Menu
Conseils / Événement / Récit d'accouchement

Comment préparer un accouchement convenablement ?

L’accouchement représente le moment déterminant de chaque grossesse. En effet, après s’être développé plusieurs mois dans votre utérus, votre bébé est enfin prêt à venir au monde ! Au-delà de la douleur ressentie lors de l’accouchement et des complications médicales qui peuvent survenir au cours de cette opération, la plupart des femmes ressentent une véritable appréhension à l’approche de ce moment fatidique.

Ainsi, de nombreux médecins et professionnels de la santé ont mis au point des méthodes de préparation efficaces avant l’accouchement. Alors, en quoi consistent-elles exactement et comment en bénéficier ? On vous répond !

Tout savoir sur l’accouchement !

L’accouchement est un processus naturel qui est caractérisé par la mise au monde d’un bébé chez des femmes en âge de procréer. Il se produit généralement dans des hôpitaux publics ou des cliniques privées avec l’assistance de médecins spécialisés ou de sages-femmes. Toutefois, certaines femmes optent pour des techniques d’accouchement plus naturelles et préfèrent faire naître leurs bébés chez elles.

Ainsi, l’accouchement passe par trois phases principales dont les suivantes :

  • l’effacement : cette étape désigne un raccourcissement qui s’effectue au niveau de col de l’utérus et qui provoque sa dilatation ;
  • l’expulsion du fœtus : elle se fait habituellement par voie basse et marque la fin de l’accouchement ;
  • la délivrance : cette phase se caractérise par l’expulsion du placenta et des membranes.

Il convient de rappeler que l’expérience de l’accouchement varie d’une femme à une autre, et cela, en fonction de son état de santé général et des risques liés à sa grossesse. Ainsi, certaines femmes doivent subir des interventions chirurgicales dont notamment la césarienne pour pouvoir accoucher.

A lire également  Liveli, le réseau de crèches privées du groupe Sodexo

Combien de temps dure un accouchement ?

La durée d’un accouchement peut varier en raison de plusieurs facteurs différents, y compris la position du bébé, son poids, ou s’il s’agit tout simplement du premier accouchement de la maman en question. D’une manière globale, la durée d’un accouchement normal chez un sujet en bon état physique est de 8 heures environ.

Comment peut-on préparer un accouchement ?

La grande majorité des mamans éprouvent un réel besoin d’être rassurées dans les mois ou les jours qui précèdent l’accouchement. En effet, ces dernières sont sur le point de vivre une expérience à part entière qui transformera leurs vies à tout jamais, donc, il est parfaitement normal de ressentir une certaine peur ou bien anxiété quant à cet événement.

Ainsi, pour aider les jeunes mamans à s’y préparer, diverses méthodes médicales sont employées afin de les orienter et de leur apprendre à garder leur calme pendant l’accouchement telles que :

  • la PPO ou « la psychoprophylaxie obstétricale » : cette méthode consiste essentiellement à préparer la femme à l’accouchement sur un plan psychologique puisqu’elle se déroule sur 8 séances comprenant une partie théorique et une autre pratique où la future maman pratique plusieurs exercices respiratoires et musculaires pour déstresser ;
  • l’haptonomie : cette dernière est fondée sur le principe de l’affectivité et facilite la communication entre les mamans et leurs enfants par le biais de certains gestes physiques ;
  • l’acupuncture : issue de la médecine alternative chinoise, cette technique permet d’apaiser certains symptômes liés à la grossesse tels que les nausées et la fatigue tout comme elle permet de calmer les jeunes mamans qui appréhendent le moment de l’accouchement ;
  • le chant prénatal : recommandée à partir du 5ᵉ mois de la grossesse, cette méthode se base sur les vibrations émises par la voix de la maman et qui permet de tisser un véritable lien affectif entre elle et son bébé.
A lire également  Faire manger des légumes aux enfants : mes astuces

Nos conseils pour rester calme le jour de l’accouchement !

Le stress qui précède l’accouchement peut être très intense chez certaines femmes, d’où l’importance de savoir le gérer pour vivre une expérience plus agréable. De ce fait, en premier lieu, nous vous conseillons de respirer profondément et de mettre en pratique les exercices que vous avez vus pendant les cours de préparation.

Par ailleurs, faites en sorte de choisir le bon accompagnateur pour vous soutenir durant l’accouchement, cela peut être n’importe qui, votre époux, partenaire, parents, amis dans la mesure où cette personne saura vous rassurer et restera à votre écoute !

Enfin, vous devez vous fier à votre équipe médicale tout au long de l’accouchement et leur faire confiance, car gardez à l’esprit que ces professionnels de la santé ont mené à bien plusieurs autres accouchements par le passé et que tout se passera bien pour le vôtre. Donc, inutile de vous en faire et respirez un bon coup.