Menu
A la une / Témoignage

Repartir pour un tour


Notice: Undefined index: host in /home/nmagnouloux2/sites/dans-ma-tribu.fr/wp-content/plugins/ziofix-credit-picture-old/ziofix-credit-picture.php on line 32

Cet été, Dans Ma Tribu et ses chroniqueuses prennent quelques jours de vacances… Nous serons de retour le 22 août avec des nouvelles chroniques et de nouveaux témoignages ! En attendant, nous t’avons concocté un petit best of des articles les plus vus de l’année 2016. Ce sont donc toutes tes chroniques préférées que tu retrouveras dans les jours à venir ! 🙂

Eh oui, visiblement, nous sommes fous. Ou maso. Ou bien inconscients. Ou amnésiques ? Enfin, clairement, il y a quelque chose qui ne tourne pas bien rond chez nous. Parce que nous y voilà, on arrive à la fameuse question de bébé 2. On est prêts à repartir pour un tour de galères et de peurs, d’inquiétude et d’angoisse, d’attente, d’anxiété, de douleurs et de pleurs. Ça donne envie, comme ça, non ? Visiblement, ça ne nous a pas suffi. On en redemande.

Depuis quelque temps, en plus de lorgner sur les beaux ventres ronds de mon entourage…

(Ça, c’est juste mon état normal : je l’ai toujours fait, et même en post-accouchement, je continuais à envier les futures mamans toutes rondes ! Je sais, je suis bizarre, j’ai adoré être enceinte. Ne me jette pas la pierre, car j’ai eu mon lot de soucis, tout de même. Mais c’est comme ça : même à 8 mois et demi de grossesse, et malgré la torture quotidienne du diabète gestationnel, j’adorais cet état…)

Crédits photo : Photo personnelle

Ça, c’est moi, quinze jours avant la naissance de BébéChou, en train de m’éclater sur le dance floor au mariage d’un ami, à 400 km de chez moi (et de la maternité, accessoirement…).

… Bref, je disais donc qu’en plus de lorgner sur les beaux ventres ronds, je me suis surprise à envier les câlins avec les tout-petits, les portages tout douillets contre Maman et les petits minois tout chiffonnés des nouveaux-nés…

Voilà voilà, ça y est, je sombre irrésistiblement vers l’envie viscérale d’un nouveau tout-petit à moi, à nous, d’une nouvelle belle rencontre folle et passionnante.

Est-ce parce que ma ChérieChou d’amour progresse tant et si vite en ce moment ? Est-ce parce que, de la voir si autonome, si décidée et sûre d’elle, je me sens à nouveau libre d’être la maman de quelqu’un d’autre ? Est-ce que la voir interagir avec ses cousins ou avec les tout-petits de la crèche, la voir attendrie (bon, certes, ça ne dure pas longtemps, hein, elle n’a que 16 mois, faut pas déconner, quand même !), la voir intriguée et intéressée, ça me donne envie de faire d’elle une grande sœur ?

Ou bien est-ce que, de manière plus pragmatique, ces dernières semaines de bonnes nuits, de réveils somme toute à une heure convenable m’ont fait tellement de bien physiquement et moralement que j’en ai oublié les débuts difficiles, et la suite pas toujours évidente non plus ?

Ou encore est-ce parce que les choses se passent mieux au boulot, que notre organisation au quotidien roule bien ? Ou parce qu’on a réussi à reprendre nos activités, chacun de notre côté, pour continuer à nous épanouir en dehors de cette jolie petite famille qu’on se crée jour après jour ?

Je ne sais pas, j’avoue que je n’en sais rien. Je ne sais pas pourquoi l’envie se réveille maintenant, et se fait de plus en plus précise, voire pressante.

Tu vas peut-être me prendre pour une folle, surtout si tu n’as pas encore connu ça, mais je me surprends à éprouver physiquement des sortes d’échos de ma grossesse : un semblant de coup de pied, ou un tiraillement dans les seins qui me surprend au moment de m’endormir… Et me voilà à me rêver à nouveau maman.

Petits pieds nouveau-né

Crédits photo (creative commons) : Jens Bergander

C’est vrai, ça fait peur aussi. Et si ce nouveau petit venait perturber notre équilibre, si difficilement acquis ? Tu en es témoin, vu que je m’épanche régulièrement ici sur mes déboires de maman débutante, cette dernière année n’a pas été de tout repos, pour nous…

Je suis bien consciente que, même si certaines choses seront plus simples, avoir un nouvel enfant, c’est un coup de poker à chaque fois, une nouvelle première fois, une nouvelle épreuve pour le couple et pour chacun des parents. Je ne me berce pas d’illusions.

Mais voilà, l’envie est là, elle s’installe doucement, mais sûrement.

Et toi ? Ressens-tu aussi l’envie d’un petit deuxième ? Pourquoi ? Comment elle s’exprime ? Raconte !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

A propos de l’auteur

Jeune mariée presque trentenaire et maman depuis l'été 2014, j'essaie de concilier la vie de famille, un boulot passionnant et ma passion pour les voyages. Mister F. et ChérieChou me comblent de bonheur, même si parfois on ne sait plus où donner de la tête ! Mais bon, ça me va bien : je suis plutôt du genre à ne pas tenir en place.... Danse, lecture, piano, mais aussi boxe ou yoga, la vie à 100 à l'heure, j'aime ça !