidemment, on a précisé pour certains articles qu’on les voulait neufs (coucou Sophie la girafe et autres jouets à mordre) et pour d’autres qu’on voulait exactement ce modèle, mais pour le reste, on a juste donné une direction générale. Et ça n’a pas empêché quelques incorrigibles de nous offrir des choses neuves…

La chambre

Nous avons déménagé au milieu de ma grossesse : on est donc partis d’une pièce VIDE entièrement dédiée au futur mini-nous dès le début !

Pour commencer, la Lueur a dormi dans un berceau fait-maison par un ami artisan dans le bâtiment, qui l’avait fait pour son fils, huit ans plus tôt. Il nous a proposé de nous le prêter, a effectué dessus quelques réparations, et nous l’a amené. Un TROP BEAU berceau, artisanal, avec roulement à billes pour bercer le bébé, etc. Bref, du travail de pro ! On comptait faire dormir Ellana dedans jusqu’à ses 3 mois, mais elle en a aujourd’hui bientôt 6 et tient toujours dedans (bon, c’est un petit gabarit, mais quand même) !

On a toutefois déjà prévu la suite : nous avons racheté à un ami un lit à barreaux avec un fond à différents niveaux, et le matelas qui va avec. Bilan de l’opération : 50€. Les draps nous ont été refilés par une amie pour le « grand » lit (y’en avait même des neufs dans le tas !), et ma maman a cousu alèse et drap-housse pour le berceau à partir de vieux draps d’adultes.

Nous avons acheté une armoire et une table à langer assortie chez le géant suédois. On a misé sur le « recyclable » : l’armoire est modulable, et la table à langer deviendra un bureau pour notre princesse. Nous avons acheté du neuf, car mes grands-parents ont insisté pour nous offrir ces meubles, et il était hors de question pour eux d’acheter de la seconde main : ils voulaient nous offrir des meubles qui durent.

Mais pour toi qui veux faire des économies, une armoire basique ou des caisses pour les vêtements, ça fait aussi très bien l’affaire. Pour la table à langer, un matelas sur une commode, ça peut aussi marcher (même si je ne suis pas convaincue d’un point de vue sécurité). Enfin, nombre de mes amies changent leur bébé sur une serviette sur leur lit : point de vue économie et sécurité, je pense qu’on est au top. (Sauf que ça fait mal au dos, et que vraiment, c’est pas mal quand même d’avoir des tiroirs en rab’ et un endroit où caser couches et produits de change.)

Chambre de bébé meubles

Pour la déco, nous avions précisé à nos copains que le thème de la chambre serait « prom’nons-nous dans les bois ».

On nous a offert des stickers phosphorescents de papillons et de libellules. Nous avons acheté des stickers d’arbres, de chouettes, de papillons en veux-tu en voilà (c’est mon totem), et des nuées d’étoiles phosphorescentes. On nous a offert les deux coussins et la guirlande trop mimis que tu vois sur la photo du berceau.

Bref, on a presque dépensé plus en déco qu’en mobilier (on en a eu pour une soixantaine d’euros de stickers, sur un site qui les vend vraaaaaiment pas cher).

Chambre bébé décoration

Pour résumer, budget chambre : une centaine d’euros vraiment sortis de notre porte-monnaie.

Le soin

L’une des mamans d’élèves de Monsieur Loup a eu des jumeaux il y a sept ans de ça. Et elle a tout gardé, en attendant une seconde grossesse. Elle a décidé de nous donner ce qui nous intéressait en textile, et de nous vendre le reste (du coup, j’ai équipé aussi ma meilleure amie).

Pour la partie soin, nous lui avons acheté la baignoire et le pot de chambre, et elle nous a donné les couches lavables qu’elle avait utilisées pour ses deux fils. Soit le double du nécessaire pour UN bébé. Petit hic : les élastiques qui étaient censés enserrer les cuisses avaient séché, depuis tout ce temps, rendant les couches « fuyantes ». Nous avons donc racheté des couches lavables, mais juste l’extérieur, car tous les inserts donnés étaient encore très utilisables. J’ai racheté vingt couches, et j’en ai eu pour 18€ (sur un site pas cher, encore). Je suis aussi aux lingettes lavables, et la Lueur ne fait aucune allergie.

On nous a aussi offert le thermomètre bain/chambre, qui rassure BEAUCOUP les parents novices qui sont en nous !

Donc, en gros, on a dépensé :

  • baignoire + pot : 15€
  • 1L de savon lavant corps + cheveux, qui sent trop bon et qu’on n’a toujours pas fini (à raison de deux bains par semaine) : 10€
  • 2 x 500mL d’eau micellaire (on nettoie les pipis et cacas avec ça sans problème) : 14€ 
  • 40 cotons lavables pendant une vente privée (c’est écolo ET économique : vraiment, je conseille) : 25€

Et puis, bon, ben, un petit pot de liniment au cas où, du sérum physiologique, des mini-ciseaux pour les mini-griffes de ma poupée qu’on doit couper toutes les semaines, du coton, des lingettes stériles… bref, un tas de trucs nécessaires pour la santé de mon p’tit bout.

Les sorties

Ici, on mise sur le portage ! L’écharpe a été offerte par ma marraine : c’est une marque allemande en sergé croisé pour une meilleure résistance (une écharpe « élastique » se détend quand le bébé commence à peser un peu).

La Lueur adore le portage ! Elle dormait en écharpe les premières semaines, puis c’est devenu son moyen de voir le monde à hauteur d’adulte.

Echarpe de portage

Pour les sorties plus loin ou plus longues, nous empruntions la poussette trio que ma maman avait achetée en brocante pour accueillir sa première petite fille. Mais bon, ça ne dure pas éternellement ! (Au passage, si tu hésites à prendre une nacelle avec ta poussette : nous, elle dort dedans dès qu’on est chez ses grands-parents, c’est-à-dire une à deux fois par semaine. Ne l’utilise pas en voiture, mais comme lit d’appoint, c’est super si tu es une vadrouilleuse ou une squatteuse !!)

On a fini par investir dans notre propre poussette… en brocante aussi ! Je suis assez difficile : j’en voulais une dont le hamac peut se trouver face route ou face maman. J’ai fini par en trouver une pour 55€.

On achètera notre siège auto (dos à la route !) quand la Lueur ne rentrera plus dans le cosy de Mamie (comme on n’a pas de voiture à nous, y’a pas d’urgence !).

Ma maman m’a fait mon sac à langer, aussi, d’après un dessin de moi-même !

sal chaperon

L’éveil

On nous a offert la fameuse girafe, et d’autres jouets vraiment sympas. Le lit de la Lueur est blindé de nos doudous d’enfance et de ceux offerts à sa naissance, et Monsieur Loup a eu des chèques-cadeaux en guise de prime de naissance pour gâter la Lueur.

J’ai racheté un transat, un tapis d’éveil et un lit de voyage à la même maman que pour le reste, pour 50€ l’ensemble.

Mon cousin nous a refilé le parc qui avait servi à ses enfants et à ceux de son frère avant (super pratique : un fond qui se rehausse, des roulettes, au top !). On nous a aussi offert des livres et des CDs. Bref, la chouquette ne s’ennuie pas !

La seule chose que nous lui avons achetée neuve nous, c’est son doudou (réversible : un côté loup et un côté chaperon, évidemment !).

Les repas

La nounou est assez gourmande en bavoirs, donc bon, heureusement, on en a une brassée (certains de récup, et d’autres faits-maison).

La Lueur étant au sein, inutile de te dire qu’en termes d’économies, on est au top du top, là… Les bouts de sein ont été donnés par la maternité. J’ai acheté des coussinets d’allaitement lavables, 7€ les 10, et un sac isotherme pour transporter mon lait tiré du boulot à la maison.

La même maman de jumeaux nous a donné pléthore de biberons de 120, 260 et 330mL, avec une collection de tétines et de tototes, ainsi qu’un tire-lait manuel. Celui-ci reste au bureau, et j’en ai loué un électrique pour la maison : ça ne coûte rien avec l’ordonnance.

Par contre, j’ai racheté des biberons pour avoir des tétines adaptées au passage sein/biberon et inversement (10€ par biberon), et des tototes préma, que ma fille préfère à celles qu’on a l’habitude de trouver dans les becs de nos bébés (7€ les 2, je crois, j’en ai acheté quatre).

Un collègue de Monsieur Loup nous a donné la chaise haute que sa fille n’utilisait plus.

Le textile

Concrètement, c’est la partie la plus économique du budget : la maman des jumeaux nous a donné un monceau de vêtements, de la taille préma à 9 mois (il y en avait tant que j’ai pu en refiler à deux autres copines). Alors oui, ce sont des vêtements de petits mecs. Mais on s’en moque, non ?

Ajoutons à ça la petite nièce qui devance la Lueur de neuf mois, dont je récupère tout au fur et à mesure, et les copines de forum qui m’envoient aussi les vêtements de leurs pépettes au fur et à mesure qu’elles grandissent : ça ajoute du rose à toute la garde-robe de ma princesse. Ma fille est largement sappée pour toutes les saisons jusqu’à sa première bougie. Et je ne te parle pas de tout ce qu’on nous a offert à la naissance…

J’ai mis un point d’honneur à acheter un ensemble dans chaque taille à ma fille. Je me mets généralement à en choisir un quelques semaines avant qu’elle ne change de taille : c’est ma contribution perso à cette garde-robe déjà bieeeeen remplie. Ah, et je lui ai acheté des bandeaux, aussi. Des tas. Mon mari déteste ça !

bandeaux

Enfin, il y a les langes. Trois petits (40x40cm) et deux grands (120x120cm), et franchement, ça, c’est génial ! Ça fait office de tout : bavoir, pare-soleil, drap, oreiller, doudou, etc.

Bref, si tu fais la somme de tout ce que j’ai récupéré/acheté, tu verras que oui, un bébé, ça PEUT coûter cher, mais qu’en te débrouillant bien, tu peux aussi t’en sortir à moindres frais ! (Mais oui, ça passe souvent par la générosité de ton entourage. Je me considère comme un maillon de cette chaîne : je redonne après, donc je n’ai pas l’impression de profiter de la chose.)

Allez, je ne vais pas t’embêter avec le coût des modes de garde et les aides de la CAF, chacun son binz !

Toutes photos : Photos personnelles

Et toi ? Tu as beaucoup récupéré ? Auprès de qui ? Tu as l’impression d’avoir fait de grosses économies par ce biais ? Tu as d’autres astuces pour dépenser moins ? Viens nous dire !

A propos de l’auteur

Bretonne de cœur, Normande de racines, Parisienne d'adoption. Mariée à Monsieur Loup, mon prince Charmant, depuis juin 2012, et maman d'une petite Lueur depuis décembre 2015. Dessinatrice, fan de Disney, gamine dans l'âme, je suis une éternelle positive... et c'est pas toujours facile ! Tu peux désormais me retrouver sur www.bribesdevies.fr, et me suivre sur instagram @chaperonrouge_et_cie