Menu
A la une / Conseils

Survivre à un long trajet en voiture avec un bébé

Noël, anniversaire, vacances… ça sonne bien hein, ça donne envie! Alors, ben quoi, c’est parti on saute dans la voiture et on y va! On me rappelle à l’oreillette que tout n’est plus aussi simple, ou presque, avec un bébé! Voici donc notre expérience sur deux longs trajets en voiture avec un bébé, à deux âges différents.

Premier trajet : Noël, bébé a 1 mois et demi, 5h30 de route

5h30 de route de prévu, sans compter les arrêts.
Notre plan de base était de partir juste après un repas de Chouquette pour qu’elle dorme dans la voiture et qu’on ait environ 3h de libre sans bibi devant nous, faire une pause repas pour elle et nous, puis repartir pour les 3 dernières heures de route. Cela paraissait simple et bien planifié.

En l’occurrence, au bout de 12 km, Chouquette s’est mise à hurler, flûte elle a chaud. Oui Chouquette est un bébé du froid, elle a chaud très rapidement. On sort du périphérique, on s’arrête rapidement à une sortie de chantier, je lui enlève la chancelière, hop juste la couverture et c’est rep… a ben non tiens la voiture ne démarre pas! La batterie nous lâche, je vous passe l’heure et demie à appeler l’assurance (qui a une panne d’informatique et qui ne peut rien faire pour nous, merci) puis le dépanneur. On repart donc avec 1h30 de retard, super elle va avoir faim dans 1h et quelques!

Notre planning a donc été tout décalé, au niveau des repas. On lui a notamment donné une biberon, dans la voiture, elle était évidemment dans son cosy attachée, à 20min de l’arrivée. Mais c’était ça ou s’arrêter à 20min de l’arrivée pour au moins 30min ou avoir un bébé qui pleure pendant 20min. Le reste du trajet s’est super bien passé, elle a dormi tout le long, la voiture ça l’endort (comme beaucoup de bébés je crois). Le retour s’est passé de la même façon grosso modo, avec la panne de batterie en moins.

Donc un long trajet avec un tout petit bébé, on a trouvé cela relativement facile, un peu de planification, une batterie neuve et c’est bon.

bebe en voiture

Source (Creative commons) : DayronV

 

Second trajet : Septembre, bébé a 10 mois, 5h30 de route

On refait exactement le même trajet qu’à Noël.

Sauf que cette fois-ci, je sais qu’elle ne dormira pas deux fois trois heures entre les repas. Chouquette n’est pas une grosse dormeuse et hormis de partir à 20h, je ne voyais pas comment la faire dormir tout ce temps dans la voiture. Mais comme nous n’aimons pas conduire de nuit (et qu’on est fatigué quand même hein), nous n’envisageons même pas cette possibilité.
L’idée était donc de couper un peu le trajet en visitant une ville au milieu, histoire qu’elle se défoule, joue et qu’on retombe sur une heure de sieste possible. Au final, pour faire une vraie pause, nous avons pris la solution de réserver un hôtel à mi-distance pour visiter tranquillement la ville (Bourges, très joli au demeurant), se reposer et repartir tranquillement le lendemain matin.

Et donc 3h de route avec un bébé de 10 mois ça va? On va dire, quand elle dort oui (1h30 sur les 3) mais l’autre 1h30, il a fallu l’occuper. A 10 mois, tout ce qui l’intéresse c’est de jouer et de marcher à 4 pattes.
Pour l’occuper, nous avons commencé par des comptines et comptines à gestes (les marionnettes, mon petit lapin a bien du chagrin, …), cela a duré 20-25 minutes environ. Puis elle en a eu marre et essayait de sortir du cosy. On a donc embrayé sur un boudoir pour l’occuper 10 minutes. Il reste donc environ 1h, ça se complique! Je lui donne des jouets, mais un par un et quand elle commence à se lasser du premier, je sors le deuxième, histoire d’introduire un peu de nouveauté. Je garde en dernier celui qu’elle préfère (à savoir un téléphone avec des touches donc qui fait de la musique). Après 20-25 minutes, elle se lasse des jouets. Je repars sur les comptines, mais elle s’aperçoit vite que la musique vient de mon téléphone (oh objet de désir absolu du bébé), et donc elle veut l’attraper, râle parce que je lui donne pas… et donc je cède et lui passe sa playlist de comptines pendant qu’elle voit l’écran. Enfin on arrive!

Dès qu’on la posé par terre dans la chambre d’hôtel, elle s’est mise à courir partout (à 4 pattes, elle ne marche pas encore), à tout découvrir, essayer d’aller sous le lit, vider notre valise… Bref le bonheur total pour elle, enfin elle peut bouger! On a pu aussi visiter la ville, histoire de lui faire prendre l’air.

Le lendemain, elle s’est réveillée à 5h30, comme d’hab’quoi. On en a donc profité pour la faire manger et de partir directement, elle se rendort quasiment tout le temps après le biberon. On a fini notre trajet tranquillement, avec les mêmes techniques que la veille.
Le retour a été similaire (sauf qu’elle a dormi 2h30 sur les 3 dernières heures, c’est plus simple!).

Voila donc notre solution pour les longs trajets. L’avantage c’est que la nuit d’hôtel en plein mois de septembre au beau milieu de la France n’est pas hors de prix (et on avait pris les moins chers aussi). Dans le cas de budget plus serrés ou de timing plus serré, un arrêt de plusieurs heures dans une ville, avec aire de jeux, ou un parc, un endroit où le grand bébé peut courir doit marcher aussi à mon avis. Quand elle sera un peu plus grande, j’ai déjà repéré un lieu où il y a plein de jeux (piscine à boules, toboggans, tunnels, trampolines..) qui me parait être une bonne idée pour une halte « défouloir ».

Et vous quelles sont vos expériences de voyages avec des petits bébés? Et vos solutions pour occuper un plus grand bébé en voiture?

A propos de l’auteur

Mariée depuis 2 ans, en couple depuis 8 ans, expatriée en série. J'expérimente ma première grossesse à cheval entre deux pays : les USA et la France. Bébé numéro 1 est prévu pour Octobre 2016! La devise qui me correspond le mieux : "Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué." Sinon j'adore les voyages, la photo, la pâtisserie, les blogs (oui je suis une geekette!)!