Menu
A la une / Vie de maman

Partir en vacances avec des petits

Vacances de M. Tad et Rigel BC (Before Children) pour 15 jours à l’autre bout du monde : un sac de 10kg chacun.

Vacances de M. Tad, Rigel et Choupinette pour une semaine à la neige : un (petit) sac de vêtement adulte, un (gros) sac de vêtements enfant, un sac à langer, un (très gros) paquet de couches, un « sac à bouffe » (petits pots, boite de lait, compotes en gourde…), un lit parapluie, une baignoire pliante, un tapis de sol pour jouer, des coins pour les tables, un système anti pince-doigt pour les tiroirs, une barrière de sécurité pour ne pas chuter dans les escaliers, un porte-bébé de rando et une poussette pour quand on en a assez de la porter…

Tu l’as bien compris, partir en vacances avec des enfants, c’est encombrant ! Tu adorais partir en week-end improvisé avec une petite valise cabine que tu traînais élégamment derrière toi sur les quais de la gare ? Ne rien enregistrer avant de prendre un vol easyjet réservé au dernier moment pour visiter pendant 2 ou 3 jours une capitale européenne ? Tu oublies tout ça ! Maintenant, tu seras en mode tortue (=tu emmènes ta maison partout avec toi).

Lorsque Choupinette avait 8 mois, nous avons décidé de partir en vacances d’automne à l’étranger. Mes critères étaient les suivants : pas plus de 4h de vol, pas d’escale, température tiède permettant une baignade potentielle en octobre, un endroit où je n’ai pas à faire à manger (c’est ça les vraies vacances pour moi ! Ne pas me prendre la tête sur « on mange quoi » et cuisiner), un endroit « poussette compatible » (donc pas trop d’escaliers), avec des commerces à proximité (pour pouvoir acheter des couches, des petits pots, de l’eau, et une pharmacie, parce qu’on a toujours besoin d’une pharmacie avec un petit !).

Crédit photo : photo personnelle

La folie dans l’avion !

Et finalement, après des heures de recherches et des comparatifs, j’ai jeté notre dévolu sur l’hôtel Hesperia à Lanzarote. Durée de vol : 4h, température moyenne : 26°C, all-inclusive (le paradis des grosses feignasses), une piscine pour enfant, des pentes ou des ascenseurs pour la poussette, les commerces de la marina à 15min à pied par le chemin côtier. Des chaises hautes au restaurant et le chef cuistot faisait des purées bien moulinées sur demande ! Bon Choupinette a toujours préféré les petits pots industriels du coup, le chef s’est un peu vexé (il a insisté pour faire plusieurs purées dont les assiettes repartaient quasi pleines avant de capituler !). La seule erreur a été (pour économiser) de réserver par un tour operator le combiné vol+hôtel parce que nous avons décollé à des heures absurdes (06h du matin donc présence requise à l’aéroport à 04h et retour avec un décollage à 22h donc arrivée à 03h avec le décallage horaire d’une heure…). Nous savons donc maintenant que nous réserverons nous même l’hôtel et les vols à des heures qui nous conviennent. En bonus, comme nous sommes partis en dehors des vacances scolaires, nous avons été surclassés à notre arrivée et avons bénéficié d’une chambre familiale (30m², un espace « jeux » pour enfants avec une petite table, quelques jouets et peluches, une tente, linge de lit et serviette pour enfant, porte-manteaux à hauteur, marchepied pour accéder au lavabo…).

Crédit photo : NH Hotel

Nous nous sommes beaucoup reposé (comprendre : nous avons beaucoup glandé), Choupinette était méga fan de la piscine et s’est plutôt bien tenue au restaurant (pas facile pour un bébé !). Les premiers jours, elle était tendue de ne pas être dans un environnement familier. Et le dernier jour, juste avant de reprendre l’avion, elle a fait une poussée dentaire (heureusement, nous avions pris du doliprane). La logistique a été simple à gérer. Je craignais l’avion (elle avait eu une otite 10jours avant de partir) mais tout s’est parfaitement déroulé : à l’aller elle regardait partout, et voulait nous grimper dessus pour regarder les passagers de derrière. Au retour, elle s’est endormie avant le décollage et réveillé à l’atterrissage (j’avais le bras engourdi !).

Crédit photo : photo personnelle

Comment ne pas apprécier ?!

Côté budget, nous avions payé 2000€ pour une semaine avec les vols pour deux adultes et un bébé, en all-inclusive donc. C’est vrai que c’est un beau budget (surtout si l’on rappelle que les bébés voyagent gratuitement et ne paient pas à l’hôtel), mais la nourriture était variée, de bonne qualité. Et les prestations hôtelières… Bon bah tu as vu les photos ! Nous privilégions des destinations pas chères l’été (quand tout le monde part), pour payer un peu plus hors saison et avoir de vrais bons plans (j’ai vérifié les tarifs : en haute saison, les mêmes prestations hors vol avec 2 adultes et un bébé sont facturées plus de 3000€).

Nous avons tellement apprécié cette parenthèse que nous allons probablement réitérer avec Numérobis l’automne prochain (il aura alors quasiment le même âge que Choupinette lors de ce premier voyage). Pas au même endroit, histoire de voir autre chose. Et nous essaierons de nous alléger au maximum (ie : s’il y a un supermarché pas trop loin, je ne prendrai pas le stock de couches pour une semaine !).  J’ai même déjà entamé l’étude de marché et j’ai une « short list » d’hôtels qui pourraient nous convenir.

Dès que les enfants seront plus grands, nous recommencerons nos périples lointains et nous laisserons un peu plus de place à la fantaisie pour l’organisation !

Comment se passent les vacances chez toi ? Casanière tu ne quittes pas la maison ? Ou tu n’hésites pas à embarquer mari et enfants loin de chez vous ?

A propos de l’auteur

Je suis Rigel, mariée, maman d'une Choupinette née début 2016, et de Numérobis, de début 2018. Je n'aime pas le matin et le dimanche soir. J'aime les plannings bien organisés, le sport et le chocolat.