Menu
Conseils / Événement / Récit d'accouchement

Que se passe-t-il après l’accouchement ?

Quand les femmes accouchent, elles sont extrêmement épuisées par la suite. Cet épuisement est continu durant quelques semaines, voire quelques mois. Même des activités banales comme bouger et marcher deviennent compliquées après l’accouchement. Il est recommandé alors aux femmes qui viennent d’accoucher de prendre leur temps pour laisser leur corps se reposer. Ainsi, voyons ce que subit le corps féminin à la suite de l’accouchement.

Les soucis de constipation !

Juste après l’accouchement, vous pouvez avoir des problèmes de constipation. Ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal et vous pouvez aussi avoir des problèmes de selles durant les premiers jours. À la suite de ces quelques jours, votre système digestif devrait revenir à une activité normale. C’est surtout dû à la prise de médicaments comme les opiacés qui peuvent augmenter la constipation. Afin de réguler votre corps et de diminuer la constipation, vous pouvez compter sur les aliments frais. Il suffit de consommer de la nourriture qui n’est pas transformée ou très peu. Dans le but de lutter contre la constipation, on vous conseille de manger des aliments riches en fibres. D’ailleurs, consommez :

  • les fruits ;
  • les légumes ;
  • les grains et céréales ;
  • du jus de pruneau ;
  • beaucoup d’eau.

Ce régime vous permet de ramollir les selles et ainsi, de retrouver votre rythme de digestion habituel avant l’accouchement. La constipation est un problème difficile pour les femmes qui viennent d’accoucher, c’est davantage douloureux quand c’est accompagné d’hémorroïdes. De ce fait, si vous remarquez que votre constipation ne répond pas à un nouveau style de nutrition, on vous conseille d’aller faire une visite chez votre médecin traitant. En général, ce type de souci n’est pas grave, il suffit de prendre son mal en patience et de passer les quelques semaines qui suivent l’accouchement au mieux possible. Or, votre médecin traitant peut vous prescrire des médicaments pour vous faciliter les choses ou du moins, soulager la douleur localement.

A lire également  Assistante maternelle : quelles sont les démarches ?

Les vilaines hémorroïdes après l’accouchement !

Les hémorroïdes figurent parmi les conséquences de l’accouchement qui sont les plus énervantes. En effet, l’étirement et l’inflation de certaines veines autour de la région de l’anus et du rectum créent ce qu’on appelle les hémorroïdes. Cette mini complication, qui survient après l’accouchement, est assez fréquente. En général, ces dernières vont disparaître après quelques jours, juste après la naissance de votre enfant.

Pour vous soulager des hémorroïdes, vous pouvez faire des bains de siège ou encore vous poser sur des oreillers pour avoir moins mal. Il faut savoir que les hémorroïdes sont souvent douloureuses et parfois irritables. De ce fait, si vous n’arrivez pas à vous en débarrasser naturellement après l’accouchement, il faudra consulter votre médecin pour les éradiquer. Cependant, ne vous inquiétez pas, elles disparaissent rapidement après un traitement très simple. Habituellement, vu que la constipation est souvent aussi présente, les selles deviennent difficiles à évacuer. Vous pouvez néanmoins appliquer des onguents localement comme à titre d’exemple Anusol.

Reprendre ses activités après l’accouchement !

Il faudra attendre un minimum de 2 à 3 semaines avant de reprendre vos activités complètement après la naissance de votre enfant. Sachez que durant cette période où vous devez vous reposer, vos muscles abdominaux ainsi que ceux du bassin sont extrêmement étirés. Cela signifie que vous avez besoin de temps pour reprendre une activité normale sans vous blesser. De plus, durant votre grossesse, la relaxine, qui est une hormone qui augmente le risque de blessures, est fortement élevée. Votre corps aura besoin de temps avant de stabiliser ses hormones et de retourner à la normale.

A lire également  Quels sont les signes annonciateurs de l'accouchement ?

On vous conseille de reprendre vos activités de manière graduelle, cela permet à vos muscles de se renforcer. Faites particulièrement attention aux activités sportives, vous devrez notamment faire des exercices de rééducation. Ceci concerne surtout vos muscles abdominaux ainsi que les muscles du périnée. Si vous avez des problèmes supplémentaires ou si vous ressentez des douleurs anormales, consultez un médecin rapidement. L’idéal serait de recommencer à avoir des activités quotidiennes doucement. Vous pouvez commencer par exemple par marcher un peu dans votre appartement pendant 5 minutes. Si vous voyez que tout va bien, vous pouvez faire 15 à 30 minutes d’activité physique. Attention, ne dépassez pas 5 fois par semaine et augmentez l’intensité des étirements lentement. Jugez toujours la difficulté des exercices selon votre tolérance.

Un dernier petit conseil : si vous remarquez que vous avez des fuites urinaires durant les exercices, cela signifie qu’il vous faut un peu plus de repos. Votre plancher pelvien peut ne pas être prêt à soutenir les activités.