Menu
Conseils / Événement / Récit d'accouchement

Comment anticiper le début du travail de l’accouchement ?

Pour avoir son bébé dans ses bras, la femme passe généralement par trois phases. En effet, avant la naissance du bébé, on passe d’abord par l’étape du travail, où les contractions débutent. La phase de la « poussée », où le bébé naît, et la troisième phase qui est celle de l’expulsion du placenta.

Il faut savoir que ces phases diffèrent d’une femme à une autre et d’une grossesse à une autre. Dans notre article d’aujourd’hui, nous allons présenter tout ce qu’il faut savoir sur le travail d’accouchement. Nous vous invitons alors à lire ce qui suit.

Quand commence le travail de l’accouchement ?

Généralement, le travail d’accouchement débute entre la 37e et la 42e semaine de grossesse. Il faut savoir que le travail de l’accouchement n’a pas de date précise, et dans le cas où une femme n’aurait pas encore accouché à 40 semaines, il y a plus de chances que le travail commence de lui-même.

Par contre, il est conseillé, de préférence, de ne pas attendre que les 42 semaines se terminent pour accoucher. En général, si on atteint les 41 semaines sans que le travail ne débute, le médecin va commencer à expliquer les différentes possibilités pour déclencher le travail d’accouchement.

Ce dernier peut proposer à sa patiente des tests à effectuer, tels que le monitorage et l’échographie. Ce sont des tests qui vont permettre d’évaluer son état et de déterminer si on peut encore attendre que le travail commence de lui-même, ou alors de le déclencher.

Comment reconnaître le début du travail de l’accouchement ?

Comme on l’a précisé plus haut, ce n’est pas possible de déterminer quand et comment le travail de l’accouchement va commencer. Mais la plupart des femmes peuvent reconnaître le début du travail d’après certains indices, notamment les contractions et la perte des eaux.

A lire également  Saison des baptêmes : comment choisir le cadeau idéal ?

Voici les signes du début de travail d’accouchement :

  • La perte du bouchon muqueux ;
  • Les contractions ;
  • La perte des eaux.

La perte du bouchon muqueux

Le bouchon muqueux est composé de sécrétions épaisses et gélatineuses d’une couleur foncée, parfois mélangées avec du sang qui permet de bloquer le col durant la grossesse. Ce bouchon peut être perdu quelques jours avant l’accouchement, ou même pendant le travail de grossesse.

Mais en perdant le bouchon muqueux, il ne faut pas partir directement à l’hôpital, car il se peut que ça soit uniquement un signe et il faut attendre d’en avoir d’autres. Il est également possible de perdre le bouchon muqueux sans s’en rendre compte.

Les contractions

Pour la plupart des femmes, le travail commence par des contractions utérines. Les contractions consistent à ressentir son ventre se serrer et devenir plus dur. La douleur des contractions utérines dure au moins 20 secondes, et au début, ce n’est pas très douloureux, mais ça le devient de plus en plus.

Pour ce qui est de l’endroit où débutent les contractions, chez certaines femmes, c’est au niveau du bas ventre, mais chez d’autres, en bas du dos et s’étalent vers l’avant.

On dit que les douleurs des contractions sont similaires aux douleurs qu’on a pendant les règles, mais un peu plus fortes.

Toutes les femmes sont différentes, et ce n’est pas possible d’avoir toutes les mêmes douleurs de contractions. Chaque accouchement est différent.

La perte des eaux

Les derniers signes du début du travail de l’accouchement, c’est bien la perte des eaux, qui est en effet le signe qui nécessite de se rendre directement à l’hôpital. En effet, pour la majorité des femmes, la perte des eaux est un signe du début du travail de l’accouchement.

A lire également  Les compétences requises d'une aide soignante en maternité

La quantité d’eau est souvent importante, suffisamment pour mouiller tout son plancher.

En arrivant à la fin de la grossesse, il est parfois difficile de faire la différence entre les pertes vaginales et le liquide amniotique. Cependant, ce dernier est en grande quantité, suffisamment pour mouiller sa serviette hygiénique.

Que faut-il faire quand le travail de l’accouchement débute ?

Les femmes ont tendance à paniquer lorsque le travail d’accouchement commence, en effet, dès qu’on perd les eaux, il faut se rendre à l’hôpital, même dans le cas où on n’aurait aucune contraction.

Le personnel médical va vérifier si le bébé est en bon état et s’il s’agit du début d’accouchement ou juste d’une rupture des membranes qui est une chose normale en fin de grossesse.