Menu
A la une / Conseils

Comment j’ai (presque) sauvé l’état de mon bassin pendant ma grossesse.

Si tu as suivi mes derniers articles, tu auras compris que j’ai bien douillé comme il faut au quotidien et ce pendant plus de 6 mois ! Les responsables ? Mes articulations sacro-iliaques, sacro-coccygienne et sur la fin, la symphyse pubienne. Oui oui, on a autant d’articulations au niveau de ce qui semble n’être qu’un bloc osseux à première vue.

source : d.renard

Petit rappel de primaire (oui oui !) : les os d’une articulations sont maintenus entre eux par des ligaments et articulés par les muscles. Les ligaments possèdent une certaine élasticité pour supporter les mises en mouvement avec frottement, torsion et étirement.

Pour aller plus loin, on classe les articulations en 3 groupes :

  • les articulations mobiles, ou diarthroses : les plus connues, celles de tes membres, qui permettent de nombreux mouvements en 2D ou 3D
  • les articulations semi-mobiles, ou amphiarthroses : celles qui nous intéressent ici et qui permettent peu de mouvements, généralement un simplement glissement de quelques millimètres sur un même plan
  • les articulations immobiles, ou synarthroses : mais si tu les connais, c’est celles qui se soudent après la naissance entre les os du crâne de ton bébé par exemple, elles finissent par être totalement immobiles.

Donc au niveau des articulations du bassin qu’on ne veut pas trop mobiles pour ne pas marcher trop bizarrement, les ligaments sont relativement rigides.

Durant la grossesse, sous l’action des hormones (relaxine), ils vont se détendre pour permettre au bassin de s’ouvrir afin de laisser passer la tête du bébé. Normalement cette action intervient plutôt sur la fin de grossesse, c’est pas très utile avant ça. Mais lorsque les hormones connaissent déjà le chemin, elles aiment bien faire du zèle.

Il se peut donc que comme moi tu ais mal à ce niveau là relativement tôt, et plus ça va, moins ça s’arrange cette histoire. Pourquoi ça fait mal ? Parce que tes ligaments ne sont pas fait pour être autant sollicité. Normalement c’est pour le passage de bébé et basta. Pas pour supporter les mouvements répétés. D’ailleurs l’immobilité est aussi ton ennemie car en gardant une position, tout ce bazar va prendre un mauvais pli et en te relevant tu te sentiras comme une vieille de 90 ans. Et puis bon plus ça fait mal, plus tu te crispes et donc tu rajoutes des tensions sur les muscles environnants … Cercle vicieux quoi !

Je n’ai malheureusement pas de recette miracle à te proposer. J’ai toujours eu plus ou moins mal. Mais je te partage ce qui m’a fait du bien et qui m’a permis de pouvoir faire 2-3 courses ou jouer de temps en temps avec mon grand chaton.

La galette de chaise

Mais pourquoi personne ne me l’a conseillé avant ?? Non parce que je passe 6h par jour non stop assise sur une chaise donc j’avais déjà des problèmes du à l’immobilité de mon bassin. Et en fait ce truc c’est miraculeux !

Je l’ai acheté assez rapidement sur les conseils d’une amie. Et je peux te dire que je vais la garder même après la grossesse !

Moi qui ais toujours eu des douleurs au niveau des lombaires, j’ai été soulagée en une semaine.

J’en ai testé 2 :

  • la galette toute ronde, toute simple : c’est pas mal, mais pour ma petite taille c’est embêtant parce que ça me coupe un peu la circulation des jambes. Je pense qu’il faut la garder plus pour des assises d’appoint ou des exos ponctuels. Mais tu auras peut-être déjà vu ce modèle chez ta sage-femme.

  • la galette ergonomique : celle-ci était parfaite pour moi. Au départ j’ai eu peur d’avoir mal au dos parce qu’elle force à ne pas être complètement tassée dans son fauteuil de bureau. Mais en fait, je me suis rapidement habituée et je ne pourrai plus m’en passer !

source : myperinee.fr
(ouaip ce site existe !)(et ouaip ça ressemble à la lunette des wc !)

Le ballon

Le ballon, si tu es enceinte et que tu as suivi des cours de prépa à l’accouchement, tu connais surement déjà. C’est un peu un must have ! Oui il prend plus de place que ton fauteuil chéri dans ton salon, mais il te servira pour des étirements durant la grossesse, pour gérer les contractions durant le travail et pour faire ta rééduc abdominale ! En plus tes potes seront ravis de s’en servir de pouf au prochain apéro, si si, testé et approuvé !

Les étirements

Avec ou sans ballon, tu peux faire des étirements. Demande à ta sage femme ou à ton kiné ce qui parait le plus adapté à ta situation. Si tu as l’occasion, je te conseille aussi le yoga pour femme enceinte, c’est ma-gi-que !

Quand tu as mal, tu as tendance à moins bouger ou à crisper certaines zones de ton corps, c’est normal, mais c’est contre-productif. Alors courage (je dis ça mais bon, faites ce que je dis, pas ce que je fais …) et à 4 pattes pour étirer tes petits muscles endoloris !

La ceinture physiomat

Elle aussi m’a été recommandée par ma sage-femme (que j’aime ma sage femme qui m’a écouté me plaindre durant 9 mois !!). Si tu vas dans une pharmacie et que tu demandes une ceinture lombaire de grossesse, on va te sortir l’harnachement complet qui soutient le bidon pour soulager les reins. Ce qui est pas mal si vraiment tes muscles crient stop, mais contre-productif parce que du coup ils ne se développeront plus et tu seras condamnée à porter ta ceinture jusqu’à la fin de la grossesse. Donc pour de l’appoint oui, pour vraiment soulager, mieux vaut éviter.

La ceinture physiomat peut être commandée en pharmacie mais je te conseille plutôt de passer par leur site (tiens je vois qu’ils ont aussi les galettes de chaise !). Elle existe en modèle confort ou tonique. La différence réside dans la largeur et la longueur, pas dans l’efficacité.

Si tu es un mini-pouce comme moi, la tonique sera très bien et tu pourras la porter même en post-accouchement le temps que tes articulations comprennent qu’elles peuvent se remettre de leurs émotions.

L’ostéopathie

Mais LE truc qui m’a sauvé la fin de grossesse, c’est l’ostéopathie. De base moi j’aime quand le praticien fait craquer les articulations. Mais là j’avais un peu peur que ça ne m’arrange pas vraiment, peut-être que j’avais tord, je ne le saurai jamais. Je me suis donc dirigée vers quelqu’un qui pratique de l’ostéopathie essentiellement craniale.

C’est une approche assez étrange pour moi qui aime le concret. En gros le praticien passe 1h à te manipuler sans que tu ne sentes RIEN ! Mais genre t’as vraiment l’impression qu’il ne fait rien d’autre que poser ses mains sur ton crane et ton bassin sans bouger pendant UNE HEURE !!

Je t’avouerai que j’ai eu un peu peur d’avoir dépenser 60€ pour repartir dans le même état.

Mais j’ai fait ma 1ère séance à 34sa, j’étais vraiment affreusement bloquée, et dans l’après-midi je marchais déjà plus librement. Je n’ai même pas remarqué tout de suite. J’ai pu survivre à l’absence de mon mari sans trop solliciter mon entourage, c’était génial.

Les derniers jours, je peinais de nouveau, donc j’ai repris rdv pour entamer ma dernière ligne droite. Mais après ce rdv à 37sa, j’ai eu 2 jours où j’ai cru ne plus pouvoir bouger de toute ma vie ! Et puis c’est passé, j’étais de nouveau plus légère. J’ai quand même fais attention parce que je sentais que les derniers jours allaient être compliqués …

Crédit photo : personnel

 

Et toi, tu as des astuces à partager pour soulager les douleurs du bassin ? Tu avais déjà entendu parler de tout ça ?

A propos de l’auteur

Je suis l'heureuse maman trentenaire de 2 beaux enfants. Chaton mignon né avec un peu d'avance en 2013 et Petite chouquette née en 2017. Je me suis mariée avec M. Biologie en 2014 et on a acheté une maison avec des menus travaux en 2015. J'ai la joie d'exercer un métier passion à mon compte depuis 2012. Nos vies ne sont pas de tout repos, mais je me sens bien dans cette petite famille de fous. Pour le reste, je te laisse en apprendre plus dans les articles !