Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

A la une

Seconde grossesse sereine

Les grossesses se suivent-elles vraiment sans se ressembler ?

Youhou, grossesse, me voilà !!! Après une première grossesse qui a failli me tuer (GEU power), une deuxième grossesse que j’ai « grave kiffée ma race » (pour dire comme les jeunes… enfin, je crois…) en étant arrêtée à partir du troisième mois pour mes malaises, puis en finissant cinq semaines allongée pour MAP, je commence cette troisième grossesse avec joie et allégresse.

LOL.

future maman troisième enfant

Bienvenue à Camomille, future maman de mars 2017 !

Gniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, je rejoins l’équipe des super chroniqueuses de Dans Ma Tribu ! Trop la classe, je suis trop chanceuse !!! Ici, je m’appellerai Camomille.

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu avoir des enfants. Plusieurs. Pas forcément beaucoup, non, mais au moins deux. Maximum quatre. Et j’ai toujours pensé que l’idéal, c’était trois. Pourquoi ? Parce que dans ma famille, on est trois, j’imagine. Et je pense que lorsqu’on grandit dans un schéma familial qui nous convient, on a tendance à le reproduire. Par contre, d’où me vient cette envie viscérale d’être mère ? Aucune idée ! On peut dire que j’ai grandi avec.

Paradoxes de la grossesse

Les paradoxes de la grossesse : quand le négatif devient positif… et inversement !

Dans mon précédent article, je t’avais dit pourquoi je n’avais pas vécu la grossesse très positivement. En effet, ça n’a pas été une période très épanouissante pour moi, malgré le fait qu’il n’y ait eu aucun souci particulier.

Maintenant que j’ai accouché, je regarde la grossesse avec un autre regard. Je me rends compte maintenant qu’il y a certaines choses qui m’ont plu, mais pas forcément ce à quoi je m’attendais.

Les changements pour la deuxième grossesse

Il y a un bébé dans le ventre de Maman

Nous y voilà enfin ! Les trois mois réglementaires ont fini par s’écouler, la première échographie nous a montré un petit agité du bocal en pleine forme et nos espoirs commencent à contrebalancer les appréhensions naturelles du premier trimestre.

Quelle épreuve, que ces trois premiers mois ! Entre une ChérieChou en plein terrible two, une rentrée sur les chapeaux de roue et des nausées comme je n’en avais jamais connu, j’en garde un souvenir flou et brumeux, teinté de fatigue.

Sentiments grossesse attente accouchement

L’Impatience

Ça y est, le neuvième mois est là. Notre rencontre approche.

Depuis mars, tu t’es logé au creux de moi. Dès que j’ai su, je t’ai aimé. J’ai essayé au début de ne pas me projeter, d’attendre d’être sûre que tout aille bien, mais au fond de moi, je t’aimais déjà tellement fort.

Faire-part originaux

21 idées de faire-part de naissance originaux

Bébé est sorti de sa cabane et, évidemment, tu as envie de le crier à la terre entière. Pour cela, l’être humain, dans sa grande ingéniosité (hé hé, on ne l’appelle pas homo sapiens pour rien !), a inventé le faire-part. Mais pour ton bébé forcément unique, tu voudrais un faire-part qui sorte de l’ordinaire… Et difficile de s’y retrouver parmi la myriade de modèles proposés sur Internet.

Pour t’aider dans ta quête, j’ai opéré un petit tri. Doucement originaux ou carrément insolites, tu découvriras ici 21 faire-part que tes proches n’oublieront pas six mois dans la boîte à courrier !

Première rentrée enfant

La rentrée en maternelle de Princesse

Ça y est. Définitivement, Princesse n’est plus un bébé. Elle est rentrée à l’école. Elle est partie pour une vingtaine d’années d’école. (Je la vois au moins médecin ou avocat ! C’est pas mal, ça.)

Tu te souviens, je t’avais expliqué qu’une des raisons qui m’avaient poussée à faire déclencher mon accouchement était cette rentrée scolaire. Car si elle était née quelques jours plus tard, l’école aurait été pour l’année prochaine. C’est maintenant qu’on va voir si je n’ai pas fait une grosse bêtise.

présentation chroniqueuse

Bienvenue à Madame Fleur, future maman de juin 2017 !

Lundi, 15h30, je suis en train de regarder mon premier navet téléfilm de Noël car il s’agit de mon premier jour de vacances. Je reçois une notification mail sur mon téléphone portable, je l’ouvre et… et…

Ouiiiiiiiiiiiii !!! Je n’en reviens pas, je viens d’être acceptée en tant que chroniqueuse sur ce merveilleux blog ! Heureusement que j’étais déjà en vacances, j’aurais été bien incapable de me concentrer sur mon travail après cette bonne nouvelle.

Perte d'un bébé lors d'une grossesse gémellaire

J’ai dû faire le deuil d’un de mes jumeaux pour que le second survive…

Le 13 novembre 2015, j’ai eu la joie (ainsi que mon mari) d’apprendre que j’étais enceinte de mon deuxième enfant. Le 23 décembre, arrive l’écho de datation. Nous sommes stressés car depuis quelques jours, j’ai des saignements. Je pense faire une fausse couche. Je m’installe et là, tout va très vite : j’attends des jumeaux !

Cependant, le 29 février, tout s’effondre. J’ai des saignements importants, Chéri vient me chercher au travail. J’ai une gêne dans le vagin, je touche une sorte de grosse boule. Nous arrivons à la maternité en pleurs, adieu jolie grossesse.