Menu
A la une / Témoignage

Maman, mode d’emploi ?

Du jour au lendemain, on devient maman, et du jour au lendemain, on endosse les responsabilités qui vont avec… C’est comme un nouveau boulot en somme ! Oui, mais être maman, c’est bien le seul « job » qui n’a pas de formation.

Alors oui, bien sûr, il y a la préparation à l’accouchement, où on nous explique comment on fait un biberon. Il y a les copines qui nous donnent quelques astuces. Et il y a la famille, qui donne un coup de main de temps en temps. Mais au quotidien ? Il y a nous, seulement nous, et ce bébé.

Maman et bébé

Crédits photo (creative commons) : Travis Swan

Il y a ce bébé dont on doit s’occuper, ce bébé qu’on ne comprend pas forcément au début. Il y a ce bébé dont la vie dépend de nous. Il y a cette vie entre nos mains, et pourtant on n’a aucun mode d’emploi pour s’occuper d’une autre vie que de la nôtre.

Demain, je serai maman depuis onze mois, et quand je regarde en arrière, je me dis qu’on a abattu un sacré travail. Et je suis fière de nous, parce que tout ce que nous avons construit, on l’a fait à l’instinct. Alors oui, il y a les bouquins et les conseils avisés… Mais 90% de ce que je fais avec mon fils, je ne l’ai appris nulle part : j’ai juste fait, comme ça, comme je le sentais.

A-t-il trop chaud, trop froid ? Comment dois-je l’habiller ?

Souffre-t-il ? Dois-je lui donner un médicament ? Et si la fièvre ne baisse pas, je fais quoi ?

Est-ce qu’il mange assez, pas assez ?

Je le couche trop tôt, trop tard ?

Est-ce qu’il a l’âge de faire telle ou telle chose ?

En onze mois, j’ai eu le temps de me poser mille et une questions, et bien sûr, plus le temps passe, plus je suis à l’aise.

Mais être maman n’est pas tout rose : c’est la chose la plus difficile que j’ai jamais eue à faire, et je me sens parfois fatiguée de devoir sans cesse remettre en question les choix que je fais pour lui. Je fais tout à l’instinct, certes, mais le plus dur, c’est, en réalité, de faire confiance à cet instinct.

Les gens me disent souvent : « Il grandit trop vite, profites-en ! » Mais moi, je suis heureuse de le voir grandir : cet état de bébé a fait naître en moi des angoisses incontrôlables, et le voir aujourd’hui debout sur ses deux jambes m’apaise. Je suis aujourd’hui plus sereine, parce qu’il est plus grand, moins fragile, qu’il se fait mieux comprendre et que je le comprends mieux en retour.

Toute cette réflexion m’amène à dire que je trouve la maternité parfois compliquée, surtout dans les débuts. On est propulsée dans une nouvelle vie sans savoir comment on doit la gérer, on est amenée à s’occuper d’un minuscule être vivant sans savoir comment on doit s’y prendre. C’est un puits, un tourbillon, tellement effrayant et à la fois si excitant. Avec presque un an de recul, je me dis que ça y est : je sais ce que c’est qu’être mère. Toutefois, je me doute qu’à chaque âge, il y aura son lot de questions et de remises en cause.

Être maman :

  • C’est le seul rôle qui peut me faire péter un plomb, et dans la même minute me faire fondre d’amour,
  • C’est le seul rôle qui peut me faire dépasser toutes mes limites, tant physiquement que mentalement,
  • Mais c’est aussi le seul rôle qui me donne autant de fierté et qui me fait me sentir aussi vivante !

Bref, il n’y a pas de mode d’emploi, pour personne, et pourtant tout le monde y arrive… Alors c’est que ça ne doit pas être si compliqué que ça !

Et toi, comment tu t’en sors ? Les doigts dans le nez ou parfois compliqué ? Confiante ou en proie au doute ?

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !