Menu
A la une / Point budget

Avoir un enfant, ça coûte un bras… Le point budget de Miss Chat !

Cet été, les chroniqueuses de Dans Ma Tribu lèvent un tabou et te disent tout tout tout… sur le budget ! Régulièrement, une chroniqueuse sortira sa calculette et te dira ce qu’elle a dépensé pour accueillir et entretenir ce bébé qui n’a pas de prix. Mais, évidemment, tout ceci n’est qu’indicatif ! N’oublie pas que toutes les situations sont différentes 🙂 Aujourd’hui, c’est Miss Chat qui fait ses comptes…

Carrément une jambe ? Ou juste un orteil ? Aujourd’hui, je te parle pépètes, et je te dis tout de notre « budget bébé ».

Je dois t’avouer que je suis un peu maniaque de la comptabilité, à la maison : le moindre centime entrant ou sortant est noté dans ma feuille Excel préférée. L’arrivée de Croquette a été l’occasion pour moi de créer la catégorie de dépenses « bébé » (oui, je fais des catégories, ça permet de bien visualiser quel organe tu dois vendre pour survivre jusqu’au mois suivant).

Un an après sa naissance, je peux t’en dire un peu plus sur ce que ça nous a coûté d’avoir un enfant ! Alors, tu veux parier avec moi : bras, jambe ou orteil ?

Budget bébé

Crédits photo (creative commons) : Ken Teegardin

J’insiste sur le fait que cet article n’a pas pour but de mettre une valeur ou un prix sur un enfant, ÉVIDEMMENT ! Il est purement informatif, et ne doit te donner qu’une idée des dépenses possibles. Je précise également que j’habite en Belgique.

Ce que nous ont coûté la grossesse et l’accouchement

  • visites de contrôle mensuelles chez la gynécologue (50€ par visite, sur lesquels la mutuelle rembourse 10€) : 360€
  • examens médicaux divers (échographies, diabète gestationnel, prises de sang, etc.) : 100€, dont une partie a été remboursée évidemment, mais je ne sais pas dire combien précisément.
  • 9 cours de préparation à la naissance : remboursés par la sécu (merci la sécu !)
  • compléments alimentaires, depuis les essais bébé jusqu’à la fin de l’allaitement : 150€
  • 3 soutiens-gorge d’allaitement à 25€ pièce : 75€
  • 10 coussinets d’allaitement lavables (Avent) : prêtés
  • vêtements de grossesse (2 pantalons, 1 chemisier, 3 blouses, 3 robes – j’ai peu acheté, car on m’en a prêté, et avec mon petit ventre, j’ai pu utiliser pas mal de vêtements larges que j’avais déjà) : 130€
  • hospitalisation pour l’accouchement : 95€ (nous avions une assurance hospitalisation via l’employeur de mon mari : le coût total est en fait de 1600€ à peu près, pour trois jours et demi)

Total : 910€

Ce qu’on a acquis pendant la grossesse pour préparer l’arrivée de bébé

  • vêtements bébé 1 mois : 80€
  • biberons (6 en tout, de différentes tailles), tétines, goupillon et égouttoir à biberons (30€ à lui seul) : 100€
  • tire-lait électrique : 120€
  • linge de lit et sac de couchage* : 70€
  • poussette trois-en-une (cosy/siège-auto groupe 0, nacelle et poussette), achetée dans un supermarché : 200€
  • 2 écharpes de portage d’occasion, dont une donnée : 40€
  • matelas du lit bébé : 80€ (+ lit gratos, puisque c’est celui de son papa quand il était bébé)
  • Babycook et son arsenal de petits pots (pratique, mais pas indispensable : ça marche très bien avec un cuit-vapeur et un mixeur séparés) : 170€ (mais on nous l’a offert)
  • lit-parapluie : 40€ (le matelas supplémentaire qu’on y met est de la récup’, puisque découpé dans un matelas adulte jamais utilisé)
  • table à langer avec baignoire intégrée en dessous : 80€ (au passage, je te déconseille cette combinaison, j’ai eu des sueurs froides à l’idée de lâcher bébé pendant la transformation : préfère un modèle où la baignoire est À CÔTÉ de la table)
  • essuies de bain** avec rabat : tous offerts ! Mais je sais qu’il y en a de très doux chez Hema pour 10€ pièce
  • petit matériel de soin (thermomètre pour bébé, de bain, coupe-ongles, etc.) : 20€
  • langes « tétra » (que j’utilise pour essuyer lait, bave, vomi, pour protéger les tables à langer) : 18€
  • coussin à langer : 12€
  • coussin de grossesse/d’allaitement : 65€
  • livres sur la grossesse, la maternité et l’éducation : 20€

(*gigoteuse et **serviettes de bain en France)

Total : 1035€

Ce qu’a coûté notre bébé de sa naissance à ses 1 an

  • perte de revenus pour moi (auto-entrepreneur à l’époque, je n’étais pas indemnisée complètement) : 1050€
  • crèche (privée, quatre jours par semaine, depuis qu’elle a 3 mois et demi) : 4500€ (je reviens, j’ai un rein à aller vendre)
  • « Belle-Maman nounou » (un jour par semaine) : notre éternelle reconnaissance !
  • lait en poudre (à raison d’une boîte tous les quinze jours depuis qu’elle a 3 mois) : 250€
  • vitamine D (10 gouttes par jour, soi-disant on habite dans un pays peu ensoleillé) et autres médicaments pour bébé-pas-souvent-malade : 110€
  • visites médicales : 180€
  • farines infantiles (pour épaissir le biberon depuis qu’elle a 5 mois, car Mademoiselle est incapable de boire sans s’étrangler) : 120€
  • nourriture : aucune idée ! En huit mois de diversification alimentaire, on n’a pas vraiment noté de différence pré- ou post-bébé, tellement les quantités sont infimes. À mon avis, en comptant les yaourts et biscuits spécifiques, on doit se situer à 15€ par mois : 120€
  • vêtements (vu que j’ai reçu beaucoup de prêts, via un cousin, et des cadeaux, on a dépensé en moyenne 35€ par mois, mais il y a toujours moyen de faire moins, bien sûr) : 420€
  • 2 paires de chaussons Bobux (je les adore, je les aime, je les vénère) : 55€
  • chaise haute évolutive (de 6 mois à 6 ans) : 190€, clairement mon plus gros craquage à moi, je voulais cette chaise-là et pas une autre ! D’ailleurs, si on a un deuxième, je lui en achète une aussi. Carrément, ouais.
  • bavoirs, couverts et gobelet : 50€
  • parc : 80€
  • transat : 45€
  • tapis d’éveil : 30€
  • siège-auto groupe 1-2-3 : 275€
  • poussette-canne : 70€
  • jouets (ben oui, paraît que ça doit être stimulé, un bébé) : 100€ (je ne compte pas ceux qu’on nous a offerts ou prêtés, c’est-à-dire 75% de la collection actuelle)
  • babyphone : 65€
  • 6 sacs de couchage (je te jure qu’un bébé, ça grandit !) : 75€
  • baignoire : 30€
  • langes* (ah, là, tu tends l’oreille, n’est-ce pas ?) : roulement de tambour… 800€ ! Je m’attendais à pire.
  • produits de soin (cotons, liniment maison, savon d’Alep, etc.) : 100€

(*couches en France)

Total : 8715€

Conclusion : les jeux sont faits !

C’est la première fois que j’additionne réellement les chiffres, et je dois dire que ça m’a laissée un peu sur mon derrière, pour rester polie.

Je m’étais toujours dit qu’« en fait », ce n’était pas si terrible, un bébé, car on n’avait pas investi dans du matériel si cher que ça. Oui, je me doutais que la crèche allait coûter un pont, mais j’avais oublié tous les autres petits achats à faire pour maintenir ton bébé en vie, nourri, habillé et heureux (à ce prix-là, elle a intérêt à être heureuse !).

En deux ans d’aventure bébé, de la conception à ses 1 an, on en est quand même à plus de 10.000€ ! Du coup, j’ai quand même l’impression d’y avoir laissé une petite jambe !

Si on regarde dans le détail, je me rends compte qu’on aurait pu économiser sur de (très) nombreux points : la chaise haute était un gros luxe inutile, Croquette a trop de vêtements, il y a des sièges-auto moins chers, etc. On aurait aussi pu chiner, louer ou emprunter certains objets.

Pour d’autres points, comme la crèche ou ma perte de revenus, on n’a pas eu le choix, mais c’était lié à notre situation professionnelle et familiale (une maman seule au chômage aurait eu droit à une crèche publique à 50€ par mois, et une indemnisation de maternité pendant quatorze semaines… mais je ne suis pas une maman seule au chômage, ce qui est plutôt chouette).

On reçoit également des allocations familiales tous les mois (90€), et on peut déduire une partie du coût de la crèche de nos impôts.

Alors, au final, oui, ça nous a coûté cher, mais c’est aussi parce qu’on l’a choisi !

Et toi, tu as fait différemment ? As-tu l’impression de perdre des membres quand tu fais tes comptes ? Quel est ton plus gros poste de dépenses bébé ? Viens en parler…

A propos de l’auteur

Lectrice assidue des blogs de la famille Dentelle depuis l'organisation de notre mariage en 2014, je suis surtout maman d'une petite fille née en avril 2015 et d'un petit garçon né en avril 2017. Passionnée de littérature, de pâtisserie, de langues étrangères et de cosmétiques, je viens partager ici mes impressions et mon vécu.