Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Lin Li-Aï

29 ans, Maman d'une petite fille de février 2019, mariée à Chéri (d'origine chinoise), survoltée et angoissée, je te raconte ici ma fausse couche, ma grossesse sous stress (le mien !) et mon nouveau quotidien de maman avec un bébé koala !

Ses contributions

Les essais et le syndrome des ovaires polykystiques

J’ai choisi de prendre le cytotec pour avoir le choix de redémarrer les essais (ou non) dès mon retour de couche. Et du coup, la question s’est posée assez rapidement avec mon mari : qu’est-ce que nous souhaitions ? Prendre le temps de digérer cette (non)grossesse ou redémarrer immédiatement pour se concentrer sur les joies d’une nouvelle ?

Se remettre en selle physiquement et moralement après ma fausse couche

Je ne t’ai parlé pour le moment que de l’aspect médical de ma fausse couche en omettant en grande partie l’aspect psychologique… et c’était voulu. C’est très dur de mettre des mots sur ce que j’ai pu ressentir et vivre les mois qui ont suivis. Et tout comme un deuil « classique » (dont le deuil périnatal […]

Ma fausse couche silencieuse

Je te retrouve le lendemain de la découverte de ma fausse couche : fausse couche qui s’est arrêtée il y a au moins 2 semaines. Je parle de fausse couche silencieuse car aucun saignement, aucune douleur. Rien qui ne laissait présager ce qui est arrivé.

Bienvenue à Lin Li-Aï, maman depuis février 2019 !

Je vais rapidement rentrée dans le vif du sujet : j’ai fait une fausse couche à 2 mois de grossesse. Ça n’a rien d’original et ça a été vu et revu ici (mais comme je te disais : pas récemment) et surtout, je l’ai très mal vécu pendant, après et durant ma nouvelle grossesse. J’ai beaucoup culpabilisé de ne pas profiter de cette seconde chance parce que je n’étais focalisée que sur le fait que j’allais encore perdre ce bébé.