Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

A la une

Histoire de mon joli accouchement

Comme expliqué dans mon article précédent, mon accouchement a été déclenché à 38 SA suite au RCIU sévère de mon tout petit bébé. On dit souvent que les déclenchements sont plus longs et plus douloureux. Cela n’a pas été mon cas par rapport à Petit Prince (accouchement très long bien que « naturel »).

5 ans plus tard

Peu de temps après la découverte de ma GEU, l’opération, la douleur de la perte, j’étais détruite. Je t’ai dit avoir eu de mal à réaliser que ma vie avait été en jeu. La seule chose qui m’obnubilait était la perte de mon bébé.

La venue au monde de notre deuxième enfant

Au cours du dernier monitoring à la maternité, rien n’a bougé : bébé va très bien, mon col est toujours « ouvert à deux large », comme depuis 3 semaines… le déclenchement est fixé le lendemain à 8h30.

Ma PMA à l’étranger avec don d’ovocytes – Acte 1

Et me revoilà pour te raconter la suite de notre parcours PMA-à-l’étranger-avec-don-d’ovocytes-suite-à-deux-IMG-à-6-mois-de-grossesse. Parce que les choses ont finalement pu avancer, depuis mon dernier article, et que je me suis dit que cela pouvait t’intéresser (ou te distraire, au choix).

Mode survie enclenché

Le mode survie, c’est cette nouvelle capacité insoupçonnée que tu reçois à la naissance de ton enfant. C’est cet état qui te permet d’avancer quoi qu’il se passe, de garder confiance en toi quoi qu’il advienne.