Menu
Conseils / Vie de maman

Comment rassurer son aîné à l’arrivée d’un bébé ?

Bien que la majorité des enfants manifestent de l’enthousiasme à l’idée de voir leur famille s’agrandir, certains éprouvent une réelle réticence face à cette nouvelle. Quoi qu’il en soit, il n’est pas toujours évident de prévoir la réaction de votre aîné qui, jusque-là, avait le monopole de votre attention. Il vous revient donc de le rassurer en l’aidant à accueillir avec de meilleurs sentiments l’arrivée de ce nouveau bébé. Voici comment faire !

Avant l’arrivée du bébé

Lorsque votre unique enfant constate la grosseur de votre ventre, vous devez vous attendre à plusieurs réactions de sa part. Ce sera notamment le cas si vous connaissez une grossesse difficile et que vous êtes sans cesse fatiguée. Il vous revient à ce moment-là de lui annoncer la nouvelle, et en même temps, de lui expliquer tout ce que cela implique. L’idéal, c’est de le rejoindre dans sa chambre pour lui faire l’annonce. Installez-le confortablement sur son matelas 90×190, puis dites-lui que si maman est dans son état, c’est parce qu’elle porte en elle un petit être.

En réalité, il n’y a pas de méthode standard pour annoncer à votre enfant qu’il sera bientôt grand-frère (ou grande sœur). Toutefois, prenez le temps de lui expliquer que malgré tous les changements à venir, vous l’aimerez comme toujours et que cela ne changera pas. Généralement, lorsqu’un enfant apprend qu’il devra partager l’amour de ses parents, il peut se sentir menacé ou s’imaginer être relégué au second plan. Faites-lui comprendre que vous avez beaucoup d’amour à donner et qu’il bénéficiera toujours de la même affection.

A lire également  Comment faire cesser les pleurs d’un bébé ?

Lui dire ce que signifie un bébé

Si votre aîné est encore un enfant, il est important de lui expliquer ce qu’est un bébé. En effet, lorsqu’il remarquera qu’il vit dans la même maison qu’un autre enfant qui nécessite beaucoup plus votre attention, il se posera plusieurs questions. Il vous revient d’anticiper ces interrogations en lui expliquant ce que signifie un bébé. Vous pourriez lui dire qu’un bébé, c’est un tout petit enfant qui pleure beaucoup, qui nécessite beaucoup de soins et qui ne sait pas parler.

La réponse à ses différentes questions lui donnera une idée de ce qui l’attend à l’arrivée du bébé. Ainsi, lorsque vous entreprendrez l’aménagement de la future chambre de ce dernier, il pourra associer une compréhension à l’ensemble des changements qu’il verra s’opérer dans la maison.

Lui monter qu’il sera un grand frère / une grande sœur 

Un moyen de rassurer votre enfant à l’arrivée d’un nouveau-né, c’est de lui montrer qu’il sera bientôt l’aîné. Se voir positionner comme une grande personne fait toujours plaisir à un enfant. Pour cela, au moment de l’acquisition de la nouvelle literie du bébé, vous pouvez lui acheter un matelas plus grand avec sommier à lattes. Faire cela servira à lui montrer qu’il passe à une nouvelle étape. Faites-lui comprendre qu’il pourra enseigner au nouveau bébé les choses qu’il sait déjà. Lorsqu’il comprendra que le futur bébé sera chanceux de l’avoir comme aîné, il se sentira plus impliqué.

Mieux, vous pouvez également l’impliquer dans la préparation de la chambre de bébé. Ainsi, il pourra prendre ses premières responsabilités en choisissant lui-même quelques éléments composant cette pièce. Par ailleurs, dans votre accompagnement, ne faites pas croire à votre aîné qu’il est suffisamment grand pour s’occuper du petit. Vous devez lui rappeler qu’il reste encore un enfant qui a besoin de vos soins dans beaucoup de domaines.

A lire également  Ma façon d'être mère

Contrôler et suivre ses émotions

Lorsque votre enfant apprend qu’il ne sera plus désormais seul, il peut être animé par différents sentiments. Votre rôle est d’abord de respecter ces émotions avant de les réorienter. Certains enfants manifestent une certaine colère qui se ressent même lorsqu’ils sont en phase de sommeil profond. Aussi, il n’est pas rare de rencontrer d’autres enfants, très enthousiastes à l’idée d’accueillir un nouveau bébé, mais se comporter autrement à la naissance de celui-ci.

Votre devoir en tant que parent, c’est de suivre ces sentiments afin de les corriger le plus tôt possible. Vous devez comprendre que pour un enfant, la verbalisation de certains ressentis n’est pas évidente. Ce sera à vous de l’encourager à les exprimer, afin d’éviter toute forme de rancœur ou de ressentiment qu’il pourrait développer. Votre accompagnement va davantage rassurer votre aîné et lui redonner confiance en lui.

N’oubliez pas que l’arrivée d’un bébé doit être un moment de joie pour toute la famille. Votre manière d’aider votre premier-né à accueillir cette situation sera déterminante.