Menu
A la une / Récit de grossesse

C’est sûr et certain, ça ne marchera pas tout de suite

J’avais envie d’avoir des enfants plutôt rapprochés, entre deux ans et deux ans et demi d’écart. J’ai deux petits frères avec 3 ans d’écart à chaque fois, et je me rappelle que ma mère m’avait dit qu’elle trouvait que c’était un peu trop (ayant elle-même deux ans d’écart avec son frère et sa sœur). Mon mari était plutôt partant pour deux ans et demi, trois ans d’écart. Mais bon, il est enfant unique, donc il voyait plutôt le côté organisation/finance.

Mon expérience avec ma grossesse précédente

Pour Peluche, je suis tombée enceinte par pur hasard. Après 10 ans de pilule, moi qui étais réglée comme un coucou suisse de 14 ans à 17 ans, me voilà avec des cycles irréguliers. 35, 42, 53 jours… Tiens, celui-ci n’en finit pas : ça fait déjà 70 jours que je n’ai pas mes règles. Je profite d’une visite en France la semaine suivante pour prendre rendez-vous avec mon gynéco. Après l’examen de routine et une petite écho qui me confirme que je n’ai pas encore ovulé, il me prescrit du Duphaston et du Clomid pour stimuler un peu tout ça, avec consigne de prendre le Clomid le mois où je peux revenir faire une écho à J14. Hyper pratique à planifier quand on habite à 450 km du cabinet ! J’ai quand même vraiment apprécié la gentillesse de mon gynéco, qui m’a dit qu’il ne voyait pas l’intérêt d’attendre un an pour avoir un coup de pouce de la médecine  alors que c’était visible que mes cycles n’étaient pas géniaux.

Crédits photos : Photo personnelle

Quatre semaines plus tard, toujours pas de règles, et on décide de faire un test, histoire de voir. Verdict : positif… et même très positif puisque je suis déjà enceinte de 4 SA. Je suis donc tombée enceinte sur un cycle de 80 jours juste après mon rendez-vous chez le gynéco qui m’avait patouillé les ovaires et qui avait du déclencher quelque chose là-dedans… Voilà pourquoi j’avais cette impression de « hasard » complet. Pour la petite histoire, j’avais des symptômes de dingue, du genre à ne plus pouvoir dormir sur le ventre tellement j’avais mal aux seins… j’ai RIEN percuté tellement j’étais persuadée de ne pas être enceinte !

Et cette fois-ci…

Après mon accouchement, j’avais mis un stérilet au cuivre pour garder des cycles aussi naturels que possible. Ils étaient plutôt réguliers, mais j’avais quand même peur que ça prenne longtemps puisque pour moi je n’étais pas vraiment tombée enceinte de Peluche « sans effort ». D’un commun accord, on a donc décidé de faire retirer mon stérilet début mars. Au mieux, si ça marchait immédiatement, les enfants auraient pile deux ans d’écart. Mais bon, c’était sûr et certain que ça ne marcherait pas tout de suite !

Quelques jours plus tard, on est partis en vacances à New York, et on a pris un café avec un couple d’amis vivant là-bas. On les avait croisés par hasard pendant nos vacances quand on essayait d’avoir Peluche, et j’étais tombée enceinte une semaine plus tard. En les voyant à New York, on parlait essais bébé et on a plaisanté sur le fait qu’ils avaient peut-être un pouvoir magique et que je serais peut-être enceinte à la fin du mois grâce à eux. Mais booon, c’était sûr et certain que ça ne marcherait pas tout de suite…

Début avril, j’attends mes règles. Un peu mal au ventre, pas grand-chose. J’ai cru sentir mon ovulation 14 jours avant donc elles devraient arriver dans la journée. Vers midi, je vais aux toilettes. Pas de chance : j’ai mes règles. Le lendemain, bizarre, juste des pertes rosées. Le surlendemain, encore plus bizarre, plus rien. Je me dis que c’est trop tard pour des saignements de nidation qui auraient dû se faire il y a 5 jours. C’est sûrement mon cycle qui est pourri. Mon mari est désespéré par mes « Tu voiiiis je te l’avais dit je tomberais jamais enceinte et en plus comme on a déjà un enfant je ne pourrais même pas aller en PMA il faudra aller en Belgique c’est foutuuuu ». Je ne suis pas du tout excessive comme tu peux le constater.

Une semaine après, je n’ai toujours pas eu mes règles et on doit partir pour un weekend à Center Parcs entre amis. Avant de faire la mariole dans la piscine, nous décidons de faire un test (avec deux petites bandelettes à 1£ les deux au supermarché du coin…). Je fais pipi dans mon gobelet et on trempe une bandelette : ohlalalalalalalala y a une deuxième barre qui s’affiche !!! Non mais attends c’est peut-être le test qui marche pas, à 50 centimes on ne peut pas vraiment y croire. On en refait un : pareil.

Bon ben… Hiiiiiiiiiiii !!! (Et ça a marché du premier coup !)

Et toi, tu préfères des enfants rapprochés ou pas trop (voire pas du tout) ? Tu as réussi à rester sereine pendant vos essais ? Tu as eu toi aussi du mal à faire confiance aux tests à 1€ ?

A propos de l’auteur

Hello ! J'ai 28 ans et j'habite en Angleterre avec mon mari Loulou et nos deux enfants dingos Peluche (2,5 ans) et Pioupiou (6 mois). La vie à quatre, c'est l'éclate !