Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Témoignage

Lettre ouverte à Mari Barbu

Mon cher Mari Barbu, à ton tour maintenant d’avoir ta lettre ouverte. Celle-ci sera tournée sur la relation que nous avons depuis le petit + sur mon premier test de grossesse à l’octobre 2014.

Notre parcours d’adoption : à la recherche d’un OAA

Il aura fallu moins d’un mois pour recueillir toutes les réponses. Je suis encore très surprise de voir à quel point ce parcours semble rapide. Certes, les couples qui ont des enfants naturellement trouvent cela très long, mais après 6 ans de PMA cela me semble tellement court un mois !

Notre séjour en néonatalogie – Partie 2

Progressivement, la température de sa couveuse est baissée, et 72h plus tard, petit koala sort de couveuse pour le berceau chauffant après avoir pour la première fois depuis sa naissance, pris du poids sur 2 jours consécutifs.

La chaise-haute, cet objet de l’enfer

Comment ça je suis dans l’extrême ? Si tu n’as rien contre les chaises-hautes, je t’invite à passer ton chemin car la réalité sera dure à entendre (lire ?) pour toi.

Mes conseils à des nouveaux parents

J’ai écrit un mail à mes copines bientôt maman détaillant ce qui me semblait ne jamais avoir lu sur le fait d’avoir un bébé. Je me suis principalement arrêtée sur des aspects pratiques, parce que cela me semblait nécessaire. Voilà donc ce que je leur conseillais, presque mots pour mots…

Difficile de ne pas comparer ses enfants

Oui je sais, c’est très mal de comparer ses enfants. On ne cesse de se répéter qu’ils sont deux personnes différentes, qu’ils ne grandissent pas de la même façon et que ce qui est valable pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre.

À nos étoiles : un compte pour parler du deuil périnatal

Je m’en viens faire une minute « auto-promo » pour te parler d’un compte Instagram ouvert en août dernier : À nos étoiles (@a_nos_etoiles) un compte spécialement dédié à toutes celles et ceux qui ont vécu un deuil périnatal, mais aussi à leurs proches.

Mon allaitement (presque trop) parfait

J’ai beaucoup lu, me suis renseigné sur les possibles complications, les positions, j’ai posé des questions aux mamans que je connaissais, bref, je me sentais prête. Alors que je ne l’étais pas du tout.