Menu
A la une / Vie de maman

Notre RDV avec la psychologue du sommeil

Au mois de Janvier, cela faisait 1 mois et demi que Chouquette était réveillée pendant 2h toutes les nuits, de minuit à 2h ou 1h à 3h par exemple, pour jouer. Oui oui, quand d’autres bébés se réveillent pour manger, demander la tétine, à boire, Chouquette elle c’est pour jouer comme en plein jour.

Elle nous avait déjà fait ce type de réveil entre Avril et Septembre. Vous pensez bien qu’à l’aube de ses 15 mois, on commençait à saturer grave des nuits toutes nazes et de questionnements sur pourquoi elle veut absolument jouer à cette heure-ci et pas dormir.

D’autant plus, qu’au bout d’une heure à jouer toute seule dans son lit dans le noir, Chouquette en avait ras le bol et commençait donc à râler fort ou à pleurer. Chouette.

bébé debout lit sommeil
Source (Créative Commons) : Pixabay

On a donc parlé à la pédiatre de ce problème de sommeil au détour d’un rendez-vous pour une maladie hivernale. Après quelques questions simples, elle nous a donné le numéro de téléphone du service du sommeil de l’hôpital de la ville.

J’ai appelé ce numéro dans la foulée. Après avoir expliquer rapidement le soucis à la dame, elle m’a renvoyée vers un site web pour prendre un rendez-vous. Elle m’a expliqué que cela se ferait en deux temps :

– un premier RDV par téléphone avec une psychologue du sommeil pour évaluer l’étendue des dégats (gratuit)
– un second RDV, si nécessaire, avec un médecin à l’hôpital (payant)

Tout en m’indiquant, que les délais pour les places pour les RDV avec les médecins sont très très longs. J’ai donc pris mon premier RDV par le site, la première date disponible était deux semaines après! Bon c’est court mais ça veut dire « encore deux semaines de nuits pourries » 🙁

A la base, on était un peu sceptiques. Il nous semblait avoir tout essayé pour qu’elle se rendorme, qu’elle dorme mieux : tétine, doudou, veilleuse, rituel, être plus fermes, moins fermes, la rassurer, la laisser jouer, essayer de la rendormir avec des chansons/bercée… On ne voyait pas trop ce qu’elle pourrait nous dire de plus.

Le premier entretien

L’entretien a duré 1h, elle m’a posé plein de questions sur notre organisation, comment elle dormait, les soucis rencontrés, les repas, le mode de garde, depuis quand on avait ce problème, comment elle se réveille, comment elle joue dans la journée, comment on gère cela. Bref un état des lieux complet.

Elle m’a dit « C’est la première fois que j’entends ce problème d’un bébé qui joue deux heures par nuit, vous avez bien fait d’appeler ».

Au final, son analyse est que ses rythmes de siestes sont trop aléatoires. Pour le matin, des fois elle se rendort à 7h, des fois à 9h30, des fois à 11h. Et l’après-midi, pareil, elle dort à 13h ou 15 ou 16 ou 18. Bref, rien n’est calé, et ce serait cette irrégularité qui rend aussi les nuits très irrégulières.

Notre objectif était donc de lui donner un rythme en journée (en priant pour qu’il se répercute tout seul sur la nuit) :

  • Le matin : la mettre dans son lit entre 9h et 10h, en fonction des signes de fatigue. Si elle dort tant mieux, sinon c’est temps calme (livres par exemple). Et la laisser dormir maximum 1h. Après 1h, on commence a faire un peu plus de bruit, à rentrer dans la chambre…
  • L’après-midi : la mettre dans son lit entre 13h et 14h en fonction des signes de fatigue aussi. Pareil que le matin, si elle dort tant mieux, sinon temps calme. La durée était cette fois fixée à 2h30 maximum. Et surtout qu’elle soit debout à 16h. D’après la psy, le sommeil après 16h empiéterait sur sa nuit.

Elle nous a aussi dit que cela pourrait prendre quelques temps, que cela pourra être un peu compliqué au début de fixer ce cadre.

Dès le lendemain, nous avons donc brieffé la nounou sur le challenge en cours. Les 3 premiers jours, elle n’a pas voulu dormir le matin. Mais elle a dormi 1h30 l’après-midi dans les horaires attendus.
Les jours suivant, elle s’est bien calé dans les horaires, faisait une petite sieste le matin et une autre l’après-midi!

Au niveau des réveils, cela peut vous paraître un peu rude de réveiller un bébé qui dort, mais à la base on a une petite dormeuse. Si elle dort 1h30 l’après-midi, c’est déjà un espèce de miracle. Par contre, on s’est aperçu qu’elle dormirait bien un peu plus d’une heure le matin, mais bon ce n’est pas tout le temps, souvent c’est 45min.

Et donc pour les nuits?

Et bien, dès la première nuit… elle a dormi d’une traite sans réveil de 19h30 à 5h30!!! Youhoooouuuu.

En deux semaines, elle s’est réveillée en pleine nuit pendant 30-45 min seulement 2 fois. Les conseils ont donc été hyper efficaces! *parents contents*.

Elle se réveille toujours très tôt, mais d’après la psy, cela va rester comme ça tant qu’elle fera une sieste le matin. Bon tant pis, même si c’est 5h30 sans pleurs, sans réveils la nuit, je signe!

Le deuxième entretien

Lors du deuxième entretien, deux semaines après le premier, elle m’a demandé comment cela se passait, l’évolution, les problèmes restant… Et au final, c’est quasiment tout rentré dans l’ordre, donc elle était très contente (et nous aussi)!

Pour les siestes, c’est devenu très très facile de la coucher. Je suis toujours impressionnée quand je la couche les yeux grands ouverts, sans chansons, juste avec le doudou et qui discute, de la voir d’endormir en moins de 15 min, tout seule. Le soir, le coucher est très simple puisqu’elle est fatiguée comme la dernière sieste est un peu loin. Et les nuits sont quasiment toutes complètes. On a peut être 1 fois tous les 15 jours, une nuit avec des réveils (sans compter les jours où elle est malade évidemment).

Nous n’avons donc pas repris de rendez-vous avec la psychologue. Mais elle m’a dit que si cela revenait compliqué, on pouvait en reprendre un.

Et vous comment avez vous amélioré vos nuits? Avez-vous déjà fait appel à ce type de service?

A propos de l’auteur

Mariée depuis 2 ans, en couple depuis 8 ans, expatriée en série. J'expérimente ma première grossesse à cheval entre deux pays : les USA et la France. Bébé numéro 1 est prévu pour Octobre 2016! La devise qui me correspond le mieux : "Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué." Sinon j'adore les voyages, la photo, la pâtisserie, les blogs (oui je suis une geekette!)!