Menu
Conseils

Coup de soleil chez l’enfant : comment réagir ?

Le soleil est agréable et à bien des égards bénéfique pour la santé. Après tout, c’est une source illimitée de vitamine D. Pour autant, le soleil appelle aussi une certaine prudence, tout spécialement pour les enfants qui sont particulièrement vulnérables aux coups de soleil et autres insolations. Parfois, le coup de soleil survient même si on pense avoir fait attention. Alors comment réagir pour soulager l’enfant et le soigner au plus vite ?

Pourquoi le coup de soleil est dangereux pour les enfants ?

La peau des enfants, et des bébés plus spécifiquement, est plus fine que celle des adultes. Fragile, elle absorbe plus vite et plus profondément les rayons UV. Il est très important de préserver la peau des enfants car celle-ci garde pendant plusieurs années la mémoire des coups de soleil. Et si les différentes natures de peau ne sont pas à égalité face au soleil, il convient dans tous les cas de faire preuve de la plus grande prudence.

Savoir détecter le degré de gravité d’un coup de soleil chez l’enfant

C’est la première chose à faire en cas de coup de soleil : évaluer la situation. Si la peau est rouge, que l’enfant pleure et qu’il a de la fièvre, des frissons ou qu’il vomit, il convient d’appeler un médecin. Le coup de soleil peut aussi s’accompagner de cloques dans les cas les plus sévères. En général, un coup de soleil superficiel se manifeste par une peau chaude et rouge. Dans ce dernier cas de figure, des gestes simples peuvent soulager l’enfant.

A lire également  De nouvelles activités pour les enfants

Soulager un coup de soleil chez l’enfant

Le coup de soleil chez l’enfant ne se soigne pas de la même façon que chez l’adulte. Après tout, les coups de soleil pour les adultes appellent généralement l’application d’une crème apaisante et c’est tout. Pour l’enfant, c’est différent. Voici les étapes à suivre :

  • Mettre l’enfant à l’ombre : installez confortablement l’enfant à l’ombre, sur un salon de jardin, sous un parasol ou un store, ou même à l’intérieur, si possible au frais.
  • Faites couler un bain d’eau tiède : on peut penser à tort que l’eau froide est le meilleur remède alors qu’en réalité, un bain d’eau tiède est beaucoup plus efficace pour calmer la sensation de brûlure. Pour décupler cet effet apaisant, n’hésitez pas à mettre dans l’eau quelques pincées de bicarbonate de sodium et des flocons d’avoine. Au moment de sortir du bain, il convient de ne pas essuyer la zone touchée mais de doucement la tapoter avec une serviette douce.
  • Appliquez une compresse : imbibez une compresse d’eau du robinet. L’eau doit être froide mais pas glacée. Le soulagement est immédiat.
  • De la crème : la lotion apaisante pour bébé est parfaite pour à la fois hydrater la peau mais aussi pour prolonger le soulagement. Il existe sur le marché d’excellentes lotions après-soleil. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.e.
  • Hydratez votre enfant : c’est la règle d’or en été ou plus généralement en cas de coups de soleil. N’hésitez pas à régulièrement proposer à boire à votre enfant. Cela lui permettra de récupérer au plus vite l’eau qu’il a perdue par déshydratation.
  • Ne touchez pas la zone brûlée : si le coup de soleil s’accompagne de petites cloques, évitez de les toucher. La guérison doit suivre son cours et il ne faut en aucun cas chercher à percer les cloques. L’apparition de cloques doit aussi vous encourager à consulter un docteur.
A lire également  Comment dénicher facilement les meilleures offres soldées pour ton bébé ?

 

Une bonne prévention pour éviter les coups de soleil

Si, comme nous l’avons vu, des solutions existent pour soigner et soulager les coups de soleil chez l’enfant, la meilleure stratégie reste encore de les prévenir. Pour cela, l’enfant doit s’exposer sous certaines conditions. Il est important qu’il porte un chapeau et que sa peau bénéficie de la protection d’une crème solaire avec un indice important. Pour les plus petits, il est d’ailleurs préférable de miser sur les vêtements légers et couvrants. Il est aussi déconseillé de s’exposer aux heures les plus ensoleillées, de 12h à 16h, et de rester à l’ombre. Et bien sûr, il faut régulièrement hydrater l’enfant. Ces conseils sont par ailleurs tout aussi valables l’été que l’hiver. En effet, bien souvent, l’hiver, avec la réverbération sur la neige, les coups de soleil surviennent sans même que l’on ne s’en rende compte.