Menu
A la une / Témoignage

Faire un enfant ? Oui, maintenant, je suis prête !

Jeune mariée approchant la trentaine, plusieurs de mes amies sont déjà passées en mode layettes, mais moi alors ? Il y a encore 8 mois de cela, j’aurai dit : « Un enfant ? Un truc qui fait plein de bruit et annihile la vie sociale de ses parents ? Non, non, non, ces petites machines à cris sont certes adorables une heure ou deux, mais je ne suis pas prête à passer ce cap-là ! ». Pourtant, avec mon cher et tendre, on s’est bien dit que oui, on aurait des enfants plus tard. Mais plus tard quoi.

Oui mais bon, ça, c’était avant.

tétine

Crédits photo (creative commons) : Shardayyy

Petit à petit, l’idée a fait son chemin. Je suis maintenant dans un travail qui me plaît, j’ai un toit sur ma tête, un mari disponible (il est militaire, donc des fois on ne se voit pas beaucoup beaucoup, mais là, pour les 2 prochaines années, il sera là !), et finalement, les petits trucs qui gigotent dans des poussettes, je trouve ça marrant. Bon toujours annihilant hein, mais je ne fuis plus la première maman venue, et ai même des discussions sur leurs progénitures avec certaines d’entre elles !

Il y a peu, j’aurais dit, en plus du côté contraignant d’un bébé : « Pourquoi faire un enfant ? C’est une lourde responsabilité, et quel avenir lui donner ? N’est-ce pas égoïste/égocentré que de vouloir concevoir un mini-moi, à qui je transmettrai mes valeurs, et qui au début de sa vie ne nous aura que moi et son père en modèles et références ? ».

Mais je ne sais pas, il y a eu un déclic. La peur de l’horloge biologique, le poids de l’environnement (voir de jeunes parents gérer, ça rassure !), et puis l’envie en fait de transmettre et de se lancer dans cette grande aventure qui chamboule tout, la vie, le quotidien, le couple.

Je ne sais pas, mais là, c’est bon je suis prête. J’ai même acheté des bouquins (oui, j’aime planifier et anticiper). Dont un très bien, si le lire t’inspire : Le guide indispensable des femmes impatientes de devenir maman (tout un programme !) de J. M. Twenge. Et je me dis que je peux envisager de devenir maman maintenant.

Je pense qu’on ne sera jamais vraiment préparé à cette nouvelle aventure qu’est fonder une famille. Il y a déjà plein de nouvelles sources d’angoisses pour moi : est-ce que ça va marcher quand on s’y mettra ? Est-ce qu’il n’y aura pas de soucis pendant la grossesse ? Est-ce qu’on aura un bébé en bonne santé ? Est-ce qu’on fera partie de ces couples qui explosent une fois le bébé là ? (Bon, ça j’y crois moins, mais je lis trop de bouquins et d’études, du coup, je sais que ça peut arriver).

Mais en même temps, j’y crois… Avec mon mari, on construit petit à petit notre projet. Être bien sûrs pour se lancer. Penser aux sous que Bébé va coûter, à notre façon de vouloir l’élever, à débattre sur l’allaitement ou non, et jusqu’à quand… Mais ça, à mon avis, comme pour pas mal d’autres choses, on en discute maintenant, mais on aura changé 10 fois d’avis quand le moment sera venu ! Bref, on discute, on profite de ce moment de préparation, et oui, on se dit que ça y est, on est prêts pour devenir parents.

Et toi ? Tu as toujours été attirée par les enfants ? Ou pendant longtemps, tu ne te sentais pas prête du tout ? Tu as eu un déclic ? Ou c’est venu progressivement ? Raconte !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

A propos de l’auteur

Je suis Pommaleau, mariée en 2012, trentenaire, un peu touche à tout et qui a envie de poster par ici toutes ses questions existentielles ( et en ce moment, surtout bébé) pour partager avec les autres lectrices !