Menu
A la une / Témoignage

Ma grossesse s’est arretée de façon silencieuse

De nombreuses études réalisées ont prouvé que 20 % des grossesses s’arrêtent au premier trimestre. Chez certaines femmes, l’embryon est naturellement rejeté de l’organisme. Chez d’autres par contre, il y reste. Des solutions existent pour aider la femme à expulser de ses entrailles la grossesse interrompue. Focus!

Une fausse couche sans expulsion

Une fausse couche (FC) est l’interruption spontanée d’une grossesse. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce fait. L’incompatibilité, les malformations ou les virus sont les causes les plus courantes. Dans la plupart des cas, une FC donne lieu à des douleurs, des saignements et l’expulsion de l’embryon.

Malheureusement, l’œuf s’accroche parfois et ne se décide pas à sortir tout seul. Il s’agit là d’une grossesse arrêtée sans expulsion. C’est ton gynécologue qui te confirme l’absence d’activité cardiaque du bébé. Pourtant, les jours qui suivent, tu n’observes aucun saignement ou signe d’une quelconque évacuation d’embryon.

Provoquer l’expulsion de l’œuf

En face d’une fausse couche silencieuse, la première intervention est médicamenteuse. Le but est d’aider ton organisme à éjecter naturellement le corps étranger qu’il héberge. Pour ce faire, un traitement te sera administré par voie orale. Il consiste à avaler ou à poser sous la langue, un médicament à base d’ocytocine. Le col de l’utérus pourra ainsi vite s’ouvrir et le processus d’expulsion sera déclenché.

Dès la première heure qui suit l’administration du produit, les contractions se font sentir. Légères au début, elles s’amplifieront avec les heures. Cela va entraîner l’expulsion de l’embryon. Une fois que l’œuf sera hors de l’organisme, les saignements se poursuivront encore pendant quelques jours.

A lire également  L'influence des problèmes de fertilité sur le couple

Libérer l’utérus d’un embryon sans vie par curetage

Quand il s’agit d’une grossesse arrêtée sans saignement, l’expulsion pourrait nécessiter plus de moyens. Le curetage est dans ce cas envisagé pour nettoyer l’utérus. C’est une opération chirurgicale qui sera effectuée par un médecin spécialiste de la gynécologie. Elle a lieu au bloc opératoire et ne dure que quelques minutes.

Tu n’as pas de précautions particulières à prendre. Le praticien te soumet à une anesthésie locale ou générale. À l’aide du matériel correspondant, il se charge de désencombrer la cavité utérine. Une échographie de vérification permet de confirmer l’efficacité de l’intervention. Le traitement postopératoire administré consiste en la prise de médicaments. Ce sont notamment des antibiotiques et des analgésiques.

En somme, la fausse couche silencieuse rend encore plus difficile que l’épreuve de la perte. Néanmoins, tu devras être forte pour supporter les mesures qui seront prises par la suite. Il y va de ton rétablissement physique et émotionnel.