Menu
A la une / Témoignage

Faire un deuxième enfant ? Mes questionnements…

Comment faire un deuxième enfant ? Ma question peut faire sourire… oui, je sais comment faire un deuxième enfant, même que j’ai su faire un premier ! Eh oui, comme une grande !

Mais je n’ai pas vraiment eu réfléchir à quand le faire. Je t’explique le contexte : je prenais la pilule de manière assez aléatoire… On parlait de faire un enfant avec Chéri, mais sans donner de date butoir. Vu mes oublis constants, on s’est dit « je prends la pilule comme je la prends, j’essaie de ne pas oublier ,et si je tombe enceinte on sera heureux. De toute façon ça peut mettre 2 ans avant de tomber enceinte, alors… ». Oui, très responsable tout ça… À l’époque, j’avais 22 ans, j’étais dans l’attente de mon CDI, je venais tout juste d’acheter un maison, et nous étions en couple depuis 8 ans.

Sauf que dans mes plans, je voulais un enfant pour mes 25 ans. Une fois que je serais en CDI, que la maison n’aurait plus de travaux, que j’aurais 6000€ de coté et perdu mes 3kg de trop… bref, autant dire jamais.

photo annonce 2e enfant

Crédits photo (creative commons) : deveion acker

J’ai appris que j’étais enceinte, on l’a annoncé à la famille pour Noël, j’ai signé mon CDI dans la foulée, et je suis devenue maman d’un adorable petit garçon.

La maternité m’a changé, et m’a ôté tous mes doutes. Oui, j’avais peur d’être une mauvaise maman. J’ai découvert une facette de moi que je ne connaissais pas. J’ai découvert l’amour de ce petit garçon. Je suis devenue une maman, et même une maman qui déchiiiiire. J’adore ce nouveau rôle !

Mais j’ai repris le travail au bout de 2mois ½… Pour faire simple, peu après la naissance, mon mari a perdu son emploi, on s’est retrouvés avec un seul salaire et c’était une période assez dure, qui a duré un peu plus d’un an… L’avantage, c’est que mon fils a été gardé par son père pendant cette année, avant qu’il n’entre en crèche pour ses 13 mois.

Aujourd’hui, notre situation s’est presque parfaitement rétablie. Nous venons de nous marier (au passage, merci Mademoiselle Dentelle !) et notre fils va avoir 3 ans. Notre compte joint remonte tout doucement (le mariage a eu lieu il y a moins d’un mois), nous avons réglé presque toutes nos dettes, sauf le prêt immobilier et le prêt auto, qui se termine dans 2 ans.

Et la question du deuxième me taraude de plus en plus (oui, on y vient).

Même s’il y a le désir si fort, comment m’en sortir financièrement ? Il n’y a pas si longtemps, un soir je n’avais même plus de liquidités pour acheter du lait en poudre à mon fils… Mon fils rentre à l’école privé en septembre, les frais sont équivalents à ceux de crèche aujourd’hui, avec la cantine et la garderie.

Avec un deuxième enfant, j’aimerais prendre un congé parental, mais ça va diminuerait mes revenus par deux… Et je calcule, et je calcule.

Si je ne prends pas de congé parental, le deuxième enfant devra aller à la crèche, mon salaire partira dans les frais de garde des enfants… Et je calcule, je calcule.

La première fois, ça s’est fait tellement naturellement, je ne me suis pas posée ces questions. Il y a eu une période difficile, mais on s’est sorti. Depuis, on a trouvé une organisation parfaite à la maison, et plus sereine sur le plan financier. Je me dis que ce n’est pas un argument pour ne pas faire un enfant, mais peut-être que je ne suis pas prête. Et encore une fois je me pose pleins de questions…

Je me dire qu’écrire noir sur blanc va m’aider à avancer, à agrandir ma famille ou attendre, mais attendre quoi ? Même moi, je ne le sais pas.

Des fois, je me dis qu’il faut apporter un peu d’aide au destin, sinon on ne fait jamais rien… Qu’il faut savoir se lancer, et ne pas avoir peur. Mais désormais, je suis une femme mariée de 26 ans, avec un enfant. Je dois avoir un minimum de réflexion sur mes choix, pour ne pas mettre ma famille dans le rouge…

Je pense que j’ai besoin d’encore un peu de temps, besoin d’assainir mes comptes, de laisser passer la rentrée scolaire et de voir. Peut-être que derrière tout ça, il y a une autre peur…. Au fur et à mesure que je noircis cette page blanche, je me sens mieux, et je me dis qu’en fin d’année, je serais capable de faire un bilan.

J’ai fait beaucoup de choses de manière très rapprochée : l’achat immobilier et es travaux dans la maison, le CDI, le bébé, le mariage. Et si je soufflais ? Et si j’arrêtais d’écrire, pour regarder mon fils me dessiner un beau dessin. Et si j’arrêtais de me mettre la pression, de me fixer sans cesse des objectifs à dépasser…

C’est peut-être ça dont j’ai peur finalement… Qu’en penses-tu ? As-tu été dans ma situation ? Comment as-tu réussi à y voir plus clair ?

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

A propos de l’auteur

Bonjour! J'ai 27 et Mr 28. Nous avons un charmant pirate de 3 ans et je suis enceinte d'une princesse prévu pour avril. Jeunes mariés en couple depuis 10ans. On fait face à beaucoup d'aventures ensemble et on envie de partager cela avec toi !