Menu
Conseils / Événement / Récit d'accouchement

Quels sont les signes annonciateurs de l’accouchement ?

Votre accouchement arrive bientôt et vous commencez à imaginer votre bébé entre vos mains et vous avez hâte ! C’est là que vous commencez à scruter les moindres mouvements du nourrisson dans votre ventre. Il est important alors de connaître les signes annonciateurs d’un accouchement : cela vous permet d’être un peu plus préparée psychologiquement. Si vous vous demandez quels sont les signes annonciateurs d’un accouchement, cet article est fait pour vous !

Le début des contractions régulières

Le col de l’utérus a une fonction principale durant la grossesse : protéger votre nourrisson. Quand l’accouchement approche, c’est-à-dire quand il reste à peu près quelques semaines avant celui-ci. Le col de l’utérus commence à devenir ramolli à l’aide des contractions. C’est ce qu’on appelle le pré-travail ou encore, la période de latence. C’est là que commencent les contractions et ces dernières sont souvent complètement irrégulières. Ce type de contraction ressemble aux douleurs menstruelles.

Après cela, le corps commence la phase active d’accouchement. Petit à petit, les contractions deviennent plus longues et plus régulières. Le col de l’utérus s’ouvre doucement et se dilate, et là, vous commencerez à ressentir des contractions. Pour savoir s’il s’agit de contractions qui précèdent l’accouchement, il faut mesurer le temps qui sépare ces dernières. Il se peut que vous ayez des spasmes qui durent 2 heures. Cela ne signifie pas un accouchement imminent, ces contractions peuvent commencer deux mois avant votre terme. Lorsque les contractions commencent à devenir extrêmement rapprochées, c’est-à-dire qu’il y a 10 minutes entre elles et que l’espacement commence à être de plus en plus court, là, il faudra se diriger vers la maternité au plus vite !

A lire également  Comment réussir une fête d’anniversaire sur le thème Cars ?

D’ailleurs, si vous commencez à ressentir de la douleur, cela signifie sûrement que vos contractions sont réelles. Et surtout, si vous n’arrivez pas à mettre fin aux contractions en utilisant les moyens de repos habituels, cela signifie que le travail commence assurément. Une dernière solution est de prendre un bon bain chaud, si les spasmes ne s’arrêtent pas, cela signifie que vous êtes prête à accoucher. Dans le cas contraire, vous avez encore du temps devant vous.

Les pertes vaginales accentuées

Juste avant l’accouchement, des fuites vaginales vont commencer à être de plus en plus accentuées, au point où vous verrez souvent au niveau de vos sous-vêtements que les sécrétions vaginales vont être un peu plus épaisses et plus fréquentes. Vous pourrez remarquer cette situation juste avant que le travail ne commence sérieusement. C’est ainsi un signe très efficace qui annonce le début de l’accouchement. Le début de celui-ci commence aussi avec la perte de la couche des eaux. Elle protège le fœtus contre les agressions extérieures. Les pertes vaginales sont très efficaces pour savoir si l’accouchement commence bientôt.

Perdre les eaux !

Comme on le voit souvent dans les films, un accouchement est souvent annoncé par la perte des eaux. C’est un peu le point crucial où la femme se rend compte qu’une flaque coule entre ses jambes, soudainement. Quand cela arrive, l’accouchement est sans aucun doute imminent et il faut vite aller à la maternité pour commencer le travail. Sachez que le nombre de semaines n’est pas à considérer dans cette situation, dès que vous voyez ce signe, il faut vous déplacer. Le rôle de la poche des eaux est de protéger l’enfant de tout type d’infections externes. Quand celle-ci est rompue, il faut toujours un suivi médical, surtout si vous n’êtes pas à court terme, il est important de consulter le médecin ou le gynécologue immédiatement. Quand vous êtes à terme, cependant, un délai de douze heures est acceptable avant le début du travail.

A lire également  Comment avoir un prolongement de congé de maternité ?

Les montées de lait soudaines !

Durant la grossesse, votre corps prend le temps de se préparer pour la naissance. Il doit répondre néanmoins aux besoins du bébé suivants :

  • la nourriture ;
  • le confort ;
  • la protection.

Afin d’offrir de la nourriture naturelle au nouveau-né, le corps entame une série de changements morphologiques. Les seins se développent dans le but de faire du lait, très lentement. De ce fait, vous allez remarquer que bien avant l’accouchement, vous commencerez à avoir des écoulements légers, notamment durant la période des derniers mois. Ce signe peut être annonciateur quand le terme arrive, mais il est aussi possible de perdre du lait bien avant l’accouchement. Il faut savoir lier les différents signes pour savoir juger si l’enfant est prêt à quitter le ventre de sa mère ou non.