Menu
A la une / Récit de fête

Ma baby shower… rien qu’avec mes sœurs !

Une babyquoi ? Encore une tendance qui vient d’Outre-Atlantique vas-tu me dire, mais une tradition super chouette ! C’est la baby shower !

Kezako ? C’est une fête entre filles (en général), organisée en l’honneur de la future maman, qui a lieu le plus souvent avant la naissance du bébé. Tu l’as déjà vu dans les séries US : la jeune maman, entourée de ses amies, croulant sous les cadeaux de naissance dans un décor de ballons gonflés à l’hélium, bleus ou roses en fonction du sexe du boutchou à venir….

Comment l’idée a germé dans ma tête ? Tu l’auras peut-être lu dans mon profil : je suis enceinte et simultanément en mode « préparatifs de mariage »… Dans le même état d’esprit, j’ai eu l’envie subite (oui, car elle m’est venue un peu du jour au lendemain !) d’organiser ma baby shower : un thème, une liste d’invitéEs, une jolie déco, de quoi manger, plein d’idées d’animations… et une belle cause : celle de fêter l’arrivée de bébé !

Originellement, c’est aux amies de la future maman d’organiser cette fête, qui se veut parfois « surprise ». Mais j’ai décidé d’en prendre l’initiative, la baby shower n’étant pas encore tout à fait entrée dans les mœurs en France. (Une de mes copines a d’ailleurs dû aller sur Wikipedia pour savoir ce que c’était.)

invitation baby shower

Je n’ai fait ni une ni deux : à J-2 mois de ma date présumée d’accouchement, je me suis mise à lister mes copines, et à leur envoyer dans la foulée un mail assorti d’un Doodle pour fixer au plus vite la date. Nous étions fin juillet, l’heure à laquelle quasiment tout le monde est en vacances. Je prévoyais ma jolie fête pour la période entre mi août fin septembre.

A noter : alors que j’ai migré dans une autre région à 1h30 à peine de Paris, la plupart de mes copines sont de région parisienne. Mon idée était de les inviter pour le weekend, ce qui impliquait pour elles de prendre une chambre d’hôtel, d’organiser le covoiturage, les billets de train, la garde éventuelle de leur enfants etc.

A l’image de la bride-to-be toute excitée à l’idée de parler mariage à ses amies, j’étais la mum-to-be enthousiasmée par ma « super idée » de baby shower.

Quelle ne fut pas ma déception en voyant les réponses négatives ! Mais, certes, pour des raisons très valables : « ça sera compliqué pour moi, je dois faire garder les enfants », « tous mes weekends sont bookés jusqu’à la rentrée », « la période de la rentrée c’est tendu », « je ne suis dispo que les weekend du tant et tant »… Bref, devant ces réponses sur le Doodle, j’étais dans l’impossibilité de fixer une date où nous serions plus de 4 (sur près d’une quinzaine de copines).

Du coup, début septembre, j’en étais à « laissez tomber, j’annule tout ». Même si les 4 copines restantes étaient très motivées à venir, je n’avais plus du tout envie de tout ça, les hormones du dernier mois de grossesse n’aidant pas…

Mais finalement…

C’est arrivé un peu par hasard : mes 2 sœurs me proposent de venir passer une journée à la maison, faire l’aller-retour en train dans la journée, fin septembre, un peu avant mon accouchement. Encore une fois, ça (re)fait tilt dans mon esprit : la voilà ma baby shower… mais à ma façon !

Finalement uniquement entourée de mes deux sœurs uniquement, j’ai tout de même voulu organiser les choses dans les règles :

  • une invitation cartonnée que je tenais à leur remettre
  • des petites courses chez Hema pour préparer ma petite fête : de la déco et de quoi faire des DIY
  • des recettes de cupcakes et biscuits triés sur le volet pour le goûter que j’allais confectionner moi-même.

Le temps passé pour les préparatifs :

  • une demie-journée pour faire mes 2 invitations
  • 2  demies autres journées pour fabriquer la déco (je n’ai aucun mérite, il existe sur le net des sets entiers à imprimer, spécial baby shower) : moules à cupcakes, étiquettes, banderoles…
  • une journée entière (la veille), à confectionner cupcakes et sablés, ainsi que des sachets cadeaux à emporter en souvenir.

Le déroulement de la journée :

  1. Un apéro suivi du déjeuner, tout en papotant bien sûr !
  2. La visite de la chambre de bébé
  3. Une mise en beauté maquillage et coiffure (… et papotage !)
  4. Une séance photo mum-to-be (… et papotage !)
  5. Le goûter (… et papotage !)
  6. Un petit jeu improvisé : pronostics de la date de naissance de bébé

Puis j’ai raccompagné mes sœurs à la gare en fin de journée.

cupcakes et biscuits pour la baby shower
apéro
la chambre de bébé
atelier maquillage babyshower
photo future maman
goûter baby shower
jeu improvisé baby shower prédiction date de naissance

Au final, je n’étais certes pas entourée d’une quinzaine de copines qui m’ont gâtée d’une montagne de cadeaux, à jouer au blind test petits pots, je n’ai ni organisé d’atelier de customisation de body, ni le jeu du change de couche à l’aveugle… Je n’ai ni eu diaper cake (gâteau de couches), ni fait deviner mon tour de taille. Mais malgré tout, c’est allé au-delà de mes espérances : c’était encore plus génial !

À refaire, je ne changerai rien ! Je pense que c’est à faire surtout lors d’une première grossesse, car ça marque tout de même le passage symbolique de l’état de femme au statut de mère.

Au-delà de l’amusement de cette journée, c’était aussi très émouvant car ma sœur, à la gare, m’a dit « Oh ça fait bizarre, c’est la dernière fois qu’on te voit avant que tu ne deviennes maman ! ». Et rien que pour ça, je n’oublierai ce moment passé avec mes sœurs pour rien au monde.

Et toi ? As-tu envie d’organiser ou de te faire organiser une baby shower ? Tu te dirigerais plutôt vers une fête en tout petit comité, ou au contraire, en compagnies de toutes tes proches, tant famille qu’amies ? Raconte !

Tu as préparé un anniversaire, une fête de Pâques, une fête d’Halloween, un Noël en famille… Ou tout autre fête pour tes enfants ? Tu veux partager le résultat ? Alors, c’est par ici !

A propos de l’auteur

Jeune maman depuis octobre 2014, je suis aussi une future mariée de juin 2015, déjà fan de Mle Dentelle et de la wed'blogosphère depuis au moins 2011... Je fais mes premiers pas "Dans ma Tribu" ! Parisienne expatriée dans une autre région, la trentaine et des poussières, je suis en mode "Préparatifs de mariage" et mode "couveuse/gros bidon" en simultané.