Menu
A la une / Vie de maman

La varicelle, mes enfants et moi

J1 – H1 : « Vous ferez attention, Biquette a des boutons sur le ventre, c’est sans doute la varicelle… » Sentiment de mauvaise mère +10 000 quand ce sont les animatrices du centre de loisirs qui m’annoncent la nouvelle alors que je n’ai strictement rien vu venir. D’ailleurs, la Biquette en question exhibe ses boutons fièrement puis repart faire 3 fois le tour du centre en courant et en faisant un max de bruit.

J1 – H2, réunion de crise au sommet : médecin de garde, pharmacie, rien du tout ? Elle n’a qu’une petite dizaine de boutons, et ça n’a même pas l’air de la gêner. Bon, allez, médecin de garde, ne serait-ce que pour confirmer le diagnostic et avoir une marche à suivre.

Verdict ? C’est bien une varicelle. Anti-histaminique, Cytelium (pour les boutons), Dermalibour (pour laver), Cicalfate (une fois que les boutons sont secs), une consultation, et rentrez chez vous.

Varicelle : 1 – Parents : 0

J2 – H1 : La directrice de l’école de Biquette refuse ladite Biquette (toujours aussi en forme mais boutonneuse) en classe. Rien à faire, toute tentative de négociation est vaine, MonsieurBatros pose sa journée pour la garder pendant que je cherche la faille qui fera en sorte qu’on pourra la remettre à l’école le lendemain.

Varicelle : 2 – Parents : 0 mais bientôt on va reprendre le dessus, c’est sûr

J2 – H8 : Surprise ! Il n’y a pas de faille, l’éviction scolaire est possible pour une varicelle, et la décision de mettre en place une éviction dépend de l’académie, et en absence d’avis de l’académie, de la municipalité, ou même de la direction de l’école. Manque de bol, chez nous il y a une éviction, mais sa durée n’est pas imposée.

Retour chez le médecin : éviction pour 10 jours. On apprendra plus tard que le médecin du cabinet d’à côté a prescrit une éviction de 2 jours pour un autre élève de la classe de Biquette. Les boules.

Varicelle : 3 – Parents : 0

Photo : Pixabay – Myriams-Fotos

J2 – H9 : orientation SO-LU-TION ! Que va-t-on faire de Biquette pendant 10 jours ? Et c’est là qu’arrive celle qui nous sauvera la semaine : l’assistante maternelle de PetitChou qui a déjà gardé Biquette nous la prend pendant toute la durée de l’éviction.

Varicelle : 3 – Parents : 1

J3 : les boutons commencent déjà régresser. Un peu de chance et dans 2 jours on pourrait remettre Biquette à l’école, d’ailleurs elle nous le réclame tous les jours… Ah ben non, c’est vrai, 10 jours d’éviction, allez c’est pas grave, chez la nourrice c’est bien aussi, ça lui permet d’être choyée et d’avoir un rythme plus cool. Voyons le bon côté des choses, elle commençait à fatiguer du rythme scolaire depuis la rentrée, ce n’est peut-être pas si mal que ça une semaine de « vacances ».

Je passe sur la semaine d’éviction pendant laquelle Biquette est à fond, à croire qu’elle n’est pas malade. Elle se gratte le dos et le ventre, et on la crème consciencieusement, mais c’est bien la seule chose qui nous rappelle que la varicelle est arrivée chez nous. Je culpabilise un peu quand je vois que pour une fois je ne la surcouve pas alors qu’elle est malade, mais elle est vraiment en forme et repousse toute tentative de couvaison maternelle intempestive.

J10 : fin d’éviction, champagne !

Varicelle : 3 – Parents : 10, vainqueurs par KO !

Par KO, tu es sûre MamBat ?

J13 : Euh… tu as vu les boutons sur le ventre de PetitChou ? Punaise… Bon il n’y en a que très peu, on s’en est sortis pour Biquette, ça va passer crème.

J14 (après une nuit de gémissements de PetitChou) : OH. MY. GOD. Pire qu’un adolescent en pleine poussée d’acné, pire qu’un terrain de moto cross plein de bosses, PetitChou est littéralement couverte de boutons, et visiblement ça lui fait mal. Elle gémit dans son lit en attendant qu’on vienne la chercher, puis gémit prostrée dans nos bras.

Médecin, Anti-histaminique, Cytelium, Dermalibour, Cicalfate, on connaît, on va y arriver. En attendant, viens par ici mon PetitChou, on va essayer le combo bisou magique / câlins / chansons pour te faire oublier la douleur.

Bref, Biquette et PetitChou ont eu la varicelle.

Et toi ? Tu as des enfants qui réagissent de façon complètement différente à une même maladie ? Tu as des astuces à partager pour mieux vivre les épidémies de varicelle ?

A propos de l’auteur

MamBat au rapport, 28 ans et presque toutes mes dents ! Maman de Biquette (2015), PetitChou (2016), et future maman de MiniChat, j'aime lire, faire de la musique, coudre, prendre du temps avec ma famille et mes amis... rien que de très ordinaire donc !