Menu
A la une / Essais bébé

En route pour une troisième grossesse

Je te l’ai dit, Chouchou et moi, on s’est décidé à avoir un troisième enfant.

Il faut que je te dise aussi, nos deux filles sont adorables. C’est clair que leur adorabilité participe au fait qu’on ait envie de reproduire, une troisième personne adorable !

Crédit photo : lindseyhopkinson

Nous avons passé l’été à préparer nos familles et amis au fait qu’on aurait probablement un troisième enfant, et que ce serait probablement dans peu de temps.

On a préféré le faire en amont, pour n’avoir que les félicitations d’usage lors de l’annonce de la grossesse. On a plutôt bien fait car quand on a parlé de notre envie de 3ème enfant…

  • Ma mère a éclaté de rire en me disant que j’étais folle, avant de se reprendre en me disant que j’étais courageuse.
  • Ma sœur a été folle de joie, en mode : vous aurez un garçon cette fois-ci, tout comme une de mes amies.
  • Une autre amie a un peu paniqué : mais vous voulez pas profiter de vos deux filles avant de recommencer, comment vous allez faire ?
  • Mon beau-frère et sa femme, ayant eux-mêmes trois enfants, ont essayé de nous dissuader en nous disant qu’on n’aurait plus du tout de temps pour nous.
  • D’autres amis, parents d’un enfant nous ont admiré…

Bref, des réactions diverses, variées et spontanées qui font moins de mal quand on n’a pas encore le bébé dans le ventre – tout au moins, pour nous ça nous a permis de nous rendre compte que notre désir était toujours aussi fort.

Après l’été, il a été temps pour moi d’arrêter ma contraception. J’avais pris rendez-vous avec ma sage-femme pour qu’elle m’ôte mon DIU cuivre à la rentrée. Peu après l’entrée à l’école de ma grande, et le jour même d’un entretien professionnel pour changer de poste. Dans ma tête, je n’allais pas tomber enceinte tout de suite, et je n’étais absolument pas certaine d’obtenir le poste que je convoitais.

A priori, si on vivait au temps où la contraception n’existait pas, mon mari et moi ferions partie de ceux qui avaient des enfants tous les ans !

Oui, je suis tombée enceinte dès le premier mois d’essai.

C’est étrange comme les ressentis sont différents d’une grossesse à l’autre. Pour ma première, je ne m’étais rendue compte de rien (je pensais être un peu malade… ah ah), pour la 2ème, j’étais certaine que j’étais enceinte au bout d’une semaine, et c’était le cas. Et pour celle-ci, j’étais persuadée que ça n’avait pas marché. J’ai attendu patiemment mes règles (alors que pour ma deuz, c’était une torture d’attendre !) et j’ai attendu la fin prévue de mes règles pour faire le test.

Acheter par Chouchou à la pharmacie pendant que je faisais les courses avec les filles dans le magasin voisin. Eh oui, les perspectives changent ! J’ai fait le test le lendemain matin, alors que les filles s’étaient levées et sautaient sur le lit avec leur père.

J’ai vu le petit plus. J’ai souri tout en écoutant les filles s’amuser. Je suis allée dans la chambre. Chouchou m’a lancé un regard interrogateur. J’ai hoché la tête. Il a dit, dans un rire plein de joie : « Je te l’avais bien dit, du premier coup ! »

Et puis, forts heureux de notre secret, on a pris le petit déjeuner avec nos filles.

Voilà, l’aventure de notre troisième enfant commençait là.

Et toi, es-tu tombée enceinte rapidement ? As-tu ressenti que tu étais enceinte avant de le savoir ? Combien d’enfants aimerais-tu avoir ? Raconte !

A propos de l’auteur

Trentenaire (eh oui !) mariée, maman d'une géniale Little Girl et d'une ravissante Poupoune, j'aime écrire, lire et commenter mes séries TV et films préférés. J'adore voyager, d'ailleurs, avec Chouchou, nous avons fait un tour du monde d'un an : que nous rêvons de réitérer, avec notre tribu !