Menu
A la une / Vie de maman

Bienvenue à Ninette, maman depuis 2015 !

Je vais te dire un secret (ouais, on se connaît pas encore mais je te dis déjà des secrets) : avant même d’avoir envoyé ma candidature pour devenir tribulette, j’avais déjà plusieurs chroniques en stock, déjà écrites, toutes prêtes à partir à la relecture, oui, oui. Pas parce que j’étais certaine d’être acceptée, mais parce que j’adore écrire et qu’à force de lire ce blog les idées de chroniques germaient et germaient encore dans mon esprit. Alors il fallait que je les couche sur le papier saisisse sur le clavier. Et sur certains sujets, ça m’a fait beaucoup de bien. On sait bien que l’écriture est une thérapie. Moi, ça m’aide beaucoup à réfléchir. Alors j’écrivais autant pour moi-même que pour une éventuelle future diffusion en ligne.

Je n’ai pas poussé le vice jusqu’à écrire à l’avance ma chronique de présentation. Donc je commence sans bien savoir comment je vais continuer. Mais une chose est sûre, je voudrais commencer cette chronique de présentation par des remerciements (non, ne t’inquiète pas, je ne me crois pas à une cérémonie de remise de prix). Je voudrais remercier en vrac Mère renarde pour sa chronique sur les parents novices et Madame Lucette pour celle sur ses premiers mois avec ses jumeaux, Clémence de s’être demandée si « Maman » devait forcément rimer avec épanouissement et Madame D si elle est trop égoïste pour être une bonne mère

Bon, j’en oublie et j’en suis désolée, mais en gros je voudrais remercier celles qui me font des piqûres de rappel régulières sur le fait que 1. oui, j’ai le droit de me planter sans que ça ne maudisse mes descendants sur 18 générations et que 2. non, je ne suis pas seule dans mon cas. Voilà c’est dit.

via GIPHY

Tu digresses trop Ninette, présente-toi !

Donc moi c’est Ninette. J’ai trente ans et des poussières (en années les poussières…). J’ai un fichu caractère ce qui ne m’empêche pas d’être réservée et flegmatique (et paradoxale donc…).

Je suis la compagne de Mamour qui a 40 ans et-des-poussières-aussi. Mamour est un papa poule, un grand angoissé et un passionné. Il est très bavard et il a un fichu caractère.

Nous sommes les heureux parents de deux charmants (hem, hem…) bambins que nous appellerons ici Bibou et Titou. Bibou a 5 ans. Il est prudent et émotif. Il a un fichu caractère. Il adore le chocolat et les églises. Titou a 2 ans. Il est téméraire et câlin. Il a un fichu caractère. Il adore le chocolat et les jouets de son frère.

Oui, ça fait beaucoup de fichus caractères tout ça… Au fil de mes chroniques, tu verras sûrement que ça a un impact non négligeable sur mon quotidien…

Notre famille vue par Bibou. De gauche à droite : Mamour, Ninette, Bibou, Titou. – Crédit photo : Photo personnelle

Dans ma tribu, il y a aussi Minette (ah, tiens ! je viens de me rendre compte qu’à une lettre près, c’est mon pseudo… bon… j’y réfléchirai plus tard…). Minette est une vieille chatonne, ronronneuse hors pair et intermittente de la famille (je t’expliquerai sûrement pourquoi un jour parce que Minette mérite bien une chronique).

Et que vas-tu nous raconter ?

Rholala ! J’ai plein de choses à raconter ! Dans la vraie vie, j’ai toujours peur d’aller trop loin dans les confidences (alors que les gens auraient plutôt tendance à me trouver distante, mais bon…). J’ai peur que mes histoires n’intéressent pas et de paraître autocentrée (tu remarqueras qu’il y en que ça ne gêne franchement pas de paraître autocentré, mais c’est une autre histoire…). Mais ici, je vais pouvoir me lâcher (enfin pas trop quand même) parce que, après tout, si mes histoires t’ennuies, tu n’es pas obligé.e de les lire !

Alors je ne vais pas revenir sur la chronologie de mes grossesses. Ça n’aurait pas de sens, vu que la dernière s’est terminée il y a plus de 2 ans. Mais ça marque une vie quand même ces histoires ! Alors je vais forcément t’en parler un peu. Par épisode ponctuel. Genre flash back. Et puis, je vais te parler aussi de ma première grossesse qui était extra-utérine…

Je vais aussi te parler des difficultés que je/nous rencontre.ons dans l’éducation de mes/nos fils et du ravin qui sépare mes convictions profondes de la réalité quotidienne. Mais je vais aussi aborder toutes ces petites et grandes choses qui font que, quand même, on les ramène pas au magasin les bambins.

Le ravin convictions vs réalitésCrédit photo (creative commons) : skeeze

Je vais te parler aussi de mes fils bien sûr, de leurs petits et gros bobos, d’école et de crèche, de leur évolution et puis sûrement de plein de choses encore dont je n’ai pas idée parce que la vie nous réserve toujours des surprises !

J’espère que tu prendras autant de plaisir à me lire que j’en ai à écrire (et à te lire si tu es ou as été tribulette toi-même). Alors à bientôt !

Et toi ? Est-ce que tu es du genre plus bavard.e à l’écrit qu’à l’oral ? Est-ce que tu vis aussi dans une famille de fichus caractères ? Tu le vis bien ? Dis-nous tout !

A propos de l’auteur

Maman trentenaire de deux fistons nés en 2015 et 2017 qui font déborder mon cœur d’amour et ma tête de questions.