Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Vie de maman

Mode survie enclenché

Le mode survie, c’est cette nouvelle capacité insoupçonnée que tu reçois à la naissance de ton enfant. C’est cet état qui te permet d’avancer quoi qu’il se passe, de garder confiance en toi quoi qu’il advienne.

Ma matrescence

C’est un terme que j’ai découvert dans le podcast du même nom, qui est la contraction d’adolescence et de maternité. En d’autres termes, c’est la naissance d’une mère. J’ai découvert cette émission il y a peu. Elle m’a amenée à me questionner sur les grandes étapes qui ont fait de moi la maman d’aujourd’hui.

Bienvenue à Pomme d’Happy, maman depuis 2009 !

Je me présente, Pomme d’Happy, mariée, maman de deux filles de 10 et 5ans, je vis en Bretagne, je travaille à temps partiel. J’aime les travaux manuels, les balades en forêt, l’Histoire, le chocolat au lait, les jeux de société, cuisiner avec mes enfants…

J’ai testé pour toi : la vente de vêtements de seconde main à domicile

Au hasard de mes flâneries sur Facebook, à travers les pages « Zéro déchets » que je suis, j’ai découvert le concept de vente de vêtements d’enfants de seconde main… à domicile ! Enceinte de plus de 8 mois, ça me semble parfait car je n’ai aucune envie d’aller farfouiller en friperie.

Bienvenue à Tchika, maman depuis 2014 !

Avec mon compagnon, papa formidable, nous habitons un appartement charmant où nous nous efforçons d’élever du mieux que nous pouvons nos trois bambins. En ordre d’arrivée : Tornado, 5 ans ; SuperNana, 2 ans et Choubidou, 8 mois.

Quand la dépression post-partum frappe à la porte

3 lettres pour une maladie qui est souvent confondu à tort avec le baby-blues. Là où ce dernier arrive en général quelques jours après l’accouchement à cause de la chute des hormones, la DPP est plus sournoise. Elle, elle attend que tu sois le moins possible sur tes gardes pour te frapper de pleins fouets.

Bienvenue à Charlotte-Chocolat, maman depuis septembre 2018 !

Nous nous sommes mis ensemble quand le petit dhomme avait 2 ans. On a trouvé un équilibre à 3 avec au centre, beaucoup d’amour et de bienveillance puis une petite dame est venue agrandir notre famille il y a 1 an. Elle nous comble de bonheur (même si punaise, les débuts, c’est compliqué !).

Sur le fil du burn-out parental

Depuis quelques mois, j’ai du mal à me sentir heureuse avec mes enfants, je suis fatiguée, dépassée, je perds patience… Pas loin de l’épuisement maternel…

Bienvenue à Marguerite, maman depuis janvier 2016 !

En cette mi-septembre lorsque je reçois le mail de Gwénaëlle qui m’annonce que je vais devenir chroniqueuse, mon moral est au plus bas. Ma DPA est dans 2 semaines et demie. Le gynécologue m’a demandé de ralentir mon rythme de vie depuis 2 mois parce que bébé Fleur risquait d’arriver un peu trop tôt…

Et si « Maman » ne rimait pas forcément avec épanouissement ?

Il n’est pas facile d’écrire cet article, car la souffrance maternelle est un sujet peu abordé. Quels sont les mots qui décriront correctement cet état ô combien ambivalent perdu quelque part entre l’amour profond que j’éprouve pour mon fils et ce sentiment d’emprisonnement que ressenti en permanence et qui m’a tant oppressé ?