Menu
A la une / Témoignage

Les premières vacances avec Bébé

Poussin est né en janvier, et depuis sa naissance je suis en congé (maternité puis parental). Donc les vacances, ce n’est pas que j’en avais vraiment « besoin », quoique… Mais Papa Chat lui, oui. En mai, on est donc partis une semaine « loin » de la maison.

Trouver une destination de vacances n’a pas été chose simple ! Il faut dire que Papa Chat est (était ?) un grand voyageur. Avant de me rencontrer, il partait une ou deux fois par an pour des destinations lointaines. Il n’était jamais parti en vacances en Europe, « ce sera pour quand je serai à la retraite », disait-il ! Il n’était même jamais allé en France, ce qui est un comble quand on connait le cliché du Hollandais qui part en vacances dans le sud de la France, avec sa caravane et sa réserve de pommes de terre et de beurre de cacahuètes. Mais voila, Maman Girafe, elle était étudiante et (donc) fauchée quand il l’a rencontré. Les vacances de rêves en Thaïlande « ce sera pour quand on sera à la retraite », disait-elle.

S’ajoute à ça que voyager avec un bébé, ça limite les destinations. Ce n’est pas obligé, nous sommes bien d’accord : des amis à nous ont rencontré un couple qui voyageait en mode sac à dos en Inde, avec un bébé de trois mois, pour montrer que non, quand on a un bébé on ne doit pas forcément partir en hôtel club ! Soit, il y a du vrai la dedans, mais je me voyais pas faire ça !

choisir où partir en vacances avec bébé

Crédits photo (creative commons) : Zane Mulligan

Bon ben alors, on part où ?

On fait comme d’hab ? On choisit un pays d’Europe, on prend nos sacs à dos. Puis on achète un billet d’avion, un Guide du Routard, on réserve le premier hôtel et ensuite on verra pour le reste du séjour ce qu’on veut visiter en alternant ville et campagne? Euh ben non, ça va ne pas le faire !

Bon alors, réfléchissons… Si on va où il fait chaud, c’est chouette pour nous, mais un bébé ça n’aime pas trop ça la chaleur. Et puis si c’est pour que je me stresse par peur d’une déshydratation, non.

Et un endroit avec la mer ? Tu fais quoi avec un bébé à la plage ? Déjà que nous, on n’aime pas faire la merguez sur la plage… Avec un bébé, ce sera pire ! Et puis ca demande encore plus de choses à amener.

Une capitale ? Bonne idée, mais en général on marche pendant ce genre de voyage, et on prend les transports en commun. La poussette, ça ne sera pas trop pratique… Et à l’époque, on n’avait pas testé le porte-bébé. Ah et puis un bébé, ça dort ! Donc ça limite les visites. Alors si c’est pour rester à l’hôtel, bof bof.

Mais on pourrait acheter des billets d’avion, visiter une capitale et louer une voiture pour visiter les alentours, peut-être même aller à la mer, et louer une maison. Trop cher ! Option refoulée.

La montagne ? Oui, du moment que c’est vert en fait, ce serait bien. Et s’il y a des choses à faire pour nous, ce serait du bonus ! Option acceptée !

On part comment ?

On peut partir en avion ! On a déjà testé l’avion, et Poussin a bien supporté. De là à dire qu’il a aimé… Mais c’était différent puisqu’on allait chez mes parents et que nous emmenions peu de choses, mes parent étant équipés pour accueillir un bébé. (Et heureusement, car pour causes de bouchons, nous avons failli râter l’avion et avons dû, en panique, refaire les valises sur le parking pour n’emmener que des bagages à main !) Poussin a donc un passeport avec une photo de lui à un mois, qu’il devra conserver cinq ans ! Ça nous permet donc de sortir du pays, voire d’Europe. Oui, mais on se sent pas vraiment de voyager avec un bébé en avion pour plus longtemps qu’une heure ou deux de temps de vol, et ça limite déjà les destinations. Mais nous sommes des procrastinateurs ! Et au moment d’acheter nos billets tout était trop chers. Option abandonnée.

On peut partir en train ! Oui mais alors, ça va être galère pour les bagages. Et puis on peut aller en ville seulement. Option envisagée.

On peut partir en voiture ! Solution probablement la plus confortable puisqu’on peut emmener beaucoup de choses, et que Poussin est habitué à son siège auto. Ça nous permettrait aussi de faire peut-être plus de visites, et de ne pas être coincés dans une ville, mais justement d’aller se mettre au vert ! Option validée !

Et ça y est : je comprends enfin pourquoi les gens qui ont des enfants ont de si grandes voitures ! Un bout de chou prend de place quand il part en vacances, alors deux, trois voire plus…

Et on dort où ?

On pourrait prendre un hôtel si on fait des vacances en ville ! Oui mais, si Poussin décide de pas dormir la nuit ou de dormir toute la journée, ou bien d’être malade… Ça ne va pas être cool de rester coincés dans la chambre ! Option rejetée.

Un appartement ou un Air B&B ? Pourquoi pas, selon notre destination, si c’est équipé bébé, c’est une option.

On pourrait partir en camping, dans un mobil home ! Option rejetée d’office : Papa Chat déteste le camping !

On pourrait partir en gîte ! Ce serait comme la maison question confort, mais quand même les vacances ! Option validée !

Finalement, après avoir bien tout tourné et retourné, nous avons loué un gîte dans la brousse campagne ardennaise. Et c’était super de se retrouver tous les trois ! En temps normal aussi, on est tous les trois, mais là, Papa Chat avait vraiment du temps et l’esprit à s’occuper de son fiston. Et moi, du coup, j’ai pu profiter de grasses mat’ jusqu’à 9h (quel luxe), pendant que les hommes prenaient le petit dej ou jouaient.

Bien sûr, on a fait des choses différentes de nos vacances d’avant, quand on n’avait pas de bébé. On s’est limités à une activité ou visite par jour, et on n’est pas trop allés au resto. Mais on a aussi découvert qu’on est des parents tout terrain : changer un bébé dans l’herbe dans le jardin d’une abbaye ou dans le coffre de la voiture ? Check ! Allaiter au parc, au resto, dans la voiture ? Check !

La voiture était bien sûr pleine à craquer, mais il faut dire qu’on a une petite voiture (selon moi, parce que Papa Chat, lui s’en contente très bien). Mais on a quand même réussi à emmener le lit, la poussette avec le landau, le coussin d’allaitement, le tapis d’éveil, des vêtements pour tout le monde, et un kit de base pour la vie quotidienne (éponge, torchons, sel/poivre, etc.). Et on a même eu assez de place pour ramener de la bière !

Ah, c’était bien les vacances ! Maintenant, il ne reste plus qu’à trouver où on part cet été !

Et toi, tu te vois faire du trekking avec un bébé ? Quels sont les éléments indispensables pour choisir la destination de tes vacances en famille ? Raconte !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

A propos de l’auteur

Une Française au pays des tulipes et des moulins. Un Hollandais les pieds sur terre. Un couple "mixte". Un bébé chéri un peu surprise. Deux chats au caractère bien particulier. Une nouvelle maison pour accueillir tout ce monde là. Un congé pour profiter et bientôt, à nouveau, des élèves à embêter.